Version classiqueVersion mobile

Urbanisme civique en temps de crise

 | 
Laurent Brassous
, 
Alejandro Quevedo

Remerciements

À la mémoire de Bertrand Goffaux,
Un ami prématurément disparu

Texte intégral

1Nos remerciements s’adressent en premier lieu aux contributeurs de ce livre qui ont généreusement répondu à notre demande pour participer à ce projet d’étude des espaces civiques dans les provinces romaines d’Occident. Nous tenons également à remercier tous les chercheurs, dont les travaux n’apparaissent pas dans ces pages, mais qui nous ont régulièrement fait part de leurs réflexions au cours des différents moments qui nous ont réunis pour réfléchir ensemble à cette question du devenir des espaces civiques, notamment lors du colloque de Carthagène en mars 2012 : M. C. Berrocal, M. A. Cau, M. E. Chávez, J. Diloli, M. Feijoó, A. Fernández Díaz, F. Fernández Matallana, R. Ferré, J. Guardia, R. Járrega, O. Mercadal, A. Murcia, O. Olesti, M. Orfila, P. Padrós, J. Pérez Ballester, G. Pérez González, A. Perich, D. Romero, A. M. Ronda, J. Sánchez Gil, M. Tendero et J. Vilá. Il nous est particulièrement agréable de remercier ici l’institution du théâtre romain de Cartagena et de sa directrice, Elena Ruiz Valderas, la Casa de Velázquez, et de son directeur Jean-Pierre Étienvre ainsi que Daniel Baloup, directeur des études anciennes et médiévales, et l’université de Murcia et au professeur Sebastián F. Ramallo, sans lesquels cette dernière rencontre n’aurait pas pu voir le jour. Enfin, nous tenons également à remercier vivement la Casa de Velázquez, l’université de La Rochelle et l’université de Murcie qui ont assuré et soutenu la publication de cet ouvrage.

© Casa de Velázquez, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search