Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les établissements d’enseignement supérieur artistique et culturel relevant du ministère de la Culture et de la Communication

 | 
Edwige Zadora

Les établissements d’enseignement supérieur artistique et culturel relevant du ministère de la Culture et de la Communication

Année scolaire 2008-2009

Texte intégral

1L’enseignement supérieur artistique et culturel en France se caractérise par une grande diversité institutionnelle. Il relève d’établissements publics et privés de taille et de statut très variés. Certains d’entre eux sont des établissements publics à vocation nationale sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, d’autres dépendent des ministères chargés de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, d’autres encore sont des établissements gérés par des collectivités territoriales. Dans certains domaines, tels que l’archéologie ou la gestion et médiation culturelles par exemple, les formations sont essentiellement assurées par les universités. Enfin, un large éventail de formations préparant aux différents métiers de la culture est proposé par de nombreuses écoles

2Ces établissements sont soit placés sous tutelle ou contrôle pédagogique du ministère de la Culture et de la Communication, soit reçoivent une subvention publique de l’État.

33 500 élèves

3En 2008-2009, les établissements d’enseignement supérieur artistique et culturel relevant du ministère de la Culture ont accueilli plus de 33 500 élèves (tableau 1). Plus de la moitié d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’architecture et de paysage et près d’un tiers suivent des formations d’arts plastiques (graphique 1).

4Les formations artistiques et culturelles sont suivies en majorité par des femmes, qui représentent 59 % de l’effectif total (graphique 2).

5Comme chaque année, on note des différences significatives selon les domaines artistiques : les femmes prédominent largement dans les formations patrimoniales (80 %) et en arts plastiques (64 %). Elles sont également majoritaires dans les écoles d’architecture et de paysage (55 %) et celles du spectacle vivant (53 %), tandis que les écoles de cinéma et de l’audiovisuel accueillent autant d’hommes que de femmes.

6Mis en place en 1998, un dispositif gouvernemental destiné à améliorer l’attractivité de la France pour les étudiants et chercheurs étrangers facilite l’accueil des étudiants dans les établissements supérieurs, y compris dans les disciplines artistiques. En 2008-2009, sur l’ensemble des formations, les étudiants étrangers représentent 13 % des effectifs (tableau 2). Ils sont proportionnellement les moins nombreux dans les écoles du patrimoine (6 %) et de l’audiovisuel (7 %) et s’inscrivent, pour plus de la moitié d’entre eux, dans les écoles supérieures d’architecture.

Tableau 1 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)

Tableau 1 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Graphique 1 – Répartition des élèves par domaine – année scolaire 2008-2009 (en %)

Graphique 1 – Répartition des élèves par domaine – année scolaire 2008-2009 (en %)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Graphique 2 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en %)

Graphique 2 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en %)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Tableau 2 – Répartition des élèves par domaine et par origine – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)

Tableau 2 – Répartition des élèves par domaine et par origine – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Carte – Effectif d’élèves dans les établissements d’enseignement supérieur artistique

et culturel par région année scolaire – 2008-2009 (en unités)

et culturel par région année scolaire – 2008-2009 (en unités)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Une couverture territoriale inégale

7Les établissements d’enseignement artistique et culturel relevant du ministère de la Culture et de la Communication couvrent l’ensemble du territoire français à l’exception de la Corse, la Guyane et la Guadeloupe, qui ne disposent d’aucune école de ce type (tableau 3 et carte).

  • 1 DNAP et DNSEP conservation-restauration des œuvres sculptées à Tours et DNAP et DNSEP conservation- (...)

8Dans le domaine des arts plastiques, chaque région (à l’exception des trois citées précédemment) dispose d’au moins une école, alors que les formations aux métiers de cinéma et de l’audiovisuel, les plus rares sur le territoire ne sont proposées qu’en Île-de-France. Dans le domaine du patrimoine, bien que les deux écoles d’enseignement spécifique soient implantées en région parisienne, des formations préparant aux métiers de conservateur-restaurateur des œuvres d’art sont également dispensées dans deux écoles territoriales d’art1. Les trois régions les plus riches et les plus équipées en termes d’infrastructures culturelles – Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes – concentrent à elles seules 56 % des élèves et 40 % des établissements.

Tableau 3 – Répartition des élèves par région et par domaine – année scolaire 2008-2009 (en unités)

Tableau 3 – Répartition des élèves par région et par domaine – année scolaire 2008-2009 (en unités)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Tableau 4 – Nombre de diplômés par domaine et par type de diplôme en 2008 (en unités)

Tableau 4 – Nombre de diplômés par domaine et par type de diplôme en 2008 (en unités)

Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009

Près de 11 400 diplômés

9À l’issue de l’année scolaire 2007-2008, 11 330 élèves ont été diplômés dans les établissements supérieurs relevant du ministère de la Culture et de la Communication (tableau 4 et encadré, p. 3).

10En 2008, 8 élèves sur 10 ont obtenu un diplôme national, dont la moitié de niveau I.

11Dans les écoles d’architecture, sur près de 7 000 élèves diplômés, plus des deux tiers le sont de niveau I. En arts plastiques, 9 élèves sur 10 ont obtenu un diplôme national.

  • 2 Il s’agit des DE préparés dans les Cefedem et les CESMD. Le nombre total des DE délivrés en 2008, y (...)

12Dans le domaine du spectacle vivant, la majorité de diplômés (62 %) a reçu un diplôme d’école. Les diplômes nationaux ne concernent que les diplômes d’enseignement de la musique ou de la danse et le diplôme des métiers d’art. En 2008, 242 élèves ont obtenu un diplôme d’État de musique ou de danse2.

13En cinéma et audiovisuel, 46 élèves ont été diplômés par la Femis. Le diplôme délivré par cette école – bien que non inscrit au RNCP – est de niveau bac + 5.

Annexes

Les diplômes

Les formations supérieures artistiques et culturelles relevant du ministère de la Culture et de la Communication aboutissent à deux types de diplômes :

  • des diplômes d’école délivrés par les établissements sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication ;

  • des diplômes nationaux délivrés au nom de l’État par le ministère de la Culture et de la Communication ou par le ministère de l’Éducation nationale. Dans le premier cas, il s’agit des diplômes des écoles nationales et territoriales d’art3, des diplômes des écoles d’architecture4 et des diplômes d’enseignement dans le domaine de la musique et de la danse5. Le diplôme des écoles du cirque et de l’école de la marionnette6 est délivré par le ministère de l’Éducation nationale.

La plupart de ces diplômes sont inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Cette procédure, qui a succédé à l’ancien système d’homologation, consiste à classer, par niveaux et par spécialités, les diplômes délivrés par les organismes publics ou privés. Les diplômes de l’enseignement supérieur sont de niveau I (bac + 5), de niveau II (bac + 3 ou4) ou de niveau III (bac + 2).

Certains d’entre eux bénéficient de la reconnaissance aux différents grades du LMD7 : depuis 2005, le grade de mastère est conféré au diplôme de restaurateur du patrimoine de l’Institut national du patrimoine et depuis 2006 au diplôme du 2e cycle de l’École du Louvre. En architecture, le diplôme du 1er cycle confère le grade de licence et celui du 2e cycle le grade de mastère. En arts plastiques, la délivrance des premiers DNSEP valant grade de mastère est prévue pour juin 2010.

Dans le domaine du spectacle vivant, des nouveaux diplômes nationaux s’inscrivant dans le cadre du schéma universitaire LMD ont été créés en 20078. La formation au DNSP dure 3 ans, elle est assurée dans des établissements habilités, et s’effectue conjointement avec une formation universitaire débouchant sur une licence.

123 écoles relevant du ministère de la Culture et de la Communication9

Sources des données

Les données sont issues d’une enquête annuelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (sous-direction des systèmes d’information et des études statistiques) réalisée en collaboration avec le Département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture et de la Communication. Cette enquête par questionnaire en ligne concerne les formations supérieures dans les domaines des arts plastiques, spectacle vivant, patrimoine, cinéma et audiovisuel dispensées dans les établissements publics et privés quelle que soit leur tutelle.

Les données concernant les écoles nationales supérieures d’architecture proviennent de l’enquête annuelle de la Direction de l’architecture et du patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication.

Notes

1 DNAP et DNSEP conservation-restauration des œuvres sculptées à Tours et DNAP et DNSEP conservation-restauration des œuvres peintes à Avignon.

2 Il s’agit des DE préparés dans les Cefedem et les CESMD. Le nombre total des DE délivrés en 2008, y compris ceux préparés dans les établissements non relevant du ministère de la Culture et de la Communication, s’élève à 429.

3 Diplôme national d’arts plastiques (DNAP), diplôme national d’arts et techniques (DNAT) et diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP).

4 Diplôme du 1er cycle : diplôme d’études en architecture et diplôme de 2e cycle : diplôme d’État d’architecte.

5 Diplôme d’État de professeur de musique ou de danse (DE) et certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de musique et de danse (CA).

6 Diplôme des métiers d’art (DMA).

7 Licence, mastère, doctorat.

8 Diplômes nationaux supérieurs professionnels (DNSP) de musicien, de danseur, de comédien et d’artiste de cirque.

9 Il s’agit des établissements qui assurent une formation initiale supérieure.

Table des illustrations

Titre Tableau 1 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-1.png
Fichier image/png, 46k
Titre Graphique 1 – Répartition des élèves par domaine – année scolaire 2008-2009 (en %)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-2.png
Fichier image/png, 23k
Titre Graphique 2 – Répartition des élèves par domaine et par sexe – année scolaire 2008-2009 (en %)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-3.png
Fichier image/png, 34k
Titre Tableau 2 – Répartition des élèves par domaine et par origine – année scolaire 2008-2009 (en unités et en %)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-4.png
Fichier image/png, 42k
Titre et culturel par région année scolaire – 2008-2009 (en unités)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-5.png
Fichier image/png, 43k
Titre Tableau 3 – Répartition des élèves par région et par domaine – année scolaire 2008-2009 (en unités)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/ Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-6.png
Fichier image/png, 164k
Titre Tableau 4 – Nombre de diplômés par domaine et par type de diplôme en 2008 (en unités)
Crédits Source : DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication/Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2009
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-7.png
Fichier image/png, 72k
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/572/img-8.png
Fichier image/png, 267k

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2009

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access