Version classiqueVersion mobile

Le mythe de la transition pacifique

 | 
Sophie Baby

Sources et bibliographie

Sources

Texte intégral

I. — ARCHIVES

ARCHIVO GENERAL DE LA ADMINISTRACIÓN (AGA), ALCALÁ DE HENARES

a) Gobierno Civil de Madrid : (AGA, GCM, 111 [n° de caja]/364 [n° de expediente])

Section ministère de l’Intérieur, IDD (08) 026.002 : Gobierno Civil de Madrid, Orden Público. Expedientes de Investigación. 1974-1982, cajas 101 à 116.

b) Memorias de los Gobiernos Civiles, 1975-1985 : (AGA, Memoria del Gobierno Civil, Biscaye, 1983)

Section ministère de l’Intérieur (08), IDD (08) 031.000, signaturas 32/11447 à 32/11538. Les mémoires consultés sont les suivants :

Barcelone : 1975, 1977, 1979-1983.

Madrid : 1979-1981.

Álava : 1975-1982.

Guipúzcoa : 1975-1977, 1979-1982.

Biscaye : 1975-1977, 1980-1983, 1985.

Navarre : 1975-1977, 1979-1982.

Valence : 1975-1983, 1985.

Valladolid : 1975-1977, 1979-1983, 1985.

Santa Cruz de Tenerife : 1976, 1977, 1981.

c) Gabinete de Enlace : (AGA, Gabinete de Enlace, caja 42/09054)

Section ministère de l’Information et du Tourisme, IDD (03) 104.004 : Gabinete de Enlace, Dossier « Informativos », cajas :

42/08921-42/08923 ; 42/09010-42/09011 ; 42/09024-42/09027 ; 42/09031-42/09032 ; 42/09037-42/09038 ; 42/09054 ; 42/09059-42/09060 ; 42/09106-42/09114 ; 42/09124-42/09125 ; 42/09131-42/09141 ; 42/09148-42/09151 ; 42/09155-42/09156.

d) Boletín Informativo, 1975 et 1977 : (AGA, BI, 11/1/1977)

Section ministère de l’Information et du Tourisme IDD (03) 104.004 : Gabinete de Enlace, Dossier « Informativos », cajas :

42/09125-42/09126 : bulletins du 1er février 1975 au 15 mars 1975.

42/09126-42/09127 : bulletins d’avril 1975 et d’avril à juillet 1977.

42/09146-42/09147 : bulletins de janvier 1975 et de janvier et février 1977.

ARCHIVO GENERAL DEL MINISTERIO DEL INTERIOR (AGMI), MADRID

— Secretaría General Técnica : AGMI, SGT, 11046 et 11048.

— Subsecretaría : AGMI, Subsecretaría, 7234, 7239, 7328 et 7245.

— Archivo Documental de la ORIS (Oficina de Relaciones Informativas y Sociales) : liste de victimes.

ARCHIVO DEL CONGRESO DE LOS DIPUTADOS, MADRID

Boletín Oficial de las Cortes (BOCG) : 1975-1982.

Diario de Sesiones del Congreso de los Diputados (DSC) : 1977-1982.

Diario de Sesiones del Senado (DSS) : 1977-1982.

BOCG, DSC et DSS sont désormais disponibles en ligne : http://www.congreso.es et http://www.senado.es pour ceux du Sénat.

— Archivo del Congreso de los Diputados, serie general, actas de sesiones de la Commisión de Interior : Serie general, legajo 3487, nos 1 à 22 et serie general, legajo 1006, n° 2.

Boletín Oficial del Estado (BOE) : 1975-1982. Disponible en ligne : http://www.boe.es.

ARCHIVO DEL TRIBUNAL SUPREMO, MADRID

— Memorias del Fiscal del Tribunal Supremo (MFTS) : 1974-1983.

— Sentencias del Tribunal Supremo : 1978-1986 (Sentence TS, 2 139, 20/6/1979).

Sentences du Tribunal Suprême consultées

Numéro de sentence

Date

Inculpés

Faits concernés

869

18 avril 1978

GRAPO

Amnistie

1005

16 mai 1978

GRAPO

Amnistie

1018

18 mai 1978

GRAPO

Amnistie

1045

29 mai 1978

GRAPO

Amnistie

1072

6 juin 1978

Anarchistes

Amnistie

1099

17 juin 1978

GRAPO

Amnistie

1126

26 juin 1978

GRAPO

Amnistie

1204

1er juillet 1978

FRAP

Amnistie

1225

5 juillet 1978

GRAPO

Amnistie

1453

8 novembre 1978

GRAPO

Amnistie

1663

29 décembre 1978

Anarchistes

Amnistie

1376

30 mars 1979

GRAPO

Amnistie

2139

20 juin 1979

Extrême droite

Terrorisme (Arturo Ruiz)

1525

17 mars 1980

Extrême droite

Terrorisme

1557

26 mars 1980

ETA

Terrorisme

2119

17 octobre 1980

ETA

Terrorisme

2660

30 décembre 1980

Extrême droite

Terrorisme (Atocha)

273

19 janvier 1983

CAA

Terrorisme

586

29 janvier 1983

Xavier Vinader

Affaire Interviú

2377

22 avril 1983

Militaires

23-F

6040

17 novembre 1983

Extrême droite

Terrorisme (Yolanda González)

6328

29 novembre 1983

Abertzales

Incidents Guernica 4 février 1981

6600

10 décembre 1983

Anarchistes

Terrorisme

1495

8 mars 1984

ETA

Insultes

2183

6 avril 1984

Extrême droite

Terrorisme (bombe El País)

4114

5 juillet 1984

Associations quartier

Désordres publics

5792

13 novembre 1984

ETA

Terrorisme

1919

29 mars 1985

GRAPO

Terrorisme

3645

19 juin 1985

Extrême droite

Terrorisme

702

20 janvier 1986

ETA

Amnistie

4341

23 juin 1986

ETA

Amnistie

4495

27 juin 1986

GRAPO

Terrorisme

II. — PUBLICATIONS PÉRIODIQUES

— Ont été consultés : El País, ABC, Informaciones, Diario 16, Egin, Triunfo, Cambio 16, Cuadernos para el Diálogo, Punto y Hora de Euskal Herria.

RAPPORTS D’AMNESTY INTERNATIONAL : 1975-1987

a) Rapports ponctuels

Amnesty International, « Espagne », dans Rapport sur la torture, Paris, Gallimard, 1974, pp. 179-182.

Report of an Amnesty International mission to Spain, July 1975, Londres, Amnesty International Publications, 1975.

Amnistía Internacional, Tortura : informe de Amnistía Internacional, Madrid, Fundamentos, 1984.

España : la cuestion de la tortura. Documentos intercambiados entre Amnistía Internacional y el Gobierno de España, Londres, Amnesty International, 1985.

b) Rapports annuels

Amnistía Internacional, « España », dans Informe 1977, Londres-Barcelone, Amnistía Internacional, 1978, pp. 207-211.

— De même pour les années suivantes : 1978 (pp. 237-240) ; 1979 (pp. 147-149) ; 1980 (pp. 236-240) ; 1981 (pp. 239-242) ; 1982 (pp. 232-235) ; 1983 (pp. 236-239) ; 1984 (pp. 278-282) ; 1985 (pp. 270-273) ; 1986 (pp. 283-285) ; 1987 (pp. 281-284).

ASOCIACIÓN PRO DERECHOS HUMANOS DE ESPAÑA (APDHE) : 1982-1991

APDHE, Informe sobre la Legislación Antiterrorista Española, Madrid, ADPHE, 1982

Los Derechos Humanos en España. Informe 1982, Madrid, APDHE, 1982.

Los Derechos Humanos en España. Informe 1984, Madrid, APDHE, 1984.

Informe anual Derechos Humanos en España 1985, n° 8, Madrid, APDHE, 1985.

Informe anual Derechos Humanos en España 1987, n° 13, Madrid, APDHE, 1988.

Informe anual Derechos Humanos en España 1989, n° 15, Madrid, APDHE, 1990.

Informe anual Derechos Humanos en España 1990, n° 16, Madrid, APDHE, 1991.

Informe anual Derechos Humanos en España 1991, n° 17, Madrid, APDHE, 1992.

Baromètre de l’opinion publique, effectué par le CIS (Centro de Investigaciones Sociológicas), publié dans :

— Revista Española de la Opinión Pública (REOP), 44 (1976) à 50 (1977).

— Revista Española de Investigaciones Sociológicas (REIS), 1 (1978) à 20 (1982).

III. — SOURCES AUDIOVISUELLES

— Victoria Prego, La transición, 13 chapitres, RTVE, 1995.

— Santiago Torres et Lluís Montserrat, Víctimas de la transición, 2002.

— Juan Gautier et José Ángel Jiménez, Sanfermines 78, 2005.

— Arthur Mc Caig, Le GAL, les mains sales, reportage diffusé sur Antenne 2 le 10 avril 1986 (INA).

IV. — ENTRETIENS

Leopoldo Calvo-Sotelo (UCD). — Ministre du Commerce du second gouvernement Arias (1975-1976), ministre des Travaux publics (1976-1977), ministre adjoint auprès de la CEE (1978-1980), puis vice-président du Gouvernement et ministre de l’Économie (1980-1981) des gouvernements Suárez, chef du Gouvernement de 1981 à 1982. L’entretien s’est déroulé le 7 décembre 2005 dans les locaux de la Casa de Velázquez (Madrid).

Rodolfo Martín Villa (UCD). — Ministre des Relations syndicales du second gouvernement Arias (1975-1976), ministre de l’Intérieur (1976-1979) puis de l’Administration territoriale (1980-1981) des gouvernements Suárez et Calvo-Sotelo, et vice-président du dernier gouvernement Calvo-Sotelo (1981-1982). L’entretien a eu lieu le 10 février 2006, dans les bureaux de la Fundación Endesa (Madrid).

Nicolás Sartorius (PCE). — Membre du Comité central du Parti communiste d’Espagne depuis 1970, membre fondateur des Commissions ouvrières. Il est emprisonné à plusieurs reprises sous le franquisme et est l’un des inculpés du « procès des 1001 » en 1973. Il est libéré en décembre 1975, en tant que bénéficiaire de la grâce royale. En 1981, il remplace Marcelino Camacho à son poste de député. L’entretien s’est déroulé le 6 mars 2006, dans les bureaux de la Fundación Alternativas (Madrid).

Landelino Lavilla (UCD). — Démocrate-chrétien membre du groupe Tácito depuis sa fondation en 1973, directeur adjoint de la Banque espagnole du Crédit de 1964 à 1976, Lavilla fait un bref passage au gouvernement en tant que sous-secrétaire au ministère de l’Industrie en 1974, avant de démissionner devant l’échec de l’ouverture. Réformiste, il est nommé ministre de la Justice par Suárez (1976-1979). Également sénateur par désignation royale, il fait partie de la Commission constitutionnelle jusqu’en mai 1978. Il est ensuite nommé président du Congrès de 1979 à 1982. En juillet 1982, il est élu secrétaire général de l’UCD, parti alors en pleine décomposition. Il démissionne en février 1983, renonce à son siège de député, et entre au Conseil d’État, dont il est aujourd’hui membre permanent. L’entretien a eu lieu le 31 mars 2006, dans les bureaux du Conseil d’État (Madrid).

© Casa de Velázquez, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search