Version classiqueVersion mobile

Pérégrinations ibériques

 | 
Bartolomé Bennassar

Fin de parcours

Texte intégral

1J’ai quatre-vingt-sept ans et ne supporte plus guère les longues soirées de travail. Un article de loin en loin, une contribution limitée à un ouvrage collectif de temps en temps (Enfants de dictateurs ou La fin des empires par exemple), je n’envisage pas d’autre activité « productive ». Lectures, spectacles, réunions familiales ou amicales, quelques conférences à la demande d’associations diverses consomment l’essentiel de mon temps, dont une autre partie est consacrée aux activités d’assistance (Alzheimer fait des ravages) et… aux obsèques dont la cadence se précipite.

2Heureusement, j’ai toujours grand plaisir à lire les historiens dont certains furent mes élèves et je découvre ceux des nouvelles générations qui ont beaucoup à m’apprendre ! La lecture tend à remplacer les voyages : énergie en déclin, ressources en baisse. J’ai pu cependant, il y a quelques mois, disposer d’une dizaine de jours pour découvrir avec Lucile quelques-unes des merveilles de l’Iran (d’Ispahan à Persépolis) et, superficiellement, la façon de vivre actuelle des Iraniens.

© Casa de Velázquez, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search