Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire et société en Occident musulman au Moyen Âge

 | 
Vincent Lagardère

Appendice bibliographique

Mohamed Méouak

Texte intégral

Cet appendice, qui n'a pas la prétention d'être exhaustif, prend seulement en considération les articles et les ouvrages qui utilisèrent directement le Mi‘yār d'al-Wanšarīsī (étude, édition, traduction et résumé d'extraits de l'œuvre). Précisons que nous avons inclus après chaque référence bibliographique un résumé succinct de son contenu mettant surtout en évidence les passages où il est question du Mi‘yār.

Aboli el Fadl, Kh.

– "Islamic Law and Muslim Minorities: the Juristic Discourse on Muslim Minorities from the second/eighth to the eleventh/seventeenth centuries", Islamic Law and Society, I/2, 1994, p. 141-187.
Essai sur le discours juridique des textes arabo-musulmans relatifs aux minorités musulmanes vivant en pays non-musulmans (contient des exemples tirés du Mi‘yār d'al-Wanašrīsī) ; discussion théorique sur les concepts de dār al Islām et dār al-ḥarb à la lumière de la philologie arabe.

Abū Mustafa, Κ. al-S.

– "Ṣuwar min al-muǧtama‘ al-andalusī fī ‘aṣray al-țawā’if wa-l-murābițīn min hilāl ’Nawāzil’ Ibn Rušd al-Qurțubī", Al-Maǧalla al-Ta’rīhīyya al-Miṣriyya, 37, 1990, p. 7-44 [en arabe]. Étude d'histoire sociale et économique (classes sociales : aristocratie militaire, lettrés ; armée ; la famille et la femme dans la société d'al-Andalus ; relations d'al-Andalus avec la Chrétienté ; aperçu sur la vie religieuse ; quelques données sur les campagnes d'al-Andalus ; monnaies et comptes, etc. (contient des données tirées du Mi‘yār d’al-Wanšarīsī).

Amar, E.

Al-Mi‘yar : la pierre de touche des Fétouba de Ahmed al-Wanscharīsī : choix de consultations juridiques des faqih-s du Maghreb, trad. et commentaires Émile Amar, (Archives Marocaines), 12 et 13, Paris, 1908-1909, 522 p. et 536 p.
Traduit une sélection de textes d'une façon littérale mais en tirant te plus intéressant de chaque fatwā en respectant le plan d'al-Wanšarīsī, en ordonnant les textes par matière suivant un critère occidental : statut personnel et statut réel-Cette traduction est principalement basée sur les volumes 1, 2 et 8 alors que les volumes 3 et 10 ont à peine été exploités [voir le compte-rendu de F. Codera, "La 'pierre de touche des Fétwas' (consultas de Ahmad al-Wanšarīsī)", Boletín de la Real Academia de la Historia, 54/2, 1909, p. 344-356 et 56/2, 1910, p. 378-386].

A‘rāb, S.

– "Kutub al-fatāwā wa-qīmatuhā al-iǧtimā‘iyya, miṯāl ’Nawāzil al-Burzulī'", Ḥawliyāt al-Ǧāmi‘a al-Tūnisiyya, 16, 1978, p. 65-102 [en arabe].
Outre la place centrale tenue par l'ouvrage d'al-Burzulī, cette étude souligne l'intérêt du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī dans le cadre des textes juridiques pour servir à l'histoire sociale [p. 75-77].

Benchekroun, M.

La vie intellectuelle marocaine sous les Mérinides et les Wațțasides (XIIIe-XVIe siècles), Rabat, 1974.
Ouvrage qui consacre quelques pages aux principaux ouvrages et à la vie d'al-Wanšarīsī [p. 395-401].

Bolens, L.

– "Les jardins d'al-Andalus", Flaran, 9, 1987, p. 71-96.
Brève citation d'un passage du Mi‘yār afin de souligner l'intérêt de cette source pour servir à l'étude des cas de jurisprudence relatifs aux jardins et vergers [p. 75].

Brunschvig, R.

– "Contribution à l'histoire du contrat de khamessat en Afrique du Nord", Revue Algérienne, Tunisienne et Marocaine de législation et de jurisprudence, LIV/1, 1938, p. 17-21.
Étude du hammās (quintenier/colon partiaire) au Maghreb médiéval d'après quelques fatwā-s du Mi‘yār.
La Berbérie Orientale sous les Ḥafṣides des origines à la fin du XVe siècle, Paris, tome I, 1940 et tome II, 1947.
Dans le tome I, p. 453 référence à une fatwā contenue dans le Mi‘yār, II, p. 172 (édition de Fès) sur les Chrétiens de Tunis désireux de construire une église dans leur foundouk (XIIIe siècle ?).

Buzineb, H.

– "Respuestas de jurisconsultos magrebíes en torno a la inmigración de musulmanes hispánicos", Hespéris-Tamuda, 26-27, 1988-1989, p. 53-66,
Résumé de la
fatwā "Asnā l-matāǧir" [p. 57-58].

Cagigas, I. (de las)

Los mudéjares, Madrid, Instituto de Estudios Africanos, 1948.
Traduction espagnole d'une partie de la fatwā "Asnā l-matāǧir" [p. 69-70].

Calero Secall, M.I.

– "Una aproximación al estudio de las fatwā-s granadinas: los temas de las fatwās de Ibn Sirāǧ en los Nawāzil de Ibn Ṭarkāț", Homenaje al Prof. Dario Cabanelas Rodriguez, O.F.M., Grenade, 1987, 2 vols., I, p. 189-202.
Sur les fatwā-s d'Ibn Sirāǧ (m. 1444-1445) contenues dans les Nawāzil d'Ibn Ṭarkāț et compilées dans le Mi‘yār [p. 195-202].

Cano Ávila, P.

– "Dictámenes jurídicos del sevillano Ibn al-Makwī", Boletín de la Asociación Española de Orientalistas, XXIX, 1993, p. 141-153.
Traduction espagnole de deux fatwā-s contenues dans les volumes VIII et IX du Mi‘yār dont l'auteur est le juriste sévillan Ibn al-Makwī.

Cour, A.

L'établissement des dynasties des Chérifs au Maroc et leur rivalité avec les Turcs de la régence d'Alger, 1509-1830, Paris, 1904.
Traduction française de la question posée dans la fatwā "Asnā l-matāǧir" [p. 45-46, note 1].

Fierro, M. I

– "Los malikíes de al-Andalus y los dos arbitras (al-ḥakamān)", Al-Qanṭara, VI, 1985, p. 79-102.
Utilisation des fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī sur les problèmes soulevés par le rôle des "deux arbitres" en matière de jugement et légalité selon la doctrine malikite.
La beterodoxia en al-Andalus durante el periodo omeya, Madrid, 1987.
Références à deux fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī [édition de Rabat] sur deux procès contre des blasphémateurs en al-Andalus à l'époque émirale [p. 57 et 63].
– "Andalusian ‘fatāwā’ on blasphemy", Annales Islamologiques, 25, 1990, p. 103-117.
Utilisation d'une fatwā du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī [volume II, p. 362] sur le sort réservé aux blasphémateurs.
– "La mujer y el trabajo en el Corán y en el hadiz", dans M.J. Viguera (ed.): La mujer en al-Andalus. Reflejos histórícos de su actividad y categorías sociales (Actas de las Quintas Jornadas de Investigación Interdisciplinaria I. Al-Andalus), Seville, 1989, p. 35-51.
Étude relative à la place de la femme dans le monde du travail en al-Andalus : travail de la femme mariée et activités et travaux de la femme (contient des exemples tirés du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī).
– "The polemic about the karāmāt al-awliyā’ and the development of ṣūfism in al-Andalus (fourth/tenth-fifth/eleventh centuries)", Bulletin of the School of Oriental and African Studies, LV/2, 1992, p. 236-249.
Utilisation de quelques fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī en relation avec le problème des "miracles de saints" en al-Andalus [utilisation du volume II de l'édition de Rabat].
– "Mahdisme et eschatologie en al-Andalus", dans A. Kaddourie (coord.) : Mahdisme, crise et changement dans l'histoire du Maroc (Actes de la table ronde organisée à Marrakech par la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Rabat du 11 au 14 février 1993), Rabat, 1994, p. 47-69.
Étude détaillée des principales figures mahdistes connues à travers l'histoire d'al-Andalus ; examen du contexte et des relations avec le concept de conversion/islamisation (comprend un exemple tiré d'une fatwā du Mi‘yār d’al-Wanšarīsī sur la venue de la "Fin des Temps").

García-Arenal, M.

– "The revolution of Fās in 869/1465 and the death of sultan ‘Abd al-Ḥaqq al-Marīnī", Bulletin of the School of Oriental and African Studies, XL/1, 1978, p. 43-66.
Étude d'histoire politique marocaine relative à la fin du règne du dernier souverain mérinide à la fin du XVe siècle (utilise quelques données tirées des fatwā-s du Mi‘yār).

– "Algunos manuscritos de fiqh andalusíes y norteafricanos pertenecientes a la Real Biblioteca de El Escorial", Al-Qanțara, I, 1980, p. 9-26.
Liste détaillée de quelques manuscrits hispano-arabes sur le fiqh dont certains furent abondamment utilisés par al-Wanšarīsī pour composer son Mi‘yār (Abū l-Qāsim al-Burzulī, Abū Sa‘īd Ibn Lubb, Abū ‘Abd Allāh al-Fištālī).
– "Les Bildiyyīn de Fès, un groupe de néo-musulmans d'origine juive", Studia Islamica, LXVI, 1987, p. 113-142.
Étude détaillée sur les différents aspects de la vie des Bildiyyīn de Fès ou descendants de Juifs convertis à l'Islam, certains dès le XIIe siècle, la plupart dans la première moitié du XVe siècle (citation d'un passage du Mi‘yār comportant des fatwā-s sur le fait d'éviter le mariage préceptif de la veuve avec le beau-frère).
– "En Marruecos : árabes, beréberes y hombres de religion", Al-Qanțara, XI/2, 1990, p. 489-508.
Étude du rôle joué par les zāwiya-s et confréries maraboutiques dans les milieux arabe et berbère au Maroc ; et la place de choix des "saints" dans le règlement de conflits entre tes différentes communautés (comporte des exemples tirés de fatwā-s du Mi‘yār).

García Gómez, Ε.

– "Unas 'ordenanzas del zoco' del siglo IX. Traducción del más antiguo antecedente de los tratados andaluces de ḥisba, por un autor andaluz", Al-Andalus, XXII, 1957, p. 253-316.
Traduction annotée avec trois appendices du texte de Yaḥy ā b. ‘Umar al-Andalusī compilé dans le Mi‘yār et réédité par M.‘A. Makkī [p. 269-308].

Gaudefroy Demombynes, M.

– "Notes sur l'histoire de l'organisation judiciaire en pays d'Islam", Revue des Études Islamiques, II, 1939, p. 109-147.
Notes critiques sur l'ouvrage d'E. Tyan, Histoire de l'organisation judiciaire en pays d'Islam, Paris, 1938 à partir, entre autres documents, de citations tirées du Mi‘yār.

Gibert, S.

– "Abū l-Barakāt al-Balafīqī, qāḍī historiador y poeta", Al-Andalus, XXVIII, 1963, p. 381-424.
Traduction espagnole d'un extrait d'une fatwā d'Abū l-Barakāt al-Balafīqī contenue dans le Mi‘yār [p. 400-401].

Granja, F. (de la)

– "Una polémica religiosa en Murcia en tiempo de Alfonso el Sabio", Al-Andalus, XXXI, 1966, p. 47-52.
Étude et traduction espagnole d'une fatwā du Mi‘yār sur une polémique religieuse.

– "A propósito del nombre de Muhammad y sus variantes en Occidente", Al-Andalus, XXXIII, 1968, p. 231-240.
Édition et traduction espagnole d'une fatwā du Mi‘yār sur le nom de Muhammad [p. 233].
– "Fiestas cristianas en al-Andalus. II: textos de al-Ṭurțūšī, el cadi ‘Iyāḍ y al-Wanšarīsī", Al-Andalus, XXXV/1, 1970, p. 119-142.
Édition et traduction espagnole de sept fatwā-s du Mi‘yār sur des innovations (bida‘) en matière de fêtes religieuses [p. 130-142].
– "Condena de Boabdil por los alfaquíes de Granada", Al-Andalus, XXXV/2, 1970, p. 145-176.
Mise en évidence des sources juridiques comme document à servir pour l'histoire ; édition et traduction espagnole d'une fatwā du Mi‘yār à caractère politique [p. 154-157].

Hallāf, M.A.W.

– "Waṯīqa fī iġtiṣāb Ibn al-Saqqā'", Awrāq, 5-6, 1982-1983, p. 99-104 [en arabe].
Édition de quelques fragments d'un document basé sur un manuscrit des Aḥkām al-kubrā d'Ibn Sahl et dont quelques extraits apparaissent dans le Mi‘yār.

Idris, H.R.

– "Mesures de capacité de l'époque zīrīde", Les Cahiers de Tunisie, IV, 1956, p. 119-126.
Traduction française et analyse d'une fatwā d'Ibn Muḥriz relative au mudd et qafīz utilisés pour verser la fițra (aumône donnée à la fin du jeûne) en Tunisie médiévale ; la fatwā a été compilée dans le Mi‘yār.
– "Le crépuscule de l'école malikite kairouanaise (fin du XIe siècle)", Les Cahiers de Tunisie, IV, 1956, p. 494-507.
Contient une fatwā d'Ibn al-Lahmī (m. 1085) compilée dans le volume XII, p. 233 du Mi‘yār (édition de Fès) [p. 500-501 note 25].
– " Une des phases de la lutte du mālikisme contre le šī‘isme sous les Zīrides (XIe siècle). Al-Tūnisī, juriste kairouanais et sa célèbre fatwā sur les Šī‘ites", Les Cahiers de Tunisie, ; IV, 1956, p. 508-517.
Étude et traduction française d'une fatwā d'Abū Isḥāq al-Tūnisī dont une version abrégée se trouve dans le Mi‘yār ; mise en évidence des luttes juridiques entre les doctrines mālikite et šī‘ite dans la Tunisie médiévale.
– "Contribution à l'histoire de la vie religieuse en Ifrīqiya zīrīde", Mélanges Louis Massignon, Le Caire, 1957, 3 vols., II, p. 327-359.
Au cours de la reconstitution de la biographie et de la liste des ouvrages composés par le juriste kairouanais al-Barāḏi‘ī (m. à la fin du XIe siècle), l'auteur utilise un passage du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī [volume II, p. 375 de l'édition de Fès].
– "Commerce maritime et kirāḍ en Berbérie orientale d'après un recueil inédit de fatwās médiévales", Journal of the Economic and Social History of the Orient, IV/3, 1961, p. 225-239.
Résumé d'un ensemble de fatwā-s sur le commerce maritime et commandite tirées d'un manuscrit d'al-Burzulī et dont trent-six sont reproduites dans le Mi‘yār.
La Berbérie orientale sous les Zirides, Xe-XIIe siècles, Paris, 1962, 2 vols. Abondante utilisation des fatwā-s du Mi‘yār [voir I, p. XXV-XXVI et II, index des rubriques].
– "L'école mālikite de Mahdia : l'imām al-Māzarī (m. 536/1141)", Études d'orientalisme à la mémoire de Lévi-Provençal, Paris, 1962, 2 vols., I, p. 153-163.
Étude de la vie du juriste de Mahdia et références à quelques unes de ses fatwā-s contenues dans le Mi‘yār.
– "Le mariage en Occident musulman d'après un choix de fatwā-s médiévales extraites du ‘Mi‘yār’ d'al-Wanšarīsī Studia Islamica, XXXII, 1970, p. 157-167.
Étude et résumé de fatwā-s relatives au mariage et sa dissolution.
– "Le mariage en Occident musulman d'après un choix de fatwā-s médiévales extraites du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī", Actas do IV Congresso de Estudos Arabes e Islamicos, Coimbra-Lisboa 1 a 8 do setembro de 1968, Leyde, 1971, p. 381.
Résumé de l'entreprise de H.R. Idris quant au dépouillement méthodique du Mi‘yār qui lui avait été suggéré par E. Lévi-Provençal ; contient quelques mots sur le vocabulaire de base relevé dans ces fatwā-s.
– "Le mariage en Occident musulman d'après un choix de fatwā-s médiévales extraites du ‘Mi‘yār’ d'al-Wancharīchī", Revue de l'Occident Musulman et de la Méditerranée, 12, 1972, p. 45-62.
Traduction résumée en français de quatre-vingt sept fatwā-s relatives au mariage et ses conditions juridiques.
– "Contribution à l'étude de la vie économique en Occident musulman médiéval : glanes de données chiffrées", Revue de l'Occident Musulman et de la Méditerranée, 15-16, 1973, p. 75-87.
Résumé de plus de 180 mentions chiffrées tirées du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī et relatives à l'histoire économique et sociale [surtout les prix].

– "Les tributaires en Occident musulman médiéval d'après le ‘Mi‘yār’ d'al-Wanšarīsī", Mélanges d'Islamologie. Volume dédié à la mémoire de Armand Abel, Leyde, 1974, 3 vols., I, p. 172-196.
Présentation et traduction française résumée des fatwā-s du Mi‘yār relatives aux tributaires en al-Andalus et au Maghreb [contient un index sommaire].

– "Le mariage en Occident musulman. Analyse de fatwā-s médiévales extraites du ‘Mi‘yār’ d'al-Wanšarīsī (suite et fin)", Revue de l'Occident Musulman et de la Méditerranée, 25, 1978, p. 119-138.
Traduction résumée en français de cent-treize fatwā-s relatives au mariage et ses conditions juridiques.

Lagardère, V.

– "Abū l-Walīd b. Rušd qāḍī l-quḍāt de Cordoue", "Mélanges Dominique Sourdel" dans Revue des Études Islamiques, LIV, 1986, p. 203-224.
Brève biographie et traduction française de plusieurs fatwā-s rendues par le célèbre juriste et compilées dans le Mi‘yār.
– "La haute judicature à l'époque almoravide en al-Andalus", Al-Qanțara, VI, 1986, p. 135-228.
Résumé en français de quelques fatwā-s de cadis hispano-arabes reprises dans le Mi‘yār [p. 153-173, 178-183 et 184-188].
– "Communautés mozarabes et pouvoir almoravide en 519H/1125 en Andalus", Studia Islamica, LXVII, 1988, p. 99-119.
Résumé en français de six fatwā-s relatives au sort des Mozarabes en al-Andalus et contenues dans le Mi‘yār [p. 106-108 et 112-114].
– "Droit des eaux et des installations hydrauliques au Maghreb et en al-Andalus au XIe et XIIe dans le Mi‘yār d'al-Wanšarīsī", Les Cahiers de Tunisie, XXXVII-XXXVIII, 1988-1989, p. 83-122.
Étude consacrée aux techniques hydrauliques, méthodes et procédés, moyens d'irrigation haboussés et droit des eaux, échange et affermage [certaines fatwā-s sont traduites en français].
Le Vendredi de Zallāqa, 23 octobre 1086, Paris, 1989.
Utilisation des quelques fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī illustrant le rôle joué par les "grands cadis" de Cordoue et Grenade en al-Andalus à la fin du XIe siècle [p. 128-131 et 132-163].
Les Almoravides, Paris, 1989.
Contient des références aux fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī en matière de droits de douane (notamment note 63, p. 213].
– "Mûrier et culture de la soie en al-Andalus au Moyen Âge (Xe-XIVe siècles)", Mélanges de la Casa de Velazquez, XXVI/1, 1990, p. 97-111.
Abondante utilisation des fatwā-s du Mi‘yār relatives aux conditions juridiques de la culture de la soie.
– "Moulins d'Occident musulman au Moyen Âge (IXe au XVe siècles) : al-Andalus", Al-Qanṭara, XII/1, 1991, p. 59-118.
Abondante utilisation des fatwā-s du Mi‘yār en matière d'exploitation agricole, techniques hydrauliques et industrie du moulin.
– "Agriculture et irrigation dans le district (iqlīm) de Vélez-Málaga. Droits des eaux et appareils hydrauliques", Cahiers de Civilisation Médiévale, XXXV/3 (1992), p. 213-225.
Abondante utilisation du Kitāb al-fatāwā d'Abū l-Walīd h. Rušd et du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī pour l'étude du droit des eaux et des modes d'exploitations de propriétés agricoles.
– "Les structures rurales du district (iqlīm) de Vélez-Málaga, province (kūra) de Málaga, à l'époque nasride (XIIIe-XVe s.)", Le Moyen Âge, XCIX/2, 1993, p. 263-279.
Utilisation des volumes I et VII du Mi‘yār pour l'étude des structures socio-économiques rurales de la province de Malaga à l'époque naṣride.
Campagnes et paysans d'al-Andalus, VIIIe-XVe siècles, Paris, 1993.
Utilisation très abondante des fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī et relatives aux "campagnes et habitats villageois", "les hommes et l'eau" et "activités et productions".
– "Le ver à soie en al-Andalus à l'époque musulmane (VIIIe-XVe siècles)", L'homme, l'animal domestique et l'environnement du Moyen Âge au XVIIIe siècle, Nantes, 1993, p. 343-350.
Utilisation des fatwā-s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī en matière d'élevage et de culture du ver à soie.
– "Structures étatiques et communautés rurales : les impositions légales et illégales en al-Andalus et au Maghreb (XIe-XVe siècles)", Studia Islamica, 80, 1994, p. 57-95.
Étude détaillée des structures relatives aux taxes sur les transactions commerciales, droits de passage, droits de vente et de transaction, droits du sol à partir du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī

Lagardère, V. et Guichard, P.

– "La vie sociale et économique de l'Espagne musulmane aux XIe-XIIe siècles à travers tes fatwā/s du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī", Mélanges de la Casa de Velázquez, XXVI/1 (1990), p. 197-236.
Introduction de P. Guichard [p. 197-202] ; commentaire et traduction intégrale en français de trente-cinq fatwā-s d'époque almoravide relatives aux Mozarabes tributaires, au pouvoir étatique, à la monnaie, aux impôts légaux et illégaux, à la vie familiale, aux rapports villes-campagnes, aux conditions juridiques de la production agricole et transformation des produits de la terre, aux associations de capital et aux activités commerciales.

Lahmar, M.

– "Les hubus dans la société et le šar‘ d'après le Mi‘yār d'al-Wanšarīsī", Les Cahiers de Tunisie, XXXI-XXXII, 1990, p. 121-177.
Étude sur les droits et les obligations en matière de bien de mainmorte et ses conditions juridiques en Occident musulman médiéval [discussion sur l'importance des notions de šar‘ et de ‘urf].
Lévi-Provençal, E.

– Les historiens des Chorfas. Essai sur la littérature historique et biographique du Maroc du XVIe au XIXe siècle, Paris, Larose, 1922.
Mise en évidence de l'intérêt du Mi‘yār [p. 52 et 82 note 2b].
– Histoire de l'Espagne musulmane, III : le siècle du califat de Cordoue, Paris, 1967.
Souligne l'importance du Mi‘yār quant aux études sur l'histoire économique et sociale de l'Occident musulman médiéval [p. 116 note 2].

Lévi-Provençal, Ε. et Bencheneb, M.

Essai de répertoire chronologique des éditions de Fès, Alger, 1922.
Il y a un extrait de l'édition de Fès du Mi‘yār [p. 24].

López Ortiz, J.

– "La jurisprudencia y el estilo de los tribunales musulmanes de España", Anuario de Historia del Derecho Español IX, 1932, p. 213-248.
À partir d'une étude générale sur le milieu des jurisconsultes, l'auteur utilise quelques exemples de fatwā-s tirées du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī à partir de la traduction d'E. Amar [p. 218 note 9, 223 note, 225 note 28 et 246 note 121].
"Fatwā-s granadinas de los siglos XIV y XV. La fatwā en al-Andalus", Al-Andalus, VI, 1941, p. 73-121
Traduction espagnole de fatwā-s de muftī-s grenadins recueillies dans un manuscrit et compilées dans le Mi‘yār.

Maíllo Salgado, F.

– "Consideraciones acerca de una fatwā de al-Wanšarīsī", Studia Histórica, 3/2, 1985, p. 181-191.
Étude et traduction espagnole de la fatwā rendue par al-Wanšarīsī à la question posée par Abū ‘Abd Allāh Ibn al-Qūțiyya sur un musulman refusant d'émigrer en Afrique du Nord après la conquête de Marbella et cela dans le but d'aider ses coreligionnaires restés en al-Andalus.

μακκι, M. ‘A.

– "Kitāb aḥkām al-sūq li-Yaḥyā b. ‘Umar al-Andalusī (m. 291/901)", Revista del Instituto Egipcio de Estudios Islámicos en Madrid, 4, 1956, p. 59-151 [en arabe].
Édition revue et corrigée et commentaires sur quelques fatwā-s de ce livre qui sont compilées dans le volume VI du Mi‘yār.

Marín, M.

– "Un toledano desconocido", Al-Qanțara, XII/2, 1991, p. 583-586.
Identification du tolédan Muhammad b. Yūsuf al-Ġāsil à partir d'une fatwā du Mi‘yār relative à une consultation sur le mariage.

Molina López, E.

– "Algunas consideraciones sobre los emigrados andalusíes", Homenaje al Prof. Dario Cabanelas Rodríguez, O.F.M., Grenade, 1987, 2 vols., I, p. 419-432.
Résumé des fatwā-s sur "Asnā l-matāǧir" et le "Musulman de Marbella" [p. 425-427].

mu’nis,

– "Asnā l-matāǧir fī bayān aḥkām man ġalaba ‘alā wațanihi al-naṣārā wa-lam yuhāǧir… li-Abū l-‘Abbās Aḥmad ibn Yaḥyā ibn Muḥammad al-Tilimsānī al-Wanšarīsī", Revista del Instituto Egipcio de Estudios Islámicos en Madrid, V (1957), p. 129-191 [en arabe].
Édition de la fatwā "Asnā l-matāǧir" et celle sur le "Musulman de Marbella" contenues dans le Mi‘yār [p. 148-191].

Powers, D.S.

– "A court case from fourteenth-century North Africa", Journal of the American Oriental Society, 110/2, 1990, p. 229-254.
À partir de la traduction anglaise de fatwā-s relatives aux conflits sur des droits d'héritage, l'auteur reconstitue l'histoire d'une famille de Fès et analyse les pratiques juridiques en matière de succéssion [utilisation d'exemples tirés du Mi‘yār].
"Fatwās as sources for legal and social history: a dispute over endowment revenues from fourteenth-century Fez", Al-Qanțara, XI/2, 1990, p. 295-341.
À partir de l'analyse d'un cas relatif à une dispute sur les droits de succession d'une famille, l'auteur étudie le rôle des juristes mālikites en matière de doctrine légale [utilisation d'exemples tirés du Mi‘yār].
– "The maliki family endowment: legal norms and social practice", International Journal of Middle Eastern Studies, 25/3 (1993), p. 379-406.
Étude des conditions de l'héritage selon le dogme mālikite et utilisation de fatwā-s tirées du Mi‘yār relatives à la zone de Fès.
– "The Islamic Inheritance System: A Socio-Historical Approach", dans Ch. Mallat et J. Conners (eds.): Islamic Family Law and the State, Londres, 1990, p. 11-29.
Étude du système de l'héritage en Islam médiéval d'après la législation coranique et la loi islamique ; analyse des situations concrètes à partir des sources juridiques arabo-musulmanes dont le Mi'yār d'al-Wanšarīsī.
– "On Judicial Review in Islamic Law", Law and Society Review, 26/2, 1992, p. 315-341.
Essai théorique sur les relations entre les institutions judiciaires et l'organisation sociale en Islam médiéval ; étude de deux cas tirés du Mi‘yār dal-Wanšarīsī (p. 330-336].
– "Legal Constitution (Futyā) in Medieval Spain and North Africa", dans Ch. Mallat (ed.) : Islam and Public Law, Londres, 1993, p. 85-106.
Examen détaillé de l'origine de l'institution de la futyā ou "consultation juridique" en Islam médiéval ; remarques sur les fonctions et les caractéristiques du muftī ou "jurisconsulte" et de son rôle dans le cadre de l'administration judiciaire et dans les conflits en matière de doctrine légale (contient de nombreuses références puisées dans le Mi‘yār d'al-Wanšarīsī).
"Kadijustiz or Qāḍī-justice? A Paternity Dispute from Fourteenth-Century Morocco", Islamic Law and Society, 1/3, 1994, p. 332-366.
Recherches sur l'organisation de la justice et des fonctions du qāḍī à partir de deux "affaires" tirées du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī dans le Maroc du début du XIVe siècle [p. 341-357].

AL-Qāḍī W.

– "Nubḏa ‘an al-madrasa fī l-Maġrib ḥattā awīhir al-qarn al-tāsi‘ al-hiǧrī fī ’Kitāb al-Mi‘yār’ li-1-Wanšarīsī", Al-Fikr al-‘Arabī, 21, 1981. p. 61-86 [en arabe].
Examen de la situation de l'institution de la madrasa au Maghreb médiéval à la lumière du Mi‘yār.

Sabbag, L.

– "La religion des Morisques entre deux fatwas", Les Morisques et leur temps. Table Ronde internationale, Montpellier, 1981, Paris, 1983, p. 45-56.
Résumé en français de la fatwā "Asnā l-matāǧir", [p. 46-48].

Serrano, D.

– "Dos fatwā-s sobre la expulsión de mozárabes al Magreb en 1126", Anaquel de Estudios Arabes, 2, 1991, p. 163-182.
Étude et traduction espagnole de deux fatwā-s, l'une du qāḍī‘Iyāḍ contenue dans ses Maḏāhib al-ḥukkām et l'autre d'Ibn Ward, toutes deux compilées dans le volume VIII, p. 39-45 (édition de Rabat) du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī.

Shatzmiller, M.

"Waqf khayrī in Fourteenth-Century Fez: Legal, Social and Economic Aspects", Anaquel de Estudios Arabes, 2, 1991, p. 193-215.
Étude détaillée du waqf hayrī(fondations de biens publiques) parfois opposé au waqf ahlī (fondations de biens privés) à Fès durant l'époque mérinide [utilisation des fatwā-s du Mi‘yār à partir de la traduction d'E. Amar].

Talbi, M.

– Opérations bancaires en Ifrīqiya à l'époque d'al-Māzarī (453-536/1001-1141). Crédit et paiement par chèque", Recherches d'Islamologie. Recueil d'articles offert à Georges C. Anawati et Louis Gardet par leurs collègues et amis, Louvain, 1977, p. 307-319.
Édition, traduction française et étude d'une fatwā d'al-Māzarī sur les lettres de change (ḥawāla) compilée et résumée dans le volume VI, p. 212 et 219-220 (édition de Fès) du Mi‘yār d'al-Wanšarīsī.

Touati, H.

– "Les Héritiers. Anthropologie des Maisons de science maghrébines aux XIe/XVIIe et XIIe/XVIIIe siècles", Modes de Transmission de la Culture Religieuse en Islam, travaux publiés sous la direction de Hassan Elboudrari, Le Caire, IFAO, 1993, p. 65-92.
Consacre quelques réflexions sur deux fatwā-s du Mi‘yār condamnant des innovations (bida‘) en matière d'hérédité des charges religieuses officielles au Maghreb.

Vidal Castro, F.

– "Aḥmad al-Wanšarīsī (m. 914/1508). Principales aspectos de su vida", Al-Qanțara, XII/2, 1991, p. 351-362.
À travers la reconstitution de la biographie et de l'œuvre d'al-Wanšarīsī, l'auteur mentionne les noms de ses maîtres ayant eu une influence scientifique dans la composition du Mi‘yār [p. 322-328].
– "Sobre la compraventa de hombres libres en los dominios de Ibn Ḥafṣūn", Homenaje al Prof. Jacinto Bosch Vilá, Grenade, 1991, 2 vols., I, p. 417-428.
Traduction espagnole de la fatwā du Mi‘yār relative à ta vente d'hommes libres dans les "domaines" de ‘Umar Ibn Ḥafṣūn et commentaire sur les notions de liberté et d'esclavage.
– "Las obras de Aḥmad al-Wanšarīsī (m. 914/1508). Inventario analítico", Anaquel de Estudios Arabes, 3, 1992, p. 73-112.
Commentaires sur l'intérêt scientifique suscité par la
fatwā "Asnā l-matāǧir" compilée dans le Mi‘yār [p. 79-82].
– "Economía y sociedad en al-Andalus y el Magreb a través del "Mi‘yār"'de al-Wanšarīsī: breve introducción a su contenido",
Actas del II Coloquio Hispano-Marroquí de Ciencias Históricas: Historia, ciencia y scociedad" (Granada, 6-10 de noviembre de 1989), Madrid, 1992, p. 339-356.
Étude soulignant l'intérêt du Mi‘yār pour l'étude des structures socio-économiques et des usages en matière juridique en Occident musulman médiéval [comporte un très utile index thématique des matières traités dans le Mi‘yār selon un axe socio-économique].

al-Wanšarīsī, ‘Uddat al-burūq fī ǧam‘ mā fī l-maḏhab fī l-ǧumū‘ wa-l-furūq, étude et édition de H. Abū Fāris, Beyrouth, 1990.

L'éditeur de ce texte d'al-Wanšarīsī consacre quelques remarques documentaires sur le Mi‘yār aux p. 41-43 de son "étude".

© Casa de Velázquez, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540