Version classiqueVersion mobile

Le géographe et le tapis volant

 | 
André Humbert

Liminaires

Texte intégral

La transformation la plus étonnante provoquée par le voyage en avion n’est pas seulement une révolution de vitesse, mais une révolution de vision. L’avion a réalisé un changement total dans la manière de voir la terre, un changement plus grand que celui que les premiers navigateurs saisirent lorsqu’ils virent la terre pour la première fois de la mer. L’avion a remplacé la vision linéaire et à ras du sol par une vision en surface ou même en volume…
Pierre Deffontaines et Mariel JEan-Bruhnes Delamarre, Atlas aérien de la France, « Introduction », Paris, 1955.

© Casa de Velázquez, 2012

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search