Version classiqueVersion mobile

Église et pouvoir dans la péninsule Ibérique

 | 
Philippe Josserand

Sources et bibliographie

Note de l’auteur

Texte intégral

1Dans les pages qui suivent ont été rassemblés les matériaux sur lesquels s’est fondée mon étude. Pour les sources comme pour la bibliographie, j’ai fait en sorte, à peu d’exceptions, de ne mentionner que les références citées en note et donc directement utiles à l’élaboration de mon travail. Un tel choix explique l’absence, qui pourrait paraître étonnante, de certains manuels, d’ouvrages généraux ou d’instruments de travail auxquels je me suis référé plus d’une fois et sans lesquels, bien évidemment, il serait tout à fait impossible d’acquérir une vision complète de la péninsule Ibérique au Moyen Âge.

2Pour les sources, j’ai isolé, en vertu d’une distinction classique, celles qui sont inédites et celles qui ont été imprimées. Des premières, aussi riches que dispersées, je me suis efforcé d’offrir une présentation commode en classant selon un critère géographique les principaux fonds d’archives consultés. Pour les secondes, j’ai introduit dans un souci de clarté une césure quelque peu artificielle entre sources narratives et diplomatiques alors même que, tout au long de l’analyse, j’ai cherché à les utiliser ensemble, c’est-à-dire sans établir entre elles a priori de hiérarchies. Les distinguer est cependant à mon sens l’unique manière d’en rendre compte avec une clarté suffisante.

3Pour la bibliographie, je n’ai pas jugé utile de recourir à un critère thématique pour la subdiviser en différentes unités. C’était en effet le plus sûr moyen de désorienter le lecteur en introduisant un élément de hiérarchie qui finalement, me semble-t-il, relève souvent de décisions contestables sinon arbitraires. J’ai seulement détaché de la liste alphabétique des ouvrages consultés les bilans historio graphiques consacrés aux ordres militaires dans la péninsule Ibérique en les ordonnant selon la chronologie de leur parution. Munis d’importants appendices bibliographiques, notamment pour les études de Derek Lomax et de Carlos de Ayala Martínez, ils fourniront au lecteur intéressé par le thème un éventail de références propre à compléter celles que j’ai réunies dans cette annexe.

© Casa de Velázquez, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search