Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Les mozarabes

 | 
Cyrille Aillet

Sources

Volltext

1. — DOCUMENTS D’ARCHIVES ET MANUSCRIT

Nota bene. Chaque référence de manuscrit est accompagnée des informations suivantes : contenu, mention éventuelle du commanditaire et du scribe, datation et localisation de la copie, informations sur la circulation du manuscrit, nombre éventuel de notes en arabe, hypothèse de datation et d’origine de ces annotations.

Archivo de la Catedral, Léon (ACL)

Ms. 15 : Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée, palimpseste du IXe siècle réalisé en al-Andalus (Cordoue ?) sur un manuscrit originel du VIIe siècle, arrivé en Léon (monastère d’Abellar ?) au IXe ou Xe siècle, trois notes en arabe (Cordoue ou Abellar ?, fin IXe - début du Xe siècle).

Ms. 22 : Compilation à but pédagogique, assemblée en al-Andalus (Tolède et Cordoue) au IXe siècle (après 839), ramenée à Abellar par un certain Samuel entre la fin du IXe et le Xe siècle.

Archivo de la Corona de Aragón, Barcelone (ACA)

Ms. Ripoll 49 : Sentences de Taïon de Saragosse, ouvrage copié en 911 par le diacre Fidelis pour l’abbesse Matrona en al-Andalus, arrivé à Santa María de Ripoll au XIe ou XIIe siècle, 55 notes en arabe (al-Andalus, Xe/XIe siècle).

Ms. Ripoll 168 : Arithmétique de Boèce, ouvrage copié vers la fin du Xe siècle à Santa María de Ripoll, cinq notes en arabe (Santa María de Ripoll, XIe siècle, annotateurs originaires d’al-Andalus).

Archivo della Badia, Montecassino (ABM)

Ms. 4 : De fide ad Gratianum de saint Ambroise, et autres œuvres du même auteur. Copié en al-Andalus au IXe ou Xe siècle, arrivé en Italie du Sud (monastère de Montecassino ?) à la fin du Xe ou au XIe siècle. Annoté en latin (écritures visigothique et bénéventine) et en arabe par des lecteurs originaires d’al-Andalus entre la fin du Xe et le XIe siècle.

Ms. 19 : De Trinitate de saint Augustin et autres œuvres. Manuscrit de même origine et présentant les mêmes caractéristiques que le précédent.

Archivo Histórico Nacional, Madrid (AHN)

Ms. 1240 : Commentaire de l’Apocalypse par Beatus de Liébana, copié par le prêtre Emeterius et par le magister Magius à San Salvador de Tábara le 27 juillet 970. Annoté sur place en latin et en arabe (une seule note).

Arxiu Catedral, Urgell (ACU)

Codex miscellaneus patristicus : Compilation patristique, copiée par le prêtre Isidore pour l’abbesse Gundissa le 30 octobre 938, probablement à Cordoue, arrivée à Urgell sans doute au début du XIe siècle. Une note en arabe (Cordoue, Xe siècle ?).

Biblioteca Apostolica Vaticana, Vatican (BAV)

Ms. arab. 5 : Psautier arabe en prose, traduit dans la deuxième moitié du IXe siècle en al-Andalus (sans doute à Cordoue, par un auteur anonyme). Copie d’origine inconnue, probablement réalisée en milieu juif ibérique au XIIIe siècle, et ayant appartenu à Māyir b. Rabbi Isḥāq b. Sūsān, trésorier juif d’Alphonse X.

Ms. arab. 13 : Évangiles en arabe, version melkite, IXe-Xe siècle.

Ms. arab. 71 : Recueil de préceptes monastiques, copié à Mār Sabbā pour Sainte-Catherine du Sinaï en 272/885-886.

Ms. lat. 12.900 : fragment dit de « Sigüenza », contenant un extrait bilingue latinarabe des Épîtres aux Galates, d’après une traduction réalisée en al-Andalus à une date inconnue, copie trouvée dans un manuscrit de la cathédrale de Sigüenza, datation inconnue (IXe-XIIe siècle).

Ms. lat. 13.001 : Fragment du psautier arabe en prose, traduit dans la deuxième moitié du IXe siècle en al-Andalus (Cordoue ?), copie du XIIe/XIIIe siècle, provenance inconnue (péninsule Ibérique).

Biblioteca Capitular, Tolède (BCT)

Ms. 11.4 : Morales sur Job de Grégoire le Grand, ouvrage copié pour Dulcidius, sans doute l’évêque de Zamora entre 914 et 956, arrivé à Tolède à une date inconnue. Plus d’une centaine de notes en arabe (Zamora ou le royaume de Léon, Xe-XIe siècles ?).

Ms. 14.23 : Épîtres d’Élipand et autres écrits, manuscrit copié le 20 janvier 1070 à Tolède par le prêtre Vincent et complété dans la même ville au XIIe/XIIIe siècle.

Ms. 35.1 : Psautier et œuvres liturgiques, copié à Tolède sans doute après 1085 pour la paroisse de Sainte-Eulalie.

Ms. 35.3 : Liber manuale, copié à Tolède par le scribe Elenus sans doute après 1085, pour la paroisse de Sainte-Eulalie.

Ms. 35.4 : Liber commicus, copié pour l’évêque de Tolède Martín López de Pisuerga (1192-1208), sur un palimpseste du XIe siècle.

Ms. 35.6 : Liber misticus, copié à Tolède au Xe ou XIe siècle.

Ms. 35.7 : Liber misticus, copié à Tolède par le scribe Sébastien, sans doute après 1085 pour la paroisse de Sainte-Eulalie.

Ms. 35.8 : Liber commicus, copié à Tolède sans doute après 1085 pour la paroisse de Sainte-Eulalie. Six notes en arabe.

Ms. Caja 2.2 : Nouveau Testament, copié dans le nord de la Péninsule, peut-être au Xe siècle, et arrivé à Tolède à une date inconnue. Quinze notes en arabe (Tolède, XIIe siècle ?).

Ms. Caja 27.2 : Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée, offerte par un certain Jean à la cathédrale de Tolède en 1174. Colophon en arabe.

Ms. Caja 99.30 : Compilation grammaticale, copiée à Tolède au XIIe siècle sur un palimpseste antérieur, et amplement annotée en arabe.

Biblioteca de la Catedral, Cordoue (BCC)

Ms. 123 : Œuvres d’Alvare de Cordoue. Copie réalisée au Xe siècle hors d’al-Andalus, mais d’après un original cordouan.

Biblioteca della Badia, Cava dei Tirreni (BBCT)

Ms. 14(1), Nouveau testament, copié par le scribe Danila en Léon ou en Asturies, peut-être au IXe siècle, et annoté en latin et en arabe.

Biblioteca de la Colegiata de San Isidoro, Léon (BCIL)

Ms. 2 : Codex visigothicus legionensis. Bible copiée à Valeránica en 960. Elle contient 353 notes en arabe, datant probablement de la seconde moitié du Xe siècle.

Biblioteca Heredia-Spinola, Madrid (BHSM)

Léovigilde, De habitu clericorum. Manuscrit cordouan de la seconde moitié du IXe siècle.

Biblioteca Medicea Laurenziana, Florence (BMLF)

Ms. Ashburnham 17 : De perpetua virginitate beatæ Mariæ d’Ildephonse de Tolède, copié à Tolède le 14 septembre 1067 par l’archiprêtre Salomon.

Biblioteca Nacional de España, Madrid (BNE)

Ms. 1872 : Hispana chronologica, ouvrage copié en al-Andalus ou en Léon au Xe ou au début du XIe siècle pour un abbé non identifié nommé Superius. Arrivé à une date inconnue à Sahagún, il contient une centaine de notes en arabe (al-Andalus ou Léon, Xe/XIe siècle).

Ms. 10.001 : Bréviaire visigothique, copié en al-Andalus (Cordoue ?) au Xe siècle, puis complété à Tolède au XIIe siècle à partir d’un manuscrit palimpseste. Trois notes en arabe (Tolède, XIIe siècle).

Ms. 10.008 : Étymologies d’Isidore de Séville, sans doute copiées à Tolède au XIIe siècle. Annotées en arabe à Tolède au XIIe siècle.

Ms. 10.018 : Épître de Beatus et Heterius à Élipand de Tolède, écrits de Samson de Cordoue et varia. Manuscrit copié à Cordoue après 864 (Xe siècle ?), et arrivé à Tolède à une date inconnue. Trente-huit notes en arabe (Xe-XIIe siècles, Cordoue et Tolède ?).

Ms. 10.029 : Compilation poétique connue sous le nom de Codex de Azagra, copiée à Cordoue au IXe ou Xe siècle.

Ms. 10.041 : Hispana chronologica, ouvrage copié en al-Andalus en 1034 par le prêtre Julien pour Sainte-Marie et Saint-Genès, lieu non identifié. Arrivé à Tolède à une date inconnue. Soixante-quatorze notes en arabe (XIe- XIIe siècles, al-Andalus et/ou Tolède ?).

Ms. 10.064 : Livre des juges, copié en al-Andalus au Xe ou XIe siècle, arrivé à Tolède probablement avant 1280. Quinze notes en arabe (Xe-XIIe siècles, al-Andalus et/ou Tolède ?).

Ms. 10.092 : Compilation patristique, copiée dans un lieu inconnu entre le Xe et le XIIe siècle. Copiée ou arrivée à Tolède à une date indéterminée. Une note en arabe.

Ms. 13.062 : Papeles de Andrés Burriel.

Ms. Vit. 13.1 : Bible de Séville, offerte à la cathédrale de Séville en 988 par les évêques Servandus et Jean, arrivée à Tolède sans doute vers 1147. Deux cent une notes en arabe (Séville, Xe-XIe siècles ?).

Ms. Vit. 14.3 : Étymologies d’Isidore de Séville, copiées en al-Andalus au IXe ou Xe siècle, et arrivées à Tolède à une date inconnue. Plus de mille deux cents notes en arabe (Tolède, XIIe siècle ?).

Ms. R/19226 : B. de Brito, Primeyra parte da Chronica de Cister, Lisbonne, 1602.

Biblioteca de la Universidad Complutense, Madrid (BUCM)

Ms. 31 : Biblia de Alcalá, copie du Nouveau Testament probablement réalisée au Xe siècle et arrivée à Alcalá de Henares à une date indéterminée. Elle est annotée en latin et en arabe.

Ms. 32 (disparu) : copie du Nouveau Testament probablement réalisée au Xe siècle et arrivée à Alcalá de Henares à une date indéterminée. Elle était annotée en arabe, mais le manuscrit ayant disparu lors de la Guerre civile, on n’en conserve que des descriptions indirectes.

Instituto dos Arquivos Nacionais, Torre do Tombo, Lisbonne (IAN/TT)

Liber testamentorum cœnobii laurbanense, Colecção Costa Bastos, n ° 38.

Mosteiro de Lorvão, Colecção especial, Caixa 2, maço 1 (chartes de Lorvão antérieures au XIIIe siècle).

Real Academia de la Historia, Madrid (RAH)

Ms. 29 : Cité de Dieu de saint Augustin, copiée à San Millán de la Cogolla à la fin du Xe siècle, l’un des copistes ayant consigné la date de 977. Il est possible que les scribes, dont l’un s’appelle Moterrafe, soient d’origine andalouse. Les notes sont uniquement en latin, mais semblent révéler la présence de clercs méridionaux parmi les lecteurs.

Ms. 44 : Manuscrit canonique composite, dont le premier secteur aurait été copié au Xe siècle dans la vallée de l’Èbre, et dont le deuxième secteur proviendrait de Cordoue au IXe siècle. Arrivé à San Millán de la Cogolla à une date indéterminée.

Ms. 80 : Manuscrit patristique du IXe siècle, sans doute copié à Cordoue, et que certains auteurs affirment être un autographe d’Euloge. Il contient trois notes en arabe.

Ms. 81 : Chronique mozarabe de 754, copie du IXe siècle, peut-être d’origine andalouse, annotée en latin.

Real Biblioteca del Monasterio, San Lorenzo de El Escorial (RBE)

Ms. e.I.12 : Hispana chronologica, copie du Xe siècle, d’après un modèle andalou de 775. Lieu de copie inconnu.

Ms. &.I.14 : Étymologies d’Isidore de Séville et diverses épîtres, ouvrage copié en al-Andalus (Tolède ou Cordoue ?) au IXe siècle. Autographe supposé d’Alvare de Cordoue. Une longue note en arabe (al-Andalus, IXe-1re m. Xe siècle ?).

Ms. P.I.6 : Étymologies d’Isidore de Séville, copiées au Xe siècle dans un lieu inconnu, et complétées à Tolède au XIIe siècle. Trois notes en arabe (Tolède, XIIe siècle).

Ms. R.II.18 : Codex miscellaneus ovetensis, strates de copie allant de l’époque visigothique (VIIe siècle) à Cordoue en 882 (monastère de Saint-Zoïle ?). Arrivé à Oviedo entre 883 et le début du XIe siècle. Dix notes en arabe (Cordoue, fin du IXe siècle ?).

Ms. T.II.24 : Étymologies d’Isidore de Séville et varia, copie du Xe siècle au moins (XIe/XIIe siècle ?). Lieu de copie inconnu. Cinquante-huit notes en arabe (Tolède, XIIe siècle ?).

Ms. arab. 1623 : « Recueil des canons sacrés » (Ğama ‘al-qawānīn al-muqaddas), copie en arabe achevée en 1050 par le prêtre Vincent pour un évêque andalou inconnu, ‘Abd al-Malik.

II. — SOURCES ARABES MUSULMANES ET JUIVES

Aẖbār mağmū‘a fī fatḥ al-Andalus, éd. et trad. Emilio Lafuente y Alcántara, Ajbar Machmua (colección de tradiciones). Crónica anónima del siglo XI, Madrid, Real Academia de la Historia, Colección de Obras Arábigas de Historia y Geografía (1), 1867 ; éd. Ibrāhīm Al-Abyarī, Le Caire - Beyrouth, Dār al-kitāb al-miṣrī-Dār al-kitāb al-lubnanī, Al-maktaba al-andalusiyya (1), 1981.

Arié, Rachel, « Traduction annotée et commentée des traités de ḥisba d’Ibn ‘Abd al-Rā’ūf et de ‘Umar al-Garsīfī », Hespéris-Tamuda, 1, 1960, pp. 5-38, 199-214 et 365-375.

Al-Bakrī, Abū ‘Ubayd Allāh, Kitāb al-masālik wa-l-mamālik, éd. ‘Abd al-Raḥmān ‘Alī Al-Hağği, Ğuġrafiyyat al-Andalus wa Urubba min Kitāb al-masālik wa l-mamālik li-‘Ubayd Allāh al-Bakrī, Beyrouth, Dār al-iršād, 1968 ; trad. partielle Eliseo Vidal Beltrán, Geografía de España de Abū ‘Ubayd al-Bakrī, Saragosse, Anubar, 1982.

Al-Balāḏurī, Aḥmad b. Yaḥya, Futūḥ l-buldān, éd. s. n., Beyrouth, Dār al-našr al-ğāmi‘īn, 1958.

Catalán, Diego, et Soledad de Andrés, María (éd.), Crónica del moro Rasis, Seminario Menéndez Pidal, Fuentes Cronísticas de la Historia de España (3), Universidad de Madrid, Editorial Gredos, 1975.

Ḏikr bilād al-Andalus, éd. et trad. Luis Molina, Una descripción anónima de al-Andalus, Madrid, Instituto Miguel Asín, 1983 (2 vol.).

Dozy, Reinhardt (éd.), Scriptorum arabi loci de Abbadidis, Leyde, E. J. Brill, 1852.

El Azemmouri, Thami, « Les Nawāzil d’Ibn Sahl. Section relative à l’iḥtisāb », Hespéris-Tamuda, 14, 1973, pp. 7-107.

Fatḥ al-Andalus, éd. Luis Molina, Madrid, CSIC, coll. « Fuentes Arábigo-Hispanas » (18), 1994.

Al-Ğāḥiẓ, ‘Amr b. Baḥr, Kitāb al-ḥayawān, éd. ‘Abd al-Salām Muḥammad Hārūn, Le Caire, Maktaba wa maṭba’a Muṣṭafa al-Bābī al-Ḥalābī, 1965-1968 (8 vol.).

García Gómez, Emilio, et Lévi-Provençal, Évariste, El siglo XI en primera persona, las « memorias » de ‘Abd Allah, último rey Ziri de Granada, destronado por los Almorávides (1090), Madrid, Alianza Editorial, 1982 (4e éd.).

Al-Ġassanī, Muḥammad b. ‘Abd al-Wahhāb, Riḥla al-wazīr fī ftikāk al-asīr, éd. et trad. Alfredo Bustani, El viaje del visir para la liberación de los cautivos, Tanger, Instituto General Franco, 1940.

Granja, Fernando de la, et Turki, ‘Abdel Magid, « La lettre du moine de France à al-Muqtadir Billāh, roi de Saragosse et la réponse d’al-Bāğī, le faqīh andalou », Al-Andalus, 31, 1966, pp. 73-153.

Hallāf, Muḥammad ‘Abd al-Wahhāb, Waṭā’iq fī aḥkām qaḍā’ahl al-ḏimma fī-l-Andalus, Le Caire, Al-Maṭba’a al-‘ arabiyya al-ḥadīṭa, 1980.

Al-Ḫazrağī, Aḥmad b.Abd al-Ṣamad, Kitāb maqāmi ‘al-ṣulbān, éd. s. n., Tunis, s. n., 1975.

Al-Ḥimyārī, IbnAbd al-Mun ‘im, Kitāb al-rawḍ al-mi ‘ṭār fī ẖabar al-aqṭār, éd et trad. Évariste Lévi-Provençal, La péninsule Ibérique au Moyen-Âge, Leyde, E. J. Brill, 1938.

Al-Hušanī, Ibn Ḥarīṯ, Kitāb al-quḍāt bi Qurṭuba, éd. et trad. Julián Ribera, Historia de los jueces de Córdoba por Aljoxani, Madrid, Junta para Ampliación de Estudios e Investigaciones Científicas - Centro de Estudios Históricos, 1914.

Ibn ‘Abd al-Barr, Yūsuf b.Abd Allāh, Al-qaṣd wa l-umam fī l-ta ‘rīf bi-uṣūl ansāb al-‘arab wa l-‘ ağam, éd. Ibrāhīm Al-Abyārī, Le Caire, Dār al-turāṭ al-‘arabī, s. d.

Ibn ‘Abdūn, Muḥammad b. Aḥmad, Risāla fī l-qaḍā’wa l-ḥisba, éd. Évariste Lévi-Provençal, Documents arabes inédits sur la vie sociale et économique en Occident musulman au moyen âge, Le Caire, IFAO, 1955 ; trad. Évariste Lévi-Provençal, Séville musulmane au début du XIIe siècle, Paris, 1947.

Ibn Abi ‘Uṣaybī, Abū l-‘ Abbās Aḥmad b. al-Qāsim b. Halīfa, ‘Uyūn al-anbā’fī ṭabaqāt al-aṭibbā’, éd. s. n., Beyrouth, Dār at- ṭaqāfa, 1981 (2 vol.) ; trad. partielle Henri Jahier et Abelkader Noureddine, Sources d’informations sur les classes des médecins, Alger, Publications de la faculté mixte de médecine et de pharmacie d’Alger (4), 1958.

Ibn al-Aṯīr, ‘Alī b. Muḥammad ‘Izz al-Dīn, Kitāb al-kāmil fī l-ta’rīẖ, trad. partielle Émile Fagnan, Annales du Maghreb et de l’Espagne, Alger, Typographie Adolphe Jourdan, 1898.

Ibn al-‘Aṭṭār, Muḥammad b. Aḥmad, Kitāb al-waṭā’iq wa l-siğillāt, trad. Pedro Chalmeta et Federico Corriente, Formulario notarial hispano-árabe, Madrid, Academia Matritense del Notariado, Instituto Hispano-Árabe de Cultura, 1983.

Ibn Bassām al-Šantarīnī, Abū l-Ḥasan ‘Alī, Kitāb al-ḏaẖīra fī maḥāsin ahl al-ğazīra, éd s. n., Beyrouth, Dār at-ṭaqāfa, 1978-1979.

Ibn ‘Ezra, Abraham, Kitāb al-muḥāḍara wa l-muḏākara, éd. et trad. Montserrat Abumalham Mas, Madrid, CSIC, 1985 (2 vol.).

Ibn Gabirol, Selomo b. Judah, Kitāb iṣlāḥ al-aẖlāq, éd. et trad. Stephen Wise, The Improvement of the Moral Qualities, an Ethical Treatise of the Eleventh Century by Solomon ibn Gabirol, New York, Columbia University Press, 1902.

Ibn Ğulğul, Sulaymān b. Ḥasan, Ṭabaqāt al-aṭibbā’wa-l-ḥukamā’, éd. Fu’ad Sayyid, Les générations des médecins et des sages, Le Caire, Publications de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire, coll. « Textes et traductions d’auteurs orientaux » (10), 1955.

Ibn Ḥabīb,Abd al-Mālik, Kitāb at-ta’rīẖ, éd. et trad. Jorge Aguadé, Madrid, CSIC, Fuentes arábigo-hispanas (1), 1991.

Ibn Ḫaldūn,Abd al-Raḥmān b. Muḥammad, Al-Muqaddima, éd. s. n., Le Caire, Dār al-bayān, 1965 ; trad. Vincent Monteil, Discours sur l’Histoire universelle, Paris, Sindbad, 1997.

Kitāb al-‘ibār, éd. s. n., Beyrouth, Dār al-kitāb al-lubnānī, 1956-1961 ; trad. partielle Osvaldo Machado, « Historia de los Árabes de España por Ibn Jaldūn », Cuadernos de Historia de España, 47-48, 1946-1969, pp. 353-376 ;

Ibn Ḥawqal, Muḥammad, Kitāb ṣūrat al-arḍ, éd J. H. Kramers, Leyde, 1938 ; trad. J. H. Kramers et Gaston Wiet, Configuration de la terre, Paris-Beyrouth, 1964 (2 vol.).

Ibn Ḥayyān al-Andalusī, Abū Marwān Ḥayyān b. ẖalaf b. Ḥusayn, Kitāb al-Muqtabis II, éd. Maḥmud ‘Alī Makkī, Beyrouth, 1973 (cité Muqtabis II) ; éd. facsimil. Joaquim Vallvé (dir.), Muqtabis II. Anales de los Emires de Córdoba Alhaquém I (180-206 h./796-822 J. C. y Abderramán II (206232/822-847), Madrid, Real Academia de la Historia, 1999 ; trad. Federico Corriente et Maḥmud ‘Alī Makkī, Crónica de los emires Al-Ḥakam I y ‘Abdarraḥmān II entre los años 796 y 847, Saragosse, Instituto de Estudios Islámicos y del Oriente Próximo, 2001 ; éd. et trad. partielles Joaquim Vallvé et Francisco Ruiz Girela, La primera década del reinado de Al-Hakam I, Madrid, Real Academia de la Historia, 2003.

Ibn Ḥayyān al-Andalusī, Abū Marwān Ḥayyān b. ẖalaf b. Ḥusayn, Kitāb al-Muqtabis III, éd. Melchior Antuña, Chronique du règne du calife umaiyade Abd Allah (888-912) à Cordoue, Vienne-Paris, 1937 (cité Muqtabis III) ; trad. José Guraieb, « “Al-Muqtabis” de Ibn Ḥayyān », Cuadernos de Historia de España, 12-30, 1950-1959.

Kitāb al-Muqtabis V, éd. Pedro Chalmeta, Federico Corriente et Muḥammad Subh, Madrid, 1979 (cité Muqtabis V) ; trad. María Jesús Viguera et Federico Corriente, Crónica del Califa ‘Abdarraḥmān III an-Nāṣir entre los años 912 y 942 (al-Muqtabis V), Saragosse, Anubar Ediciones - Instituto Hispano-Árabe de Cultura, coll. « Textos Medievales » (64), 1981.

Kitāb al-Muqtabis VII, trad. Emilio García Gómez, Anales palatinos del califa de Córdoba al-Ḥakam II, por ‘Īsa ibn Aḥmad al-Rāzī, Madrid, 1967 (cité Muqtabis VII) ; éd. ‘Abd al-Raḥmān ‘Alī Al-Hāğği, Beyrouth, Dār at- ṯaqāfa, Al-maktaba al-andalusiyya, 1983.

Ibnazm ‘Alī b. Aḥmad, Kitāb al-fiṣāl fī l-milal wa l-ahwā’wa l-niḥal, trad. Miguel Asín Palacios, Abenhazán de Córdoba y su historia crítica de las ideas religiosas, Madrid, Revista de Archivos, 1927-1932 (5 vol.) ; éd. ‘Abd al-Raḥmān Ḫalīfa, Le Caire, s. n., 1347/1928.

Kitāb ğamharat ansāb al-‘arab, éd. Évariste Lévi-Provençal, Le Caire, Dār al-ma‘ārif, 1948 (cité Ğamharat ansāb al-‘arab) ; trad. partielle Elías Terés, « Linajes árabes en al-Andalus », Al-Andalus, 22, 1957, pp. 55-112.

Kitāb al-muḥalla bi l-aṯār šarḥ al-muğalla, éd. s. n., Le Caire, s. n., 1347-1352/1928-1934.

Ibn ‘Iḏarī al-Marrākušī, Aḥmad b. Muḥammad, Kitāb al-bayān al-muġrib fī iẖtiṣār aẖbār mulūk al-Andalus wa l-Maġrib, éd. Reinhardt Dozy, revue par Georges Séraphin Colin et Évariste Lévi-Provençal, Histoire de l’Afrique du Nord et de l’Espagne musulmane intitulée Kitāb al-bayān al-muġrib, Leyde, E. J. Brill, 1948 (2 vol. en 4 t.) ; éd. partielle Évariste Lévi-Provençal, Histoire de l’Espagne musulmane au XIe siècle, Paris, Librairie orientale Paul Geuthner, Textes relatifs à l’histoire de l’Occident musulman (2), 1930 ; trad. Émile Fagnan, Histoire de l’Afrique et de l’Espagne intitulée al-Bayano l-Moghrib, Alger, Imprimerie orientale, 1901-1904 [cité Bayān al-muġrib] ; trad. partielle Felipe Mailló Salgado, La caída del califato de Córdoba y los reyes de taifas, Salamanque, Universidad de Salamanca, Estudios árabes e islámicos, 1993.

Ibn Manẓūr, Muḥammad b. Mukarram, Lisān al-‘arab al-muḥīṭ, éd. s. n., Beyrouth, Dār al-Ğayl, 1408/1988 (6 vol.).

Ibn al-Qūṭiyya, Muḥammad b. ‘Umar, Ta’rīẖ iftitāḥ al-Andalus, éd. et trad. Julián Ribera, Historia de la conquista de España de Abnelcotia el Cordobés, Madrid, Real Academia de la Historia, Colección de Obras Arábigas de Historia y Geografía (2), 1926 ; éd. Ibrāhīm al-Abyari, Le Caire, Dār al-kutūb al-islāmiyya, 1982.

Ibn Rušd al-Ğadd, Muḥammad b. Aḥmad, Kitāb al-Bayān wa l-taḥṣīl wa l-šarḥ wa l-tawğīh wa l-ta‘līl fī masā’il al-mustaẖrağa, éd. Muḥammad Ḥāǧǧi, Beyrouth, Dār al- Ġarb al-islāmī, 1988-1991 (20 vol.) [2e éd.].

Al-Idrīsī, Muḥammad b. Muḥammad b. al-Ṣarīf, Kitāb nuzhat el-muštāq fī iẖtirāq al-afāq, éd. Istituto Universitario Orientale di Napoli e Istituto per il Medio e Estremo Oriente, Al-Idrīsī opus geographicum, Naples-Rome, 1975 ; trad. Reinhardt Dozy et Michael Jan de Goeje, Description de l’Afrique et de l’Espagne, Leyde, 1968 ; trad. du Chevalier Jaubert, revue par Annliese Nef, La première géographie de l’Occident, Paris, Garnier Flammarion, 1999.

Lévi-Provençal, Évariste, Documents arabes inédits sur la vie sociale et économique en Occident musulman au Moyen Âge, Le Caire, Institut français d’archéologie orientale, 1955.

— « La description de l’Espagne d’Aḥmad al-Rāzī, traduction à partir de textes en castillan et en portugais », Al-Andalus, 8, 1953, pp. 51-108.

Levy-Rubin, Milka, The Continuatio of the Samaritan Chronicle of Abū l-Fatḥ al-Samirī al-Danafī, Princeton, The Darwin Press, coll. « Studies in Late Antiquity and Early Islam » (10), 2002.

Mālik B. Anās, Abū‘Abd Allāh, Al-Muwaṭṭa’, trad. Aisha Abdurrahman Bewley, Al-Muwatta of Imam Malik ibn Anas. The First Formulation of Islamic Law, Londres - New York, Kegan Paul International, 1989.

Al-Maqdisī, Al-Muṭahhar b. Ṭāhir, Al-bad’wa-l-ta’rīẖ, éd. s. n., Le Caire, Maktabat al- ṯaqāfa al-dīniyya, s. d.

Al-Maqqarī, Aḥmad b. Muḥammad, Kitāb nafḥ al-ṭīb min ġuṣn al-Andalus al-raṭīb, éd. Reinhard Dozy, Gustave Dugat, Ludolf Krehl, et William Wright, Analectes sur l’histoire et la littérature des Arabes d’Espagne, Leyde, E. J. Brill, 1855-1861 (5 vol.) ; éd. Iḥsān ‘Abbās, Beyrouth, Dār ṣādir, 1968 (8 vol.) [cité Nafḥ al-ṭīb].

Al-Mas‘ūdī,Alī b. al-Ḥusayn, Murūğ al-ḏahab wa ma‘āḏin al-ğawhar, éd. Charles Pellat, Beyrouth, Éditions de l’Université libanaise de Beyrouth - Librairie orientale, 1966-1979 (7 vol.) ; trad. Charles Barbier de Meynard et Abel Pavet de Courteille, revue et corrigée par Charles Pellat, Les Prairies d’or, Paris, Société asiatique de Paris-Paul Geuthner, 1962-1997 (5 vol.).

Al-Qazwīnī, Zakariyyāh b. Muḥammad, Kitāb aṭār al-bilād, éd. Ferdinand Wüstenfeld, Zakarija Ben Muhammad Ben Mahmud el-Cazwini’s Kosmographie : aus der Handschriften der Bibliotheken zu Berlin, Gotha, Dresden und Hamburg, Göttingen, Dieterichsche Buchhandlung, 1848-1849 (2 vol.) ; trad. Fátima Roldán Castro, El Occidente de al-Andalus en el Aṭār al-bilād de al-Qazwinī, Séville, Ediciones Alfar, 1990.

Al-Qurṭubī, Abū l-‘Abbās Aḥmad b. ‘Umar, Kitāb al-i ‘lām bi-mā fī dīn al-naṣāra min al-fisād wa l-awhām, éd. ‘Abd al-Raḥmān Ḥiǧāzī al-Saqqā’, Le Caire, Dār al-turāṭ al-‘arabī, 1978.

Saḥnūn, ‘Abd al-Salām b. Sa‘īd, Al-Mudawwana al-kubrà, éd. s. n., Beyrouth, Dār Ṣādir, Beyrouth, s. d. (6 vol.).

Al-Šahrastāni, Muḥammad b. ‘Abd al-Karīm, Kitāb al-milal wa l-niḥal, éd. Aḥmad Fahmī Muḥammad, Beyrouth, Dār al-kutūb al-‘ilmiyya, 1990 ; trad. Jean Jolivet et Guy Monnot, Le livre des religions et des sectes, Louvain, Éditions Peeters - UNESCO, 1986.

Al-Ṭabarī, Muḥammad b. Ğarīr, Ta’rīẖ al-rusul wa l-mulūk, éd. Michael Jan de Goeje, Leyde, E. J. Brill, 1879-1881.

Al-‘Uḏrī, Aḥmad b. ‘Umar, Tarsī‘ al-aẖbār wa tanwī‘ al-aṯār, wa l-bustān fī ġarā’ib al-buldān wa l-masālik ilī ğamī ‘al-mamālik, éd. ‘Abd al-‘Azīz Al-Awanī, Fragmentos geográfico-históricos de la yamī’a l-mamālik wa l-masālik, Madrid, Instituto de Estudios Islámicos, 1965 [cité Tarsī ‘al-aẖbār].

Al-Wanšarīsī, Aḥmad b. Yaḥya, Al-Mi‘yār al-mu’rib wa-l-ğāmi‘ al-muġrib ‘an fatāwī ahl Ifrīqiya wa-l-Andalus wa-l-Maġrib, éd. Muḥammad Ḥağğī, Rabat-Beyrouth, 1981-1983 (13 vol.) [cité Kitāb al-mi‘yār] ; trad. partielle Vincent Lagardère, Histoire et société en Occident musulman au Moyen-Âge. Analyse du Mi‘yār d’al-Wanšarīšī, Madrid, Collection de la Casa de Velázquez (53), 1995.

Yaqūt al-Rūmī, Šihāb al-Dīn Abī ‘Abd Allāh, Kitāb mu‘ğam al-buldān, éd. Ferdinand Wüstenfeld, Jacut’s geographisches Wörterbuch, Leipzig, Brockhaus, 1866-1873 (10 vol.).

III. — SOURCES CHRÉTIENNES ORIENTALES ET MOZARABES

Bidawid, Raphaël, Les lettres du patriarche nestorien Timothée I, Vatican, Biblioteca Apostolica Vaticana, coll. « Studi e Testi », 187, 1956.

Calendrier de Cordoue, Le –, éd. Reinhardt Dozy, trad. Charles Pellat, Leyde, E. J. Brill, 1961 [cité CC].

Cerro Calderón, Gonzalo, et Palacios Royán, José, Epistolario de Álvaro de Córdoba, Cordoue, Servicio de Publicaciones de la Universidad de Córdoba, 1997.

Lírica mozárabe, Málaga, Clásicos Universidad de Málaga, 1998.

Corpus scriptorum muzarabicorum, éd. Juan Gil, Madrid, CSIC, 1973 (2 vol.) [cité CSM].

Delgado León, Feliciano, Álvaro de Córdoba y la polémica contra el Islam. El Indiculus luminosus, Cordoue, Publicaciones Obra social y cultural Cajasur, 1996.

Devillard, Paul, « L’Écrit de Tolède, la “Trinité de l’Unicité” à travers la réfutation qu’en fait al-Qurṭubī », Études arabes, 24, 1970, pp. 24-36.

González Palencia, Ángel, Los mozárabes de Toledo en los siglos XII y XIII, Madrid, Instituto de Valencia de Don Juan, 1926-1930 (4 t.).

Hayek, Michel, ‘Ammār al-Baṣrī. Apologies et controverses, Beyrouth, Éditions Mashreq, 1977.

Hübner, Emil, Inscriptiones Hispaniæ Christianæ, Berlin, Georgium Reumerum, 1871 (cité IHC).

Ibn Sa‘īd al-Antakī, Yaḥya, Kitāb al-ta’rīẖ, éd. Ignaz Kratchovsky, revue par Françoise Micheau et Gérard Troupeau, Histoire de Yaḥya Ibn Sa‘īd d’Antioche, Patrologia Orientalis, vol. 47, fasc. 4, n ° 212, Brepols, Turnhout, 1997.

Levi della Vida, Giorgio, « Un texte mozarabe d’histoire universelle », dans Maria Nallino (éd.), Note di Storia letteraria Arabo-Ispanica, Rome, Publicazioni dell’Istituto per l’Oriente (65), 1971, pp. 123-192.

López Pereira, José Eduardo (éd.), Crónica mozárabe de 754, Valence, Anubar, coll. « Textos Medievales » (58), 1980.

Madoz, José (éd.), Epistolario de Álvaro de Córdoba, Madrid, Monumenta Hispaniæ Sacra, Serie Patristica, n º 1, 1947.

Morales, Ambrosio de (éd.), Divi Eulogii cordubensis, martyris, doctoris et electi archiepiscopi toletani opera, Alcalá de Henares, 1574.

Muñoz Sendino, José, Al-Kindī. Apología del cristianismo, Palencia, Pontificia Universitas Comillensis, 1949.

Pastor Muñoz, Mauricio, et Mendoza Eguaras, Ángela, Inscripciones latinas de la Provincia de Granada, Grenade, Universidad de Granada, 1987.

Penelas, Mayte (éd.), Kitāb Hurūšiyūš (traducción árabe de las “Historiæ adversus paganos” de Orosio), Madrid, CSIC-AECI, 2001.

Pérez de Urbel, Justo, et Vázquez de Parga, Luis, « Un nuevo penitencial español », Anuario de Historia del Derecho Español, 14, 1942-1943, pp. 5-32.

Samson, Apologeticus, trad. José Palacios Royán, Madrid, Editorial Coloquio, Biblioteca Coloquio de Autores Latinos, 1987.

Tartar, Georges, Dialogue islamo-chrétien sous le calife al-Ma’mūn (813-834), Paris, Nouvelles éditions latines, 1985.

Urvoy, Marie-Thérèse (éd.), Le psautier mozarabe de Hafs le Goth, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1994.

Ziadeh, Jean, « L’Apocalypse de Samuel, supérieur de Deir El-Qalamoun », Revue de l’Orient chrétien, 20, 1915-1917, pp. 374-407.

IV. — SOURCES LATINES IBÉRIQUES

Azevedo, Rui de, Jesus da Costa, Avelino de, et Rodrigues Pereira, Marcelino (éd.), Documentos de D. Sancho I (1174-1211), Coïmbre, Centro de Historia da Universidade, 1979.

Baraut i Obiols, Cebrià, Els documents, dels anys 981-1010, de l’Arxiu Capitular de la Seu d’Urgell, dans Urgellia, 3, 1980.

— « Diplomatari del monestir de Sant Climent de Codinet (segles IX-XI) », Subsidia Monastica, 9, 1982, pp. 147-201.

Beatus de Liébana, Heterius dOsma, Adversus Elipandum Libri Duo, éd. Bengt Lofsted, Turnhout, Brepols, coll. « Corpus Christianorum. Continuatio Mediævalis » (59), 1984.

Blanco Lozano, Pilar (éd.), Colección diplomática de Fernando I (1037-1065), Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro » - Archivo Histórico Diocesano, 1987.

Bonnaz, Yves (éd.), Chroniques asturiennes (fin IXe siècle), Paris, Éd. du CNRS, 1987.

Cavero Domínguez, Gregoria, et Martín López, María Encarnación (éd.), Colección Documental de la Catedral de Astorga, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro » - Caja España de Inversiones - Archivo Histórico Diocesano, FEHL (77), 1999-2000 (3 vol.) [cité CDCA].

Colección diplomática del Monasterio de Carrizo. I (969-1260), éd. María Concepción Casado Lobato, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », FEHL (28), 1983.

Colección diplomática del Monasterio de Sahagún, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », 1976-1999 (7 vol.) [cité CDMS].

— t. I, éd. José María Mínguez Fernández, FEHL (17), 1976.

— t. II, éd. Marta Herrero de la Fuente, FEHL (36), 1989.

— t. III, éd. Marta Herrero de la Fuente, FEHL (37), 1990.

— t. IV, éd. José Antonio Fernández Flórez, FEHL (38), 1991.

Colección diplomática de la Catedral de Huesca, éd. Antonio Durán Gudiol, Saragosse, Escuela de Estudios Medievales - Instituto de Estudios Pirenaicos, 1965.

Colección documental del Archivo de la Catedral de León, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro » - Caja de Ahorros y Monte de Piedad - Archivo Histórico Diocesano, 1987-2005 (19 vol.) (cité CDACL).

— t. I, éd. Emilio Sáez, FEHL (41), 1987.

— t. II, éd. Carlos Sáez et Emilio Sáez, FEHL (42), 1990.

— t. III, éd. José Manuel Ruiz Asencio, FEHL (43), 1987.

— t. IV, éd. José Manuel Ruiz Asencio, FEHL (44), 1989.

— t. V, éd. José María Fernández Catón, FEHL (45), 1990.

Conde, Francisco Javier, El libro de los Testamentos de la Catedral de Oviedo, Rome, Iglesia Nacional Española, Publicación del Instituto Español de Estudios Eclesiásticos (17), 1971.

Duro Peña, Emilio (éd.), Catálogo de los documentos privados en pergamino del Archivo de la Catedral de Orense (888-1554), Orense, Instituto de Estudios Orensanos « Padre Feijóo », 1973.

España Sagrada. Teatro geográfico-histórico de la Iglesia de España, éd. Enrique Flórez, Madrid, Real Academia de la Historia, 1747-1862 (56 vol.) [cité ES].

Fabrega i Grau, Ángel (éd.), Diplomatari de la Catedral de Barcelona, t. I : 844-1000, Barcelone, Arxiu Capitular de la Catedral de Barcelona, 1995.

Fernández Flórez, José Antonio, et Herrero de la Fuente, Marta, Colección documental del Monasterio de Santa María de Otero de las Dueñas, t. I : 854-1108, et t. II : 1109-1300, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », FEHL (73) et (74), 1999.

Férotin, Marius, Le liber ordinum en usage dans l’Église wisigothique et mozarabe d’Espagne du cinquième au onzième siècle, Paris, Firmin Didot, 1904.

Floriano, Antonio C. (éd.), Diplomática española del período astur, Oviedo, Imp. La Cruz, 1949 (2 vol.) [cité DEPA].

Galvão, Duarte (éd.), Chronica de el Rei D. Affonso Henriques, Lisbonne, Escriptorio, 1906.

García Turza, Claudio, et García Turza, Javier (éd.), El códice emilianense 46 de la Real Academia de la Historia, primer diccionario enciclopédico de la Península Ibérica, Madrid, Real Academia de la Historia - Fundación Caja Rioja, Fuentes Españolas Altomedievales, 1997.

González Muñoz, Fernando (éd.), La Chronica gothorum pseudo-isidoriana (ms. Paris BN 6113), Editorial Toxosoutos, 2000.

Historia Silense, éd. et trad. Justo Pérez de Urbel et Atilano González Ruiz-Zorrilla, Madrid, CSIC, 1959.

Huici Miranda, Ambrosio, Las crónicas latinas de la Reconquista, Valence, Hijos de F. Vives Mora, 1913.

Ildephonse de Tolède, San Ildefonso. De Virginitate Beatæ Mariæ, éd. Vicente Blanco García, Madrid, CSIC, 1937.

Ildephonse de Tolède, trad. Luigi Fatica, La Perpetua verginitī di Maria, Rome, Cittī Nuova, 1990.

Livro Preto : cartulário da Sé de Coimbra, éd. Manuel Augusto Rodrigues, Avelino de Jesus da Costa, Coïmbre, Arquivo da Universidade, 1999 [cité LP].

Lucas Álvarez, Manuel (éd.), El Tumbo de San Julián de Samos (siglos VIII-XII), Saint-Jacques-de-Compostelle, Caixa Galicia, 1986.

La documentación del Tumbo A de la catedral de Santiago de Compostela, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », 1997.

Marca, Petrus de (éd.), Marca hispanica sive limes hispanicus (Paris, Apud Franciscum Muguet, 1688) ; rééd. fac-similé, Barcelone, Editorial Base, 1972.

Martínez Díez, Gonzalo, La colección canónica hispánica, Madrid, CSIC - Instituto Enrique Flórez, Monumenta Hispania Sacra Serie Canonica (6), 1966.

Maya Sánchez, Antonio (éd.), Chronica Adefonsi imperatoris, Corpus christianorum. Continuatio mediævalis (71), Turnhout, Brepols, 1990.

Nascimento, Aires A. (éd.), Hagiografía de Santa Cruz de Coimbra. Vida de D. Telo, Vida de D. Teotónio, Vida de Martinho de Soure, Lisbonne, Edições Colibri, 1998.

Oliveira, José Augusto de (éd.), Conquista de Lisboa aos Mouros (1147), Lisbonne, S. Industrias da C. M. L., 1936 (2e éd.).

Portugaliæ monumenta historica : a saeculo octavo post Christum usque ad quintumdecimum, Endeln-Liechtenstein, Kraus Reprint, 1967 [4 t. en 5 vol.] (cité PMH), t. I : Scriptores et t. III : Diplomata et Chartæ.

Primera Crónica General de España, éd. Ramón Menéndez Pidal, Madrid, Gredos, 1955.

Reglero de la Fuente, Carlos M., El Monasterio de San Isidro de Dueñas en la Edad Media. Un priorato cluniacense hispano (911-1478). Estudio y colección documental, Léon, Centro de estudios e investigación « San Isidoro », FEHL (106), 2005.

Riesco Chueca, Pilar (éd.), Pasionario hispánico, Séville, Universidad de Sevilla, 1986-1987.

Rius, Josep (éd.), Cartulario de San Cugat del Vallés, Barcelone, CSIC, 1945-1981 (3 vol.).

Rodríguez González, Ángel, El tumbo del Monasterio de San Martín de Castañeda, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », 1973.

Ruiz Asencio, José Manuel, Ruiz Albi, Irene, et Herrero Jiménez, Mauricio (éd.), Colección documental del Monasterio de San Miguel de Escalada, Léon, Centro de Estudios e Investigación « San Isidoro », FEHL (86), 2000.

Serrano, Luciano (éd.), El Becerro gótico de Cardeña, Silos-Valladolid, Tipografía y Casa editorial Cuesta, 1910.

Cartulario de San Pedro de Arlanza, Madrid, Rafael Ibañez de Aldecoa, 1925.

Ubieto Arteta, Antonio (éd.), Cartulario de Albelda, Valence, Anubar, coll. « Textos Medievales » (1), 1960.

Crónica de San Juan de la Peña, Valence, Anubar, coll. « Textos Medievales » (4), 1962.

Jáca : documentos municipales (971-1269), Valence, Anubar, coll. « Textos Medievales » (43), 1975.

Ximénez de Rada, Rodrigo, Historia de rebus Hispanie, éd. Juan Fernández Valverde, Corpus christianorum. Continuatio mediævalis (72), Turnhout, Brepols, 1987 ; trad. Juan Fernández Valverde, Historia de los hechos de España, Madrid, Alianza Univerdidad, 1989.

V. — AUTRES SOURCES LATINES

Acta Sanctorum, Paris-Rome, Taurini, 1863-1867 (60 vol.) [cité AS].

Aimoin de Fleury, De translatione SS. Martyrum Georgii monachi, Aurelii et Nathaliæ, ex urbe Corduba Parisios, Patrologie Latine (115), col. 939-960.

Translatio Beati Vincentii in Monasterium Castrense, Patrologie Latine (126), col. 1101-1124.

Annales de Saint-Bertin, éd. Félix Grat, Jeanne Vieillard et Suzanne Clémencet, Paris, Klincksieck, 1964 ; trad. Janet Nelson, The Annals of St-Bertin, Manchester-New York, Manchester University Press, 1991.

Buridant, Claude, La traduction de l’Historiæ Orientalis de Jacques de Vitry. Manuscrit français 17203, Bibliothèque Nationale de Paris, Paris, Klincksieck, 1986.

Dubois, Jacques, Le martyrologe d’Usuard, Bruxelles, Société des Bollandistes, coll. « Subsidia hagiographica » (40), 1965.

Erdmann, Carl, Papsturkunden in Portugal, rééd. Göttingen, Vandenhoek & Ruprecht, 1970.

Jean de Saint-Arnoul, Vita Iohannis abbatis Gorziensis, éd. et trad. Michel Parisse, La vie de Jean, abbé de Gorze, Paris, Éditions Picard, 1999.

Liutprand de Crémone, Antapodosis, éd. Ernst Dümmler, Liutprandi episcopi cremonensis opera omnia, Hanovre, 1877.

Monumenta germaniæ historica, 1872 [cité MGH].

Orderic Vital, Historia ecclesiastica, éd. et trad. Marjorie Chibnall, The Ecclesiastical History, Oxford, Clarendon Press, 1978.

Saint Augustin, De Trinitate, éd. John William Mountain et François Glorié, Corpus christianorum. Series Latina (50), Turnhout, Brepols, 1968.

© Casa de Velázquez, 2010

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540