Version classiqueVersion mobile

Brique et architecture dans l’Espagne médiévale (xiie-xve siècle)

 | 
Philippe Araguas

Annexes

Annexe XXI

Coupoles nervées et coupoles à arcs entrecroisés

Texte intégral

CARTE 43. – Répartition géographique des coupoles nervées (XIIe -XVe siècle)

Carte 43. – Répartition géographique des coupoles nervées (xiie-xve siècle)

1Si les coupoles à pans sont, elles aussi, une spécificité andalouse, les coupoles à arcs entrecroisés ont diffusé très largement à partir de Cordoue et de Tolède. L’aspect spectaculaire de ce type de couvrement en fait un des éléments les plus séduisants du style mudéjar, mais si la diffusion est large, elle se limite cependant à quelques édifices particulièrement soignés : Santa María de Lebrija, le templete de Guadalupe, le château de Biar, le palais de Tordesillas, la Mejorada d’Olmedo… pour ne citer que les édifices chrétiens. On remarquera qu’à part le cas de Lebrija, dont la datation est très incertaine, les autres édifices s’inscrivent parfaitement dans le mudéjar de cour des XIVe et XVe siècles.

Table des illustrations

Légende CARTE 43. – Répartition géographique des coupoles nervées (XIIe -XVe siècle)
URL http://books.openedition.org/cvz/docannexe/image/2841/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 143k

© Casa de Velázquez, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search