Version classiqueVersion mobile

Brique et architecture dans l’Espagne médiévale (xiie-xve siècle)

 | 
Philippe Araguas

Troisième partie. La brique et les catégories stylistiques

Introduction de la troisième partie

Texte intégral

1La répartition des quelque cinq cent cinquante édifices pris en compte dans cette étude fait apparaître des regroupements typologiques assez significatifs qui permettent la délimitation de grands domaines stylistiques. Si l’on ajoute à la répartition spatiale une donnée temporelle, on peut établir des cartes qui montrent la mise en place, au cours des quatre derniers siècles du Moyen Âge, des grands foyers de construction de brique, et l’essaimage ponctuel du matériau sur une grande partie du territoire.

2Ce découpage, qui permet de situer les édifices dans le cadre de l’évolution de l’architecture occidentale, est fatalement simplificateur et ne rend pas compte de la complexité du phénomène. L’appréciation mesurée de l’architecture d’un pays ne peut se résumer à cette présentation qui privilégie le découpage chronologique au détriment de la notion territoriale, dense, compacte, laquelle doit être appréciée aussi dans sa profondeur historique. Restituer cette dimension implique des découpages géographiques, les moins arbitraires ou les plus pragmatiques étant les divisions provinciales de l’État espagnol qui servent de cadre à cette présentation.

3Les deux modes d’approche que proposent nos troisième et quatrième parties sont donc complémentaires : celle-ci, consacrée aux grands domaines stylistiques, volontairement très synthétique, répond au souci de l’historien de l’art désireux d’insérer la construction de brique dans l’histoire de l’art européen ; les présentations par province qui forment la quatrième partie compléteront, nuanceront et enrichiront le tableau esquissé dans cette troisième partie et permettront de restituer à une échelle moindre la vision diachronique du phénomène envisagé.

© Casa de Velázquez, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search