Version classiqueVersion mobile

L’église des laïcs

 | 
Ariane Boltanski
, 
Marie-Lucie Copete

Remerciements

Ariane Boltanski et Marie-Lucie Copete

Texte intégral

1Nous tenons à exprimer notre gratitude aux différentes institutions et personnes qui ont rendu possible la publication de ce volume. Les travaux du groupe de recherche Investir dans le sacré ont été soutenus par un programme de recherche financé par la Casa de Velázquez. Ce soutien a permis, notamment, la tenue de différentes rencontres scientifiques sur les thèmes ici abordés, parmi lesquelles un colloque ciblant la question des attentes et des objectifs de l’investissement des laïcs dans le sacré, colloque accueilli par la Casa de Velázquez les 4, 5 et 6 juillet 2016. Nous remercions vivement Michel Bertrand, directeur de la Casa de Velázquez, Nicolas Morales, directeur des études de l’École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques, son prédécesseur, Stéphane Michonneau, ainsi que Flora Lorente et le personnel de la Casa de Velázquez. L’université Paris Nanterre et l’UMR 8168 Mondes américains, l’Institut Universitaire de France ont aussi largement contribué aux principales étapes qui ont ponctué l’avancement des travaux du groupe. L’ERIAC (Université Rouen Normandie), l’UMR 6258 (CERHIO, CNRS), l’UMR 8596 (Centre Rolland Mousnier, CNRS, Université Paris Sorbonne) et l’université de Castilla-La Mancha (SEHIP Seminario de Historia de la Población) ont également apporté leur coopération aux projets d’Investir dans le sacré. Nous remercions tout particulièrement le laboratoire ERIAC pour nous avoir appuyé dans cette entreprise et pour son aide essentielle en termes de financement de l’ouvrage.

2Enfin, de nombreux collègues nous ont épaulé. Nous tenons à dire à Fernando Bouza (Universidad Complutense, Madrid), José Casanova (Georgetown University, Washington), Ana Rodríguez (Instituto de Historia-CCHS-CSIC, Madrid) et à Francisco García González (UCLM, Albacete - SEHISP) combien leurs conseils nous ont été précieux et comme ils ont contribué à éclairer nos réflexions.

3Les membres d’Investir dans le sacré — collègues et amis — sauront reconnaître, en relisant le livre, combien ils sont présents dans les différentes étapes de ce travail à plusieurs mains, celles d’Aliocha Maldavsky, de Roberto Di Stefano, d’Antoine Roullet, de Laurence Croq et, bien sûr, les nôtres. Enfin, nous exprimons toute notre gratitude à Anne-Laure Couvreur pour ses conseils avisés et ses relectures attentives.

© Casa de Velázquez, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search