Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les intailles magiques du département des Monnaies, Médailles et Antiques

 | 
Attilio Mastrocinque

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les collections de gemmes du Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France, qui remontent en majorité au xixe siècle1, se sont énormément enrichies au xxe siècle, le reste étant constitué par les anciennes collections des rois de France, du comte de Caylus (don, 1752-1765), du cabinet de l’abbaye Sainte-Geneviève (dépôt, 1797) et de certains voyageurs, par exemple Jacob Spon2.

En 1964 les gemmes magiques du Cabinet ont été publiées par Armand Delatte et Philippe Derchain3. Delatte avait été, par ses articles de 19144, le fondateur de l’étude scientifique de ces gemmes – avant lui, les travaux portant sur ces étranges petits vestiges étaient assez naïfs. Grâce à sa connaissance des papyrus magiques et de la religion égyptienne, Armand Delatte put attribuer les gemmes magiques aux mêmes magiciens qui avaient conçu les recettes des papyrus. Après les études de ce pionnier, Karl Preisendanz donna l’édition complète et la traduction des papyrus magiques5, Theodor Hopfner pu...

© Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540