Version classiqueVersion mobile

Nec plus ultra

L’Extrême Occident méditerranéen dans l’espace politique romain (218 av. J.-C. – 305 apr. J.-C.)

Nec plus ultra : « et pas au-delà ». Cette locution nourrie des mythes antiques entourant le détroit de Gibraltar est une création de Charles Quint, le conquérant du Nouveau Monde. Sa devise Plus oultre marquait son désir de dépasser la puissance romaine. Mais Rome a-t-elle toujours envisagé l’Extrême Occident méditerranéen comme un nec plus ultra, comme les confins immuables et indépassables de son empire ? Les espaces des colonnes d’Hercule, polarisés par Cadix et Tanger, ont moins repré...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Ouvrage publié avec le concours de l’Agence nationale de la recherche, projet « Détroit  » (ANR-10-ESVS-009).

  • Éditeur : Casa de Velázquez
  • Collection : Bibliothèque de la Casa de Velázquez
  • Lieu d’édition : Madrid
  • Année d’édition : 2018
  • Publication sur OpenEdition Books : 04 mai 2018
  • EAN (Édition imprimée) : 9788490960844
  • EAN électronique : 9788490960851
  • DOI : 10.4000/books.cvz.4355
  • Nombre de pages : XX-458 p.

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search