Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Elias Khoury

 | 
Katia Ghosn

Ilyās Khūrī en quelques dates

Texte intégral

1— 1948 : naissance à Beyrouth.

2— 1969 : rencontre avec Ghassān Kanafānī à Beyrouth.

3— 1971 : mariage avec Najla Jraysātī. Enfants :’Ablā (1972) et Ṭalāl (1976).

4— 1971 : rencontre avec Maḥmūd Darwīsh.

5— 1971 : diplôme d’histoire et de sociologie à l’Université libanaise.

6— 1968-1994 : membre du Fatah. Combats en Jordanie et au Liban.

7— 1971-1973 : diplôme d’études approfondies (DEA) à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; travail de recherche sur la guerre civile libanaise de 1840-1860, sous la direction d’Alain Touraine.

8— 1973-1979 : chercheur, à Beyrouth, au centre de recherche de l’OLP (Organisation pour la libération de la Palestine). Éditeur avec Maḥmūd Darwīsh de la revue mensuelle Shu’ūn Filasṭīniyya (« Revue des affaires palestiniennes »).

9— 1975-1979 : secrétaire de rédaction de la revue mensuelle Shu’ūn Filasṭīniyya.

10— 1979-1981. Et 1983-1990 : directeur de rédaction de la page culturelle du quotidien libanais al-Safīr.

11— 1980-1981 : directeur de rédaction avec Maḥmūd Darwīsh d’al-Karmil, revue trimestrielle.

12— 1981-1982 : professeur invité à l’université de Columbia à New York.

13— 1983-1986 : directeur de la collection « Dhākirat al-shu’ūb » (« Mémoire des peuples »), sur la littérature du tiers-monde, éditée par Markaz al-abhāth al-ʿarabiyya (Institut de recherches arabes), Beyrouth ; cette collection a traduit plusieurs grands classiques comme C. Fuentes et G. G. Marquez.

14— 1991 : rédaction avec Marūn Baghdādī et Didier Decoin du scénario du film Hors la vie, réalisé par Baghdādī ; le film est récompensé du prix du jury au festival de Cannes.

15— 1992-2008 : rédacteur en chef du supplément culturel du quotidien libanais al-Nahār.

16— 1993 : Mudhakkarāt Ayyūb (« Les Mémoires de Job »), pièce de théâtre, réalisée par Roger ʿAssāf et présentée au théâtre de Beyrouth (1993) et au théâtre du Rond-Point à Paris (1994).

17— 1992-1998 : directeur artistique du théâtre de Beyrouth.

18— 1998 : prix Palestine pour son roman Bāb al-shams.

19— 2000 : réalisation avec Rabī‘ Mruwwa de Three posters, à partir de l’enregistrement vidéo de Jamīl al-Sātī, qui a réalisé une opération suicide, en 1985, contre l’armée israélienne au Liban-Sud. Présenté au festival Aylūl.

20— 1996-2001 : codirecteur, à Beyrouth, du festival Aylūl pour les arts contemporains.

21— 2001-2015 : Global distinguished professor à l’université de New York.

22— 2004 : adaptation au cinéma du roman Bāb al-shams par le réalisateur égyptien Yusrī Naṣrallāh.

23— 2004-2006 : fondation du Mouvement de la gauche démocratique ; il est membre du comité exécutif du mouvement.

24— 2007 : lauréat du prix littéraire arabe du festival Metropolis bleu, Montréal, pour l’ensemble de son œuvre.

25— 2008 : prix du roman arabe (prix délivré par le Conseil des ambassadeurs arabes en partenariat avec l’Institut du Monde arabe) pour Ka ͗annahā nā ͗ ima.

26— 2010-… : rédacteur en chef de la Revue d’études palestiniennes.

27— 2012 : prix Sharjah de l’Unesco.

© Demopolis, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540