Version classiqueVersion mobile

Guerres de plumes

 | 
Héloïse Hermant

Annexes

Annexe I. Repères chronologiques

Texte intégral

I. — DON JUAN JOSÉ DE AUSTRIA

Date Jalons biographiques
1629 Naissance
1642 Don Juan reconnu par Philippe IV
1643 Titre de Sérénité
1643 Grand prieur de Castille et Léon de l’ordre de Saint-Jean
Automne 1643 Gouverneur et capitaine général de Flandres
28 mars 1647 Titre de Príncipe del Mar
1648-1651 Vice-roi de Naples
1653-1656 Vice-roi de Catalogne
1656-1659 Vice-roi de Flandres
1er novembre 1661 Mort de Philippe Prosper
1661-1664 Prend la tête des armées combattant le Portugal
1665 Philippe IV l’éloigne de la cour
21 octobre 1668 – 25 février 1669 Conflit avec Nithard qui se solde par le renvoi du jésuite
3 juin 1669 Vicaire général d’Aragon
6 novembre 1675 Journée des dupes
15 décembre 1676 – 23 janvier 1677 Conflit avec Valenzuela
27 décembre 1676 Lettre de Charles II l’appelant à la cour
2 janvier 1677 Début de la marche sur Madrid
23 janvier 1677 Premier ministre
17 septembre 1679 Mort

II. — NITHARD

Date Jalons biographiques
8 décembre 1607 Naissance à Annariedl (Tyrol)
1625-1631 Participe militairement à la Ligue catholique
1631 Entre dans la Compagnie de Jésus
1633-1640 Étudie la philosophie à Graz
1643-1646 Catedrático de philosophie et de droit canonique à Graz
1646 Confesseur des archiducs Leopold Ignacio (futur empereur) et Mariana ; accompagne Mariana en Espagne en tant que confesseur
Janvier 1666 Membre du Consejo de Estado
20 septembre 1666 Naturalisation espagnole
22 septembre 1666 Inquisiteur Général : entre à la Junta de Gobierno
21 octobre 1668 – 25 février 1669 Campagne d’opinion contre Nithard orchestrée par don Juan
25 février 1669 Renvoyé. Nommé ambassadeur à Rome auprès de Clément IX
12 septembre 1669 Nithard doit renoncer à sa charge d’Inquisiteur Général
29 avril 1670 Avènement de Clément X
1670 Ambassadeur intérimaire d’Espagne
16 novembre 1671 Archevêque titulaire d’Edesa
22 février 1672 Promu cardinal : cardinal de San Bartolomé de Insola
18 mars 1672 Offre ses services à don Juan qui les refuse
1er février 1681 Mort

III. — VALENZUELA

Date Jalons biographiques
Janvier 1636 Naissance à Naples
1648 Page du duc del Infantado ; suit son maître en Sicile
1659 Retour à Madrid avec son maître
1661 Mariage avec une ayuda de cámara de la reine
Mai 1671 Conducteur intérimaire des ambassadeurs, ce qui lui donne la possibilité d’entrer librement dans les Conseils
12 décembre1671 Habit de l’ordre de Santiago et la fonction d’introducteur des ambassadeurs
1673 Conseille la reine ; commence à être appelé « El Duende »
1674 Obtient une place au Conseil des Indes et la surintendance des travaux de l’Alcazar ; Mariana le nomme gouverneur du Pardo et de la Zarzuela
2 novembre 1675 Marquis de San Bartolomé de Villasierra
Décembre 1675 Grand écuyer de la reine
13 mars 1676 Capitaine général du royaume de Grenade
Juillet 1676 Gentilhomme de la chambre du roi avec priorité sur les autres fonctions
Octobre 1676 Accident de chasse, Valenzuela est blessé par le roi ou par le
ballestero mayor
2 novembre 1676 Élevé à la grandeza
25 décembre 1676 Trouve refuge à l’Escorial
2 janvier 1677 Décret annulant ses titres
15 janvier 1677 Début du « siège » de l’Escorial par les partisans de don Juan
22 janvier 1677 Capture de Valenzuela à l’Escorial
23 janvier 1677 Valenzuela transféré à Las Rozas
25 janvier 1677 Valenzuela transféré à Consuegra
9 février 1678 Décret d’exil de 10 ans aux Philippines
2 avril 1678 Quitte Consuegra pour le fort del Puntal (Cadix)
14 juillet 1678 Embarquement depuis Cadix
29 novembre 1678 Arrivée aux Philippines (port de Cavite)
1684 Adoucissement du traitement réservé à Valenzuela : permission d’écrire ; adresse un mémoire au roi
24 septembre 1688 Prévenu de la cédule royale du 7 juin 1687 qui le remet en liberté
1691 Retour en Espagne
7 janvier 1692 Meurt des suites d’une chute de cheval

IV. — LE CONFLIT OPPOSANT DON JUAN À NITHARD ET À LA RÉGENTE

Date Principaux événements
14 novembre 1665 Ratification du testament de Philippe IV
17 novembre 1665 Mort de Philippe IV
1665 Junta de Gobierno
Septembre1665 — Lettres à Mariana et à Nithard où il sollicite son admission à la cour
 — Refus de la Junta de Gobierno qui a examiné la pétition de don Juan transmise par la reine
10 octobre 1665 Entrevue secrète don Juan José / Nithard. Lui demande d’intercéder en sa faveur auprès de la reine. Nithard le met en contact avec le baron de Lisola pour négocier son possible mariage avec une des sœurs du duc d’Enghien (Pologne)
18 octobre 1665 Échec définitif
Octobre – 26 avril 1666 Prétention de don Juan José au trône du Tyrol
26 avril 1666 Entrevue avec la reine qui lui apprend que ses projets sur le Tyrol sont vains
27 avril 1666 — Retour à Consuegra
 — Étape à Villaverde où il rencontre les mécontents
30 avril 1666 — Changement de stratégie visant à obtenir un poste à la cour : lettre de don Juan José à Nithard lui demandant d’être à la cour
 — Demande de soumettre la proposition au Conseil d’État sans passer par la Junte
11 mai 1666 Nithard répond que, d’après la reine, le passage par la Junte est obligé
24 mai 1666 Décret royal signifie à nouveau à don Juan son éloignement de la cour
22 septembre 1666 Nithard Inquisiteur Général
Fin 1666 ? Autre entrevue avec Nithard, nouveau refus
Mi-janvier 1667 Les partisans de don Juan José à la cour font pression pour qu’il soit vice-roi de Catalogne
16 février 1667 Don Juan José à Madrid. Logé chez son criado don
Jerónimo de Cuellar ; fait pression pour entrer au Conseil d’État ; aide de Medina de las Torres
22 mars 1667 La commission du Conseil d’État se prononce pour l’entrée de don Juan
28 mars 1667 Lettre de don Juan à la reine à qui est parvenue la consulte ; circule à la cour ; votes secrets des membres de la Junte
6 et 22 avril 1667 Décrets royaux ordonnant à don Juan José de retourner à Consuegra
4 Juin 1667 Autorisation de don Juan José à participer aux réunions du Conseil d’État pour sortir de l’impasse de la guerre de Dévolution
14 septembre 1667 Décret royal envoyant don Juan en Flandres en tant que gouverneur
21 septembre 1667 Second décret royal
Fin mars 1668 Don Juan arrive à la Corogne en Galice (point d’embarquement pour les Flandres)
Mai 1668 Affaire Malladas
Découverte à Madrid d’un plan présumé, pour assassiner
Nithard ; inculpation du chevalier aragonais Malladas ; on accuse don Juan José d’avoir fomenté le complot sans preuves
19 mai 1668 Confession du marquis de Saint-Aunais moribond qui lance l’affaire
1er juin 1668 Arrestation de Malladas
2 juin 1668 Nithard ordonne que Malladas soit étranglé ; indignation face au manquement à la procédure
25 juin 1668 Lettres à Peñaranda, Aragon y Crespi où il jure que Nithard « dará cuenta de esta mala acción y de cuantas ha obrado en destrucción de la monarquía y del lustre español »
27 juin 1668 Don Juan José prétexte une maladie pour retarder son départ de la Corogne
25 juillet 1668 Annonce sa renonciation définitive à la charge de gouverneur des Flandres ; lettres à Mariana et à Nithard
3 août 1668 Décret d’exil don Juan José à Consuegra, siège du Grand
Priorat de Castille, et lui interdit de s’approcher de Madrid à moins de 20 lieues
13 octobre 1668 Affaire Patiño
Pinilla avertit la reine de la conspiration du secrétaire de don Juan, Patiño, pour séquestrer Nithard
19 octobre 1668 La Junta de Gobierno vote en secret la détention de don Juan
20 octobre 1668 Don Juan José mis au courant quitte Consuegra avec 60 partisans
21 octobre 1668 — Le marquis de Salinas accompagné de 50 soldats réformés reçoit l’ordre d’emprisonner don Juan José
 — Lettre de Consuegra justifiant la fuite de don Juan José
Mi-octobre 1668 Début de la guerre de plumes
Passage en Aragon Hostilité du vice-roi Aranda. Réside à Pozondón (Terruel)
9 novembre 1668 Entrevue entre don Juan et le vice-roi de Catalogne, Osuna à Sant Feliu de Llobregat : don Juan est autorisé à résider à la Torre de Lledó
13 novembre 1668 Lettres de Torre de Lledó
Don Juan envoie des lettres justifiant sa position aux membres de la Junta de Gobierno, à la reine, aux villes avec votes aux Cortes
25 novembre 1668 La Junta de Gobierno pour Nithard et accuse don Juan José de troubler l’ordre public
1er décembre 1668 Début des négociations avec la cour. Osuna chargé de signifier à don Juan de se rendre à Consuegra pour discuter des différends
11 décembre 1669 Lettre de don Juan à la reine où il explique son refus de se rendre à Consuegra
19 – 21 décembre 1668 Le Conseil de Castille recontacte don Juan José, propose une limitation des pouvoirs de Nithard et envisage d’envoyer ce dernier à Rome puis à Vienne en tant qu’ambassadeur extraordinaire
22 janvier 1669 Don Juan José écrit son intention de marcher sur la cour
31 janvier – 23 février 1669 Marche sur Madrid
2 février 1669 Don Juan quitte Barcelone
5 février 1669 Lérida
7 février 1669 Fraga (porte de l’Aragon)
15 – 16 février 1669 — Panique à la cour devant le mouvement d’opinion autour de don Juan
 — Maladie du roi
17 février 1669 Le représentant du prince à Madrid, Diego de Velasco, est envoyé pour parler avec don Juan ; il le rencontre à Junquera (6 lieues de Madrid)
19 février 1669 Rumeurs affirmant que don Juan José serait à Madrid
20 février 1669 Les soldats à la frontière ne s’opposent pas à la progression de don Juan José
22 février 1669 Lettre menaçante où don Juan affirme poursuivre sa marche
23 février 1669 — Don Juan José à Torrejón de Ardoz (4 lieues de Madrid)
 — Don Diego de Velasco transmet l’ultimatum de don Juan José
23 – 24 février 1669 Les troupes réunies par l’Almirante pour défendre Madrid passent à don Juan José
24 février 1669 La médiation du nonce pontifical Federico Borromeo se heurte à une fermeté accrue
25 février 1669 Réunion de la Junta de Gobierno ; Mariana signe à contrecœur le décret d’expulsion de Nithard qui quitte Madrid
1er mars 1669 — Lettre de Mariana n’appelant pas don Juan José à la cour et refusant qu’il s’en approche de moins de 10 lieues — Manifeste de Torrejón de Ardoz (diffusé le 4 mars)
5 mars 1669 — Don Juan à Guadalajara (> 12 lieues) chez son ami le duc del Infantado. Il est toujours une menace pour la cour
 — Négociation Madrid / Guadalajara via don Diego de Velasco
11 mars 1669 La Junta de Gobierno cède tout à don Juan :
 — libération de Patiño
 — Nithard doit partir à Rome comme ambassadeur extraordinaire
 — création d’une Junta de Alivios, élimination des mesures de la législation contre don Juan
 — des têtes du gouvernement tombent, des juanistes sont libérés.
La Junte désarme tout motif de rébellion, en contrepartie de la garantie que Nithard a quitté l’Espagne, don Juan disperse ses troupes
30 avril 1669 Publication de trois décrets de la reine résultant des discussions de la Junta de Alivios
4 juin 1669 Don Juan accepte le poste de vicaire général de la couronne d’Aragon à Saragosse ; il quitte Consuegra le 19 juin
2 juillet 1669 Saragosse

V. — ÉTAPES DE LA MARCHE DE DON JUAN JOSÉ

De Consuegra à la Catalogne

Date Étapes
20 octobre 1668 Fuite de Consuegra
Sans date Sitges
Sans date Castelldefels
Sans date Bot : première étape dans le principat de Catalogne
9 novembre 1668 Entrevue de Sant Feliu de Llobregat avec le vice-roi de Catalogne
10 novembre 1668 Don Juan José autorisé à s’établir à Torre de Lledó dans les environs de Barcelone

La marche sur Madrid

Date Étapes
22 janvier 1669 Don Juan José annonce à la reine son intention de marcher sur Madrid
31 janvier 1669 Sortie de Barcelone
5 février 1669 Lérida (Lleida)
7 février 1669 Fraga
8 février 1669 La Puebla
10 – 13 (au moins) février 1669 Saragosse
Sans date Cadrete
Sans date Cariñena
17 février 1669 Junquera
18 février 1669 Entrée en Castille
23 février 1669 Torrejón de Ardoz
5 mars 1669 Guadalajara

Carte 1. — La première marche sur Madrid de don Juan (22 janvier – 25 février 1669)

Carte 1. — La première marche sur Madrid de don Juan (22 janvier – 25 février 1669)

VI. — LE CONFLIT OPPOSANT LA RÉGENTE ET VALENZUELA

À LA NOBLESSE ET À DON JUAN

Date Principaux événements
Septembre 1675 Don Juan José nommé Príncipe Vicario General d’Italie pour mater la révolte de Messine
Début octobre 1675 Charles II envoie une missive à son frère le convoquant à ses côtés pour le jour de sa majorité
31 octobre 1675 Don Juan annonce aux autorités de Saragosse son départ pour l’Italie
4 novembre 1675 Décret du secrétaire de la Junta de Gobierno (Mejorada) prolongeant le système de régence de deux ans, sous prétexte de l’incapacité du roi
6 novembre 1675 — Majorité de Charles II qui a 14 ans : journée des Dupes — Don Juan José sommé de se rendre en Italie par ordre écrit du roi
 — Début du conflit foral avec l’Aragon
7 novembre 1675 — Les Conseils d’État et de Castille confirment la nécessité du départ de don Juan et ordonnent à Valenzuela de quitter Madrid
 — Départ de Madrid de don Juan
20 novembre 1675 Valenzuela ambassadeur de Venise ; il garde la fonction de Superintendente de las obras reales
13 mars 1676 Valenzuela capitaine général de Grenade
Avril 1676 Valenzuela rappelé à Madrid par une grâce de la reine
8 juin 1676 Valenzuela nommé Gentilhombre de cámara de su Magestad con privilegio de preceder a todos sus colegas
14 juin 1676 Valenzuela nommé Caballerizo Mayor
22 septembre 1676 Ajournement sine die des sessions de la Junta de Gobierno désertées par la majorité de ses membres
Fin octobre 1676 Accident de chasse : Valenzuela est blessé par le roi ou par un ballestero mayor
1er novembre 1676 Valenzuela nommé marquis de Villasierra
2 novembre 1676 — Valenzuela devient Grand de première classe
 — obtient le contrôle du gouvernement en qualité de Premier ministre
 — début du front antivalenzueliste
3 novembre 1676 Dissolution de la Junte de gouvernement
15 décembre 1676 Manifeste des Grands demandant la séparation de
Charles II et de la régente, l’arrestation de Valenzuela et la nomination de don Juan comme Premier ministre
17 décembre 1676 — Les Conseils d’État et de Castille se prononcent à l’unanimité pour l’emprisonnement de Valenzuela dans l’Alcazar de Ségovie
 — Valenzuela demande au roi sa protection
 — Interdiction à don Juan José de marcher sur Madrid sous peine d’accusation de haute trahison
 — On pense au cardinal Pascual de Aragón pour remplacer Valenzuela
20 décembre 1676 Devant le silence du cardinal, la reine le conjure de venir ; il accepte
23 décembre 1676 L’archevêque de Tolède, Pascual de Aragón, accepte la présidence d’une nouvelle Junte de gouvernement composée de l’amiral, du Condestable et de Medinaceli
24 décembre 1676 La Junta de Gobierno décrète l’emprisonnement de Valenzuela ; pas d’accord unanime sur don Juan
25 décembre 1676 Fuite de Valenzuela à l’Escorial
27 décembre 1676 Une lettre de Charles II et une de Mariana appellent don Juan à la cour ; sur les conseils du cardinal d’Aragon et de l’Almirante ; Medinaceli et le Condestable sont contre
31 décembre 1676 Réception des lettres par le bâtard royal
1er janvier 1677 Don Juan José envoie une lettre à ses partisans pour qu’ils fassent savoir qu’il assume tous les événements
2 janvier 1677 — Don Juan quitte Saragosse escorté d’un petit groupe de criados et de fidèles
 — début de la seconde marche du bâtard sur Madrid
 — grossissement régulier de la troupe
13 janvier 1677 Le président de Castille conseille à Charles II de céder en transférant Valenzuela à Ségovie, en se séparant de sa mère, en résidant au Retiro et en renvoyant ses troupes
14 janvier 1677 Le roi se rend secrètement au Buen Retiro dans la nuit
16 janvier 1677 Ordre d’emprisonner Valenzuela et début du « siège » de l’Escorial où il s’est réfugié
17 janvier 1677 — Pascual de Aragón se rend à Hita où se trouve don Juan pour négocier
 — Don Juan accepte de disperser ses troupes moyennant le renvoi de la Chamberga et l’emprisonnement de Valenzuela
22 janvier 1677 Capture de Valenzuela par des troupes du duc de Medina Sidonia et du marquis de Villanueva del Río
23 janvier 1677 — Entrée triomphale de don Juan au Retiro
 — présenté à la cour comme Premier ministre
 — Valenzuela transféré à Las Rozas
25 janvier 1677 — Décret royal bannissant l’Almirante dans ses terres
 — Valenzuela transféré à Consuegra
26 janvier 1677 Ordre donné à la Chamberga de s’embarquer pour Messine
27 janvier 1677 Un décret royal déchoit de tous ses titres Valenzuela
2 mars 1677 Départ de la reine pour Aranjuez
26 mars 1677 — Départ de la reine pour l’Alcazar de Tolède
 — Bannissement ou emprisonnement des ennemis de don Juan : don Melchor de Navarra déchu de sa charge de Vicecanciller de Aragón

Étapes de la seconde marche sur Madrid

Date Étapes
Samedi 2 janvier 1677 Départ de Saragosse ; Longares
Dimanche 3 janvier 1677 Villa de Fuentes
Lundi 4 janvier 1677 Quinto
Mardi 5 janvier 1677 Villa de Belchite
Mercredi 6 janvier 1677 Villanueva
Jeudi 7 janvier 1677 Almunia
Vendredi 8 janvier 1677 Fresno
Samedi 9 janvier 1677 Terrer (Ciudad Catalayud)
Dimanche 10 janvier 1677 Villa de Ariza
13 – 21 janvier 1677 Hita
Vendredi 22 janvier 1677 Meco
Samedi 23 Janvier 1677 Retiro

Carte 2. — La seconde marche sur Madrid de don Juan (2 – 23 janvier 1677)

Carte 2. — La seconde marche sur Madrid de don Juan (2 – 23 janvier 1677)

Table des illustrations

Titre Carte 1. — La première marche sur Madrid de don Juan (22 janvier – 25 février 1669)
URL http://books.openedition.org/cvz/docannexe/image/17977/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Titre Carte 2. — La seconde marche sur Madrid de don Juan (2 – 23 janvier 1677)
URL http://books.openedition.org/cvz/docannexe/image/17977/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 33k

© Casa de Velázquez, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search