Version classiqueVersion mobile

Conférences chinoises de la rue d’Ulm

 | 
Michel Espagne
, 
Julie Gary
, 
Guangyao Jin

Les auteurs

Texte intégral

1 DAI Yan est professeur de littérature classique et directrice de recherche au département de langue et littérature chinoises de l’université Fudan. Ses recherches portent sur la littérature chinoise ancienne et médiévale, la sinologie japonaise et l’histoire académique moderne. Parmi ses principaux ouvrages, on peut citer : Le style poétique de la fin des Tang (1991) ; Culture et pensée de l’époque Wei-Jin (1994) ; Introduction à la recherche sur la littérature de l’ère médiévale (2009). On lui doit encore la traduction et l’édition d’ouvrages de sinologues japonais : Nostalgie de la culture chinoise (2005) ; L’œil de l’exotisme : les essais classiques chinois de Kouzen Hiroshi (2006). La maison d’édition Zhonghua shuju lui a également confié l’édition critique de grandes anthologies poétiques de l’ère médiévale, comme les Nouveaux chants de la Terrasse de Jade ou le Recueil des Sept Maîtres de l’ère Jian’an.

2 GE Zhaoguang est historien, il a enseigné à l’université Qinghua de Pékin, puis au National Institute for Advanced Humanistic Studies (IAHS), et actuellement au département d’histoire de l’université Fudan. Ses recherches sont consacrées à l’histoire intellectuelle, culturelle et religieuse de la Chine ancienne et moderne. On lui doit d’importantes contributions, telles que L’École du Chan et la culture chinoise (1986), Le taoïsme et la culture chinoise (1987), Histoire intellectuelle de la Chine (2 vol., 1998), Histoire de la pensée Chan du vie au xe siècle (1995), Histoire de la soumission et autres : étude sur l’histoire de la pensée taoïste des Six Dynasties aux Tang (2003) ; Dix études sur la pensée, la religion et les sciences de la fin des Qing au début de la République (2006), etc. Ses ouvrages sont traduits dans plusieurs langues étrangères, et de nombreux prix sont venus couronner ses travaux, comme le China Book Award (1988), le Yangtze Reading Award (2000), le Princeton Global Scholar (2009), etc.

3 HUANG Bei enseigne la littérature comparée au département de langue et littérature chinoises de l’université Fudan. Spécialiste de littérature française, elle a obtenu son doctorat de littérature française à l’université Paris 4 et achevé ses recherches postdoctorales à l’École normale supérieure. Ses travaux portent principalement sur la poésie française des xixe et xxe siècles, les relations entre littérature chinoise et française du xxe siècle, ou encore la relation entre peinture et littérature dans la littérature française. Elle a publié en français sa thèse intitulée Peintures de Segalen et Cent Phrases pour éventails de Claudel : Un dialogue à travers la peinture extrême-orientale (2007), et dirigé en Chine un important volume consacré à Segalen : Segalen et la Chine, cent ans : De l’Empire de Chine à l’empire du Moi (2014) ; parmi de nombreux articles en français et en chinois, on peut citer : « La vision voltairienne de la Chine, d’après l’Essai sur les Mœurs » (1998) ; « Caractéristiques de l’esthétique de l’exotisme dans la création littéraire de Segalen » (2005) ; « Henri Michaux et l’aventure du geste » (2014). Les lecteurs chinois lui doivent encore les traductions de : Jules Verne : Cinq semaines en ballon ; André Gide : Voyage au Congo ; Victor Segalen : Peintures, Essai sur l’exotisme ; Gérard Macé : Pensées simples, etc. En 2014, elle est nommée chevalier dans l’ordre des Palmes académiques.

4 JIN Guangyao est professeur au département d’histoire et directeur du Centre international d’études sur la civilisation chinoise (ICSCC) de l’université Fudan. Il a obtenu son diplôme de doctorat en relations internationales à l’université Fudan. Ses recherches portent principalement sur l’histoire des relations étrangères de la Chine, et en particulier sur l’histoire diplomatique de la République chinoise. Il se concentre plus récemment sur la Chine contemporaine, et plus spécifiquement sur la Révolution culturelle à Shanghai ou encore le mouvement d’envoi des « jeunes instruits » à la campagne. Il est auteur ou co-auteur des ouvrages suivants : Biographie de Wellington Koo, Histoire de la République de Chine (co-auteur du vol. 10), Histoire des relations sino-américaines (1784-1996), Les relations sino-russes (1689-1989). Il est l’éditeur ou coéditeur de Wellington Koo et la diplomatie chinoise, Diplomatie de la Chine à l’époque des Seigneurs de guerre, Dix-mille Shanghaiens au Mont Huang durant le mouvement d’envoi des jeunes instruits, etc. Il a dirigé par ailleurs un programme d’histoire sur la Révolution culturelle à Shanghai.

5 LI Hongtu est professeur et directeur de recherches au département d’histoire de l’université Fudan. Ses travaux portent principalement sur l’histoire du monde moderne et contemporain, l’histoire intellectuelle et l’histoire sociale européenne. Il prête une attention particulière aux pensées de John Stuart Mill et d’Alexis de Tocqueville. Il a publié Étude sur les courants de pensée nationalistes d’Europe occidentale à l’époque moderne et contemporaine (1997), Du « pouvoir » au « droit » : étude sur la pensée libérale d´Europe occidentale à l’époque moderne et contemporaine (2007), Lecture de Sur la liberté de John Stuart Mill (2009), Essais sur l’histoire de la pensée politique de l’Europe moderne (2013), Contexte, concepts, rhétorique : Méthodes et pratiques de recherche sur l’histoire de la pensée européenne moderne (2015). Il est l’éditeur de plusieurs collections de traductions en sciences humaines : « Histoire des idées de l’École de Cambridge », « Histoire des concepts de l’École de Cambridge » et « Histoire intellectuelle de l’Europe ». Ses ouvrages ont été récompensés par de nombreux prix.

6 LI Tiangang enseigne à la faculté de philosophie de l’université Fudan, dont il dirige la section d’études religieuses. Il est également directeur de l’Institut du dialogue Xu-Ricci et vice-président de l’Association des études religieuses de Shanghai. Intéressé par l’histoire culturelle et intellectuelle de la Chine, l’histoire des échanges culturels entre Orient et Occident et l’histoire du christianisme chinois, il mène actuellement ses recherches sur l’histoire de l’Église catholique en Chine, la religion confucéenne ou encore les religions populaires en Chine. Parmi ses nombreuses publications, on peut citer : L’interprétation interculturelle : la rencontre des études sur les classiques confucéens et de la théologie ; Chronique de Xu Guangqi ; La Querelle des rites chinois : histoire, documents et signification ; Shanghai culturelle ; Shanghai humaniste ; Impression sur les villes de l’Empire Qing. Il a également édité les Œuvres complètes de Xu Guangqi, les Œuvres de Ma Xiangbo, etc.

7 MO Weimin est professeur et directeur de recherches à la faculté de philosophie de l’université Fudan, et chercheur rattaché au Centre de recherche en philosophie française de l’université de Pékin. Il exerce en outre des responsabilités éditoriales dans plusieurs revues de philosophie (Collections of Study on French Philosophy, Collection of Philosophy and Culture of France, Modern Foreign Philosophy, Review of French Thought, Research on the Western philosophy of Tsinghua). Il a consacré ses travaux à l’histoire de la philosophie occidentale, à la philosophie occidentale moderne, à la philosophie du droit et à la philosophie politique. L’essentiel de ses recherches porte sur la philosophie française du xxe siècle, et plus spécifiquement sur les phénoménologues, ou encore sur la pensée de Michel Foucault, dont il vient de publier une traduction révisée de Les Mots et les Choses. Parmi ses ouvrages principaux, citons : Le destin du Sujet : étude de la philosophie de Michel Foucault (1996) ; Mo Weimin parle de Foucault (2006) ; La philosophie française au xxe siècle (2008) ; La philosophie française après la guerre et la signification contemporaine de la pensée de Marx (2014), etc. On lui doit également la traduction de : Le conflit des interprétations de Paul Ricœur (2008) ; Naissance de la biopolitique de Michel Foucault (2012) ; La moralité postmoderne de Jean-François Lyotard (2000), etc. Nombre de ses ouvrages ont été primés.

8 SUN Xiangchen est professeur et directeur de la faculté de philosophie de l’université Fudan. Ses champs de recherche incluent la philosophie occidentale de l’époque moderne et des Lumières, la philosophie politique, la philosophie judéo-chrétienne, la phénoménologie et la philosophie comparée. Parmi ses publications principales on peut citer : Metaphysics of Seventeen Century ; Facing the Other : On Levinas’Philosophical thought ; Political philosophy and Sino-theology.

9Benoît VERMANDER (nom chinois : WEI Mingde) enseigne l’anthropologie religieuse, la théologie comparative et le latin à la faculté de philosophie de l’université Fudan. Après un cursus en sciences politiques, il s’oriente vers la théologie, et dirige l’Institut Ricci de Taipei (1996-2009) puis l’Institut du dialogue Xu-Ricci de Fudan (2009-2014). Ses recherches actuelles embrassent les champs de l’anthropologie sociale et culturelle, de l’étude des sciences religieuses, de l’épistémologie, de la philosophie politique, etc. Parmi ses principales publications : Globalization and China (en chinois, 2002) ; Les Mandariniers de la rivière Huai (2002) ; Chine brune ou Chine verte ? (2007) ; Shamanism and Christianity : Religious Encounter among Indigenous Peoples of East Asia (2008) ; L’Empire sans milieu, essai sur la sortie de la religion en Chine (2010) ; Le Dialogue comme jeu (en chinois, 2012) ; Les Jésuites et la Chine (2012) ; Danser sur le pont : rencontre et dialogue des cultures (en chinois, 2016), etc. Il poursuit parallèlement une activité de poète, peintre et calligraphe.

10 Julie GARY, titulaire d’un doctorat portant sur les conceptions musicales de la Chine médiévale et postdoctorante au labex TransferS, a assuré le travail d’édition première de ce recueil et notamment relu l’ensemble des traductions.

© Demopolis, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search