Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Tendances de l’emploi dans le spectacle

 | 
Marie Gouyon
, 
Frédérique Patureau

Avant-propos

Philippe Chantepie

Texte intégral

1La connaissance de l’emploi dans le spectacle bénéficie de l’apport de nombreuses sources statistiques. Régulièrement actualisées dans le cadre de la commission permanente sur l’emploi du Conseil national des professions du spectacle (CNPS), elles permettent de disposer aujourd’hui d’un socle de connaissance objective des tendances de l’emploi dans ce secteur sur la longue durée – près de vingt ans. Mais aussi d’en souligner les infléchissements sur la période la plus récente.

2Ainsi, entre 2004 et 2007, le nombre d’artistes et techniciens du spectacle – audiovisuel et spectacle vivant – a diminué de 5 %, après une croissance quasi continue de 56 % au cours de la décennie précédente. Parmi ces professionnels, les intermittents, qui ont porté cette croissance globale des effectifs depuis plus de vingt ans, poursuivent aujourd’hui encore leur progression, mais à un rythme ralenti depuis 2002. Parallèlement, le nombre d’entreprises du secteur continue d’augmenter fortement, de façon plus marquée encore depuis le début des années 2000 et dans le secteur du spectacle vivant. Il en va de même de l’offre d’emploi.

3Pendant plus de vingt ans, le décalage des rythmes de croissance du nombre de professionnels et de l’offre d’emploi a produit mécaniquement, par un effet ciseaux désormais bien connu, une fragilisation accrue de la situation moyenne des individus, en termes de volume de travail et de rémunération. Depuis 2002 en revanche, ces deux indicateurs évoluent sensiblement au même rythme, atténuant ce facteur de précarisation.

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2010

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access