Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'idéologie omeyyade

 | 
Gabriel Martínez-Gros

Avertissement

Texte intégral

1Ce livre fut d’abord une thèse, élaborée pour l’essentiel pendant mon séjour à la Casa de Velázquez et grâce à ce séjour. Je n’aurai garde d’oublier ce que je dois à celui qui en était alors le directeur, Didier Ozanam, à ses secrétaires généraux successifs, Bernard Vincent, Yves-René Fonquerne et Jean-Pierre Étienvre, à la richesse de sa bibliothèque, à la compétence de ses bibliothécaires, mais aussi à tous ceux qu’il me fut donné d’y rencontrer, en particulier mes amis hispanistes, qui me firent aimer et connaître ce pays où je travaillais et où je vivais. Mais je n’aurais jamais entrepris, et encore moins mené à bien ce travail sans l’élan que m’ont toujours donné l’aide chaleureuse, les conseils et les remarques fulgurantes d’André Miquel et l’intelligence patiente de Jean Dévissé, mon directeur de thèse. J’aimerais enfin dire ma gratitude à ceux dont l’approbation ou les critiques m’ont si souvent guidé, au premier rang desquels Georges Duby, mais aussi Roger Arnaldez, Guy Beaujouan, Jean Gautier Dalché, Pierre Guichard, Abdelmagid Turki et pour finir Alain Ducellier et les arabisants espagnols, en particulier Jorge Aguadé. Qu’ils en soient tous remerciés, comme toutes celles et ceux que je n’ai pas pu citer.

© Casa de Velázquez, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540