Version classiqueVersion mobile

Barcelone et le grand commerce d'Orient au Moyen Âge

 | 
Damien Coulon

Remerciements

Texte intégral

1Je riens à adresser mes remerciements tout d’abord à Michel Balard, dont les conseils et le soutien déterminant en de multiples occasions m’ont permis de mener à son terme cette recherche de longue haleine, au cours d’un DEA, tout d’abord, puis d’une thèse de doctorat menée sous sa direction et soutenue en décembre 1999, qui a donné lieu à la présente publication. En outre, les séminaires qu’il a régulièrement organisés dans le cadre de plusieurs groupes de recherche m’ont donné l’occasion d’approfondir bien des éléments de méthode et de réflexion sans lesquels cette étude n’aurait pu voir le jour.

2J’ai pu effectuer la plupart des dépouillements d’archives à Barcelone, grâce à plusieurs bourses qui m’ont été accordées par la Casa de Velázquez et, surtout, à un séjour de deux années en tant que membre de sa section scientifique entre 1996 et 1998 ; ainsi m’a-t-il été possible d’effectuer dans des conditions optimales une grande partie de ces recherches. Ma gratitude s’adresse à Gérard Chastagnaret, actuel directeur de l’institution, sous l’impulsion duquel ce livre a été publié. Le service des publications de la Casa de Velázquez a également joué un rôle clé dans la réalisation du présent ouvrage ; j’ai plaisir à remercier ici Vincent Lautié, son responsable, et sa collaboratrice Blanca Naranjo, qui a assuré avec un soin tout particulier l’édition du texte.

3En outre, les contacts que j’ai pu tisser avec l’équipe du CSIC de Barcelone – Institució Milà i Fontanals – m’ont aussi été particulièrement précieux. Ayant intégré en 1997-1998 le programme de recherche dirigé par Maria Teresa Ferrer i Mallol, alors consacré aux relations de la couronne d’Aragon avec le monde musulman au XIVe siècle, j’ai pu apprécier la générosité des membres de cette équipe, qui m’ont transmis de nombreuses informations relatives à mon thème de recherche et l’ont ainsi notablement enrichi. Je remercie tout particulièrement María Dolores López Pérez, Roser Salicrú i Lluch, Daniel Duran Duelt, et aussi Caries Vela i Aulesa – ainsi que Roberto Pili pour son aide dans le domaine informatique. La convergence de ces efforts de recherche et de collaboration fructueuse a trouvé son point d’orgue en avril 1998 avec l’organisation d’un séminaire international conjointement organisé par la Casa de Velázquez et l’Institució Milà i Fontanals de Barcelone sur le thème des enjeux commerciaux dans l’expansion catalane en Méditerranée, et dont les actes ont été coédités par ces deux institutions.

4Je tiens également à remercier les personnels des archives de Barcelone, en particulier ceux des Archives notariales (Laureà Pagarolas i Sabaté, Montserrat Gómez Pont et Lluïsa Cases i Loscos) pour leurs nombreuses informations, leur bienveillance et leur gentillesse, ainsi que tous les autres chercheurs rencontrés, qui m’ont fourni nombre de conseils et d’informations utiles, et plus particulièrement Catherine Otten, Pierre Racine, Denis Menjot et Philippe Denis, en France, et Fabienne Plazolles-Guillén, Pierre Bonneaud et Anna Rich Abad, en Catalogne.

5Il ne m’est malheureusement pas possible de citer ici tous ceux qui, bien qu’éloignés de l’univers de la recherche, m’ont témoigné leur amitié personnelle en s’intéressant à mon sujet d’investigation et, parfois aussi, en m’aidant de façon tout à fait déterminante comme Denis Krauth, qui a élaboré et réalisé tout le programme informatique ayant permis de constituer la base de données sur laquelle cette étude est fondée. Je les remercie, eux aussi, très chaleureusement.

6Enfin, last but not least, je suis reconnaissant envers ma famille, en particulier mon épouse et mes enfants, pour la patience dont ils ont fait preuve tout au long de cette recherche et, aussi, pour leur soutien dans les moments difficiles que j’ai parfois rencontrés.
D.C

© Casa de Velázquez, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search