Version classiqueVersion mobile

Presse et culture dans l’Espagne des Lumières

 | 
Maud Le Guellec

Troisième partie. Étude formelle : variations, préférences et inventions

Préambule de la troisième partie

Texte intégral

1Afin de déterminer quelle est la part de classicisme et d’emprunts dont témoignent les périodiques du xviiie siècle et quelle est leur part d’originalité et d’invention, une étude de leur écriture s’impose. Les tonalités à travers lesquelles la presse des Lumières se laisse appréhender en font-elles un mode d’écriture à part ? Les genres qui intègrent les journaux culturels tout en ayant une existence en dehors de ceux-ci se redéfinissent-ils au sein de leurs pages ? La presse atteint-elle un degré de maturité suffisant pour inventer de nouvelles formes textuelles ? Telles sont les questions auxquelles cette partie tentera de répondre.

© Casa de Velázquez, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search