Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les intailles magiques du département des Monnaies, Médailles et Antiques

 | 
Attilio Mastrocinque

Historique des collections

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Henry Seyrig (1895-1973)

Né à Héricourt en 1895, Henri Seyrig fut un numismate, archéologue et historien insigne. Sa carrière se déroula d’abord en Grèce, puis au Proche-Orient. Dès 1929 il devint directeur des Antiquités de Syrie et du Liban, alors sous mandat français. Après la guerre, pendant plus de vingt ans, il dirigea l’Institut français d’archéologie de Beyrouth. Signalons, parmi ses nombreuses études de numismatique, ses Trésors du Levant anciens et nouveaux, parus à Paris en 1973, et le recueil d’articles Scripta numismatica, en 1986. Sous le titre Antiquités syriennes (Paris, 1934-1953), un ouvrage en quatre volumes rassemble ses articles sur l’archéologie, l’histoire et les antiquités de Syrie.

Seyrig était attentif aux monuments et aux inscriptions, mais aussi aux petits objets qu’il trouvait dans le commerce au Proche-Orient. Parfois il les achetait, parfois il se contentait d’en tirer des moulages ou de les photographier pour les étudier et les publier.

Après sa mort, à ...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540