Version classiqueVersion mobile

L’empire des exilés

 | 
Thomas Glesener

Avertissement

Texte intégral

1Dans la documentation archivistique, l’orthographe des noms propres n’est pas toujours stabilisée en raison des variations dans la transcription espagnole de patronyme francophone ou néerlandophone (par exemple, Bornonbille pour Bournonville ; Banasbrok pour van Asbroeck). Cependant, lorsqu’ils signent de leur propre main, la majorité des officiers flamands conserve la graphie originelle de leur patronyme. Par conséquent, par convention, nous adoptons également l’orthographe originelle des noms de famille. Lorsque l’hispanisation d’un patronyme est porteuse d’une information, nous en faisons mention (par exemple, la famille Craywinckel, connue sous ce nom à Séville,a hispanisé son patronyme en Tienda de Cuervo lorsqu’elle s’est installée à Carthagène des Indes).

2En ce qui concerne les prénoms, les graphies sont très variables : selon les documents, ils peuvent être indiqués dans leur version espagnole, française et parfois néerlandaise. Par convention, nous avons choisi d’utiliser la version espagnole du prénom lorsque la personne est née en Espagne, et la version française lorsqu’elle est née hors d’Espagne.

 

3Toutes les citations provenant des archives espagnoles sont écrites à l’origine en castillan. Pour simplifier la lecture de l’ouvrage, nous les avons traduites en français.

© Casa de Velázquez, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search