Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La lecture de bandes dessinées

 | 
Christophe Evans
, 
Françoise Gaudet

Avant-propos

Guillaume Boudy

Texte intégral

1La bande dessinée est un vaste territoire qui ne cesse de se diversifier et de se reconfigurer, comme le montrent l’arrivée des mangas, le développement récent des romans graphiques ou encore l’apparition d’une offre de bandes dessinées numériques.

2En 2011, avec plus de 4 800 nouveautés et nouvelles éditions, le nombre de titres de bandes dessinées publiés en France a augmenté de 5 % par rapport à 2010, et plus que triplé depuis 2000. Si la croissance soutenue du secteur bandes dessinées enregistrée au milieu des années 2000 marque un peu le pas aujourd’hui, elle n’en demeure pas moins le signe que la lecture de bandes dessinées est désormais une pratique bien implantée dans l’hexagone.

3Pour autant, on ne disposait jusqu’ici que de données lacunaires sur la diffusion de la bande dessinée dans la société, le profil et les habitudes de son lectorat et plus largement l’image dont elle bénéficie dans notre société. Destinée à compléter les premières données issues de l’enquête Pratiques culturelles 2008, la vaste enquête nationale menée en partenariat par le DEPS et la Bibliothèque publique d’information auprès de 4 580 personnes âgées de 11 ans ou plus représentatives de la population française apporte des éléments inédits en termes de taux de pénétration de la lecture de bandes dessinées et de profil sociodémographique des lecteurs. Les premiers résultats présentés ici dessinent les contours de la place qu’occupent aujourd’hui les bandes dessinées dans le paysage général des pratiques culturelles, que des travaux ultérieurs permettront de préciser.

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2012

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access