Version classiqueVersion mobile

Aux heures suisses de l'école républicaine

 | 
Alexandre Fontaine

Remerciements

Pour Eya, Sonia et Olivier.
À la mémoire de mon père.
« Nous sommes tous des échos, échos d’innombrables échos. Les pensées de l’Inde, de la Judée, de la Grèce, de Rome, de la Germanie et des vieilles races celtiques se croisent dans nos pensées. Les uns sont plus Juifs, les autres plus Grecs, d’autres encore plus Germains; mais il y a de tout dans tous, et c’est ce mélange même qui fait la gloire et la richesse de notre civilisation moderne. Le plus pauvre esprit d’Europe est aujourd’hui paré des plumes d’une multitude d’espèces de paons. »
Eugène Rambert, Écrivains nationaux, 1874, p. 196.

Texte intégral

  • 1 Transferts culturels et déclinaisons de la pédagogie européenne. Le cas franco-romand au travers de (...)

1Cet ouvrage est le résultat d’une recherche doctorale menée en cotutelle internationale1. Il m’est particulièrement agréable de remercier toutes celles et ceux qui, à des titres divers, m’ont accompagné dans ce parcours de thèse. Ma dette la plus immédiate va aux professeurs Volker Reinhardt et Michel Espagne, qui ont dirigé mes recherches avec attention, rigueur et exigence. Je leur suis reconnaissant de m’avoir guidé vers des chemins intellectuels stimulants qui ont largement contribué à façonner ma formation scientifique.

  • 2 Subsides FNS PBFRP1-127988 et PBFRP1-129474. Cette recherche a également bénéficié du soutien du FN (...)

2Je tiens à dire ma gratitude à mes collègues de l’équipe de recherche en histoire sociale de l’éducation de l’université de Genève. Mes vifs et chaleureux remerciements vont également à mes collègues de l’UMR 8547 « Pays germaniques – transferts culturels » coordonnée par Michel Espagne, Pascale Rabault-Feuerhahn et Anne-Marie Thiesse (ENS-Ulm). Je suis redevable au Fonds national suisse de la recherche scientifique, qui par l’octroi d’une bourse de jeune chercheur m’a permis d’effectuer un séjour doctoral de dix-huit mois à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm et de prolonger mes investigations dans plusieurs archives parisiennes2.

  • 3 Nous suivrons dans ce livre l’usage qui s’est répandu de la graphie Père Girard au lieu du typograp (...)

3J’exprime enfin ma reconnaissance aux organismes qui ont permis la publication de ce livre, à la fondation du Père Girard3, à la fondation Schmidheiny, à la Maison de l’histoire de l’université de Genève ainsi qu’à Sébastien Farré et Jean-Christophe Tamisier.

Notes

1 Transferts culturels et déclinaisons de la pédagogie européenne. Le cas franco-romand au travers de l’itinéraire d’Alexandre Daguet (1816-1894), université de Fribourg (Suisse) et de Paris 8, 2013. Soutenue le 5 juin 2013 à Fribourg devant le jury composé des professeurs : Volker Reinhardt (directeur, uniFR), Michel Espagne (codirecteur, ENS Paris), Anne-Marie Thiesse (présidente, ENS Paris), Alain Clavien (président, uniFR), Rita Hofstetter (uniGE). Mention très honorable avec félicitations (Paris 8) et Summa cum laude (uniFR).

2 Subsides FNS PBFRP1-127988 et PBFRP1-129474. Cette recherche a également bénéficié du soutien du FNS dans le cadre du projet Sinergia « Transformation des savoirs scolaires », FNS CRSII1-141826.

3 Nous suivrons dans ce livre l’usage qui s’est répandu de la graphie Père Girard au lieu du typographiquement correct père Girard.

© Demopolis, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search