Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand les jeunes voyagent

 | 
Luc Greffier
, 
Elodie Brisset

L’opération Sac Ados, un dispositif national mis en œuvre en région

Texte intégral

  • 4 Village Vacances Familles, association de Tourisme Social, fondée en 1959, afin de permettre le dép (...)
  • 5 Appréhender les vacances en tant que projet d’intervention sociale demande de considérer celles-ci (...)

1L’opération Sac Ados est un dispositif national initié en 1992 par l’association Vacances Ouvertes. Cette association, créée en 1990 par Edmond MAIRE (alors président de VVF4), reconnue d’utilité publique depuis 2014, s’est donnée pour objectif de favoriser l’accès aux vacances des personnes qui en sont exclues ou éloignées en incitant tout professionnel des champs de l’animation socio-culturelle, du travail social et médico-social à développer des projets vacances5 auprès des personnes fréquentant leurs services, dans une finalité d’inclusion sociale, de développement personnel et d’émancipation.

2Ancré sur la recherche d’une nouvelle approche de l’accompagnement au départ en vacances des jeunes âgés de 16 à 25 ans, le dispositif Sac Ados s'adresse en première instance aux collectivités territoriales, aux Caisses d’allocations familiales, aux associations, aux organismes à vocation sociale et à l’ensemble des structures de jeunesse qui souhaitent lancer et développer localement un dispositif d’accompagnement au départ en vacances autonomes de leurs publics jeunes. Dans cette perspective, la notion d’autonomie est considérée comme essentielle par les initiateurs du projet qui visent plus particulièrement le départ des jeunes qui ne partiraient pas sans un soutien technique (mis en œuvre par les personnels mobilisés dans les structures partenaires) et sans une aide financière.

3D’un point de vue opérationnel, Vacances Ouvertes commercialise auprès de ses partenaires un ensemble modulable d’outils sous forme de « packs » comprenant notamment :

  • pour les structures partenaires et leurs référents, des supports méthodologiques d’aide à la conception et au montage de projets ainsi que des modules de formation (cadre juridique et responsabilité – communiquer et mobiliser – soutenir des projets d’aide à la mobilité européenne – valoriser le projet vacances en autonomie et ses effets – favoriser et valoriser l’autonomisation et la mobilité des jeunes – etc.) ;

  • pour les jeunes, un guide de préparation du séjour, une carte d’assistance rapatriement, une carte d’assurance responsabilité civile, un kit de prévention santé (trousse de secours, préservatif, documentation IST, Carte Fil- Santé-Jeunes, plaquette informative sur les gestes de premier secours, réglette alcoolémie, etc.), une documentation sécurité routière et enfin une bourse d’aide au départ valorisée selon les orientations et modalités du partenaire.

4Depuis son lancement en 1992 et jusqu’en 2015, ce sont plus de 46000 packs Sac Ados qui ont été produits (soit une moyenne de 3880 packs sur les 8 dernières années et une moyenne de 2000 packs sur les 23 ans d’existence du dispositif). Après une montée en charge quasiment linéaire entre 1992 (300 packs) et 2011 (4700 packs), le dispositif est marqué par une régression tout autant linéaire jusqu’en 2015 (avec 3182 packs vendus) avant de subir une véritable chute en 2016 (922 packs), 2017 annonçant peut-être une nouvelle période de croissance (1404 packs). Il faut à cet égard faire une distinction toutefois entre les packs vendus par Vacances Ouvertes et le nombre de jeunes partis, les structures partenaires ayant pu en 2016 écouler des stocks achetés les années précédentes et non utilisés. Cependant, cette tendance baissière apparaît en lien avec la raréfaction générale des financements publics, avec le recul de l’Etat qui impose aux collectivités locales une cure d’économie et avec la multiplication des offres de loisirs de proximité qui conduit à une dilution des enjeux éducatifs spécifiques au départ en vacances dans ceux plus larges de l’accès aux loisirs. Dans ce contexte, certains acteurs impliqués dans le départ en vacances des jeunes redoutent que la conjonction des contraintes économiques et de l’autonomisation des collectivités au regard des dispositifs d’accompagnement au départ en vacances se traduise par un glissement des aides méthodologiques et financières aux projets vers une simple « solvabilisation » des séjours.

Evolution du nombre de packs Sac Ados distribués par Vacances Ouvertes 1992-2015

Evolution du nombre de packs Sac Ados distribués par Vacances Ouvertes 1992-2015

Données VO

5Au niveau national, on peut noter une montée en gamme des conditions d’hébergement retenues par les jeunes : l’emplacement nu de camping majoritairement utilisé lors des premières années du dispositif est détrôné au profit de la location d’appartement ou de maison (en 2014, 36 % des séjours sont organisés en location d’appartement, 25 % sur un emplacement nu en camping, 21 % en location de type mobil-home, 8 % en Auberge de Jeunesse, 5 % en hôtel et 5 % en hébergement amical/familial ou gîte). Le renversement des positions des deux principaux types d’hébergement choisis par les jeunes semble se produire dès 2011.

6Concernant plus spécifiquement les projets et les publics, on ne peut que constater une relative stabilité des données non contrariée par la forte évolution quantitative des pratiques. La moyenne d’âge des partants est située entre 18 et 19 ans, les filles partent moins que les garçons (40 % contre 60 %, mais nous pouvons noter toutefois une progression de 10 points entre les années 90 et 2015), les départs se font plutôt en groupes constitués de 3 à 6 jeunes (4,5 en moyenne), 80 % de ces jeunes sont scolarisés ou en formation et leur motivation principale est de partir entre amis. La durée moyenne des séjours est stabilisée autour de 10 jours, la mer est une destination privilégiée à 80 %, les projets vacanciers réalisés sont essentiellement de type sédentaire (9 % d’itinérance). Les jeunes concernés par le dispositif sont donc plus des « Robinson CRUSOE » que des « Phileas FOGG », pour reprendre l’expression de Jean-Didier URBAIN (1994) qui utilise cette double métaphore afin d’illustrer deux types de pratiques touristiques. Celle du tourisme de « transplantation » (le touriste recréant son univers quotidien dans son territoire de vacances) et celle du tourisme de « circulation » (le touriste partant à l’aventure et à la découverte du monde).

Evolution du type d’hébergement privilégié

Evolution du type d’hébergement privilégié

Données VO

7Cela coïncide avec la diminution du nombre de packs Sac Ados achetés au niveau national alors que cette baisse est spontanément expliquée par les différentes parties-prenantes du dispositif (professionnels relais, commanditaires, Vacances Ouvertes) comme un contrecoup de la crise économique : raréfaction des deniers publics, priorité donnée par les jeunes aux emplois saisonniers, moins de jeunes mobilisables et mobilisés sur le dispositif et en particulier ceux rencontrant les contraintes financières les plus fortes. Nous assistons par ailleurs à une concordance de temps entre la montée en gamme des hébergements choisis et la baisse du nombre de packs distribués, ce qui interroge potentiellement le niveau de corrélation entre ces deux éléments d’analyse, sans que nous ayons à ce jour d’argument scientifique pour évaluer ce niveau. On peut toutefois se demander si cette « montée en gamme » ne serait pas le révélateur d’une érosion de la culture populaire des vacances marquée par une idéologie de la frugalité, cette idéologie étant aujourd’hui réinvestie et mise en marché par l’univers du « slow-travel » ?

  • 6 Dans le cadre de la reconfiguration régionale, le dispositif a été transféré à la direction Jeuness (...)

8Pour l’ex-Région Aquitaine, le dispositif Sac Ados, piloté par la direction du Tourisme (jusqu’en 2016)6 dans le cadre de sa politique sociale, aide les jeunes à hauteur de 130 € pour les projets en France et de 250 € pour les projets en Europe. Cet accompagnement s’est d’abord adressé à des jeunes âgés de 16 à 22 ans pour des départs en France (2006- 2013), avant de s’élargir à partir de 2014 aux jeunes âgés de 18 à 25 ans pour un premier départ en Europe.

9Pour ce faire, le dispositif mobilise différentes parties- prenantes dont l’association Vacances Ouvertes, la Région Nouvelle-Aquitaine, les structures partenaires et bien sûr les jeunes eux-mêmes.

Les acteurs impliqués dans le dispositif Sac Ados Nouvelle- Aquitaine (échelon suprarégional et régional)

Les acteurs impliqués dans le dispositif Sac Ados Nouvelle- Aquitaine (échelon suprarégional et régional)

10Ainsi, 89 structures (centres sociaux ou d’animation, associations de jeunesse et d’Éducation populaire, Points ou Bureaux Information Jeunesse, missions locales, mairies, communautés de communes, lycées, centres de formation d’apprentis, Institut Universitaire de Technologie, etc.) se sont engagées en 2016, dans l’accompagnement et la mise en œuvre du dispositif. Au sein de ces structures partenaires, les personnes identifiées en tant que référents ont principalement pour missions d’accompagner les jeunes dans l’organisation méthodologique et logistique de leur séjour, de les aider à remplir le dossier de candidature et de les préparer à la présentation de leur projet devant le jury d’attribution organisé par la Direction du Tourisme du Conseil régional.

  • 7 Rebaptisée Nouvelle-Aquitaine au mois de juin de la même année.

11En 2016, suite à la fusion des trois Régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes dans la nouvelle Région ALPC7, le maintien du dispositif a été acté sur un principe de continuité en particulier pour ce qui concerne son territoire d’intervention. En 2017, après un passage du pilotage de la « Direction du tourisme » vers la « Direction de la Jeunesse et de la Citoyenneté », le dispositif Sac Ados a été étendu à l’ensemble du territoire de la nouvelle région, soit douze départements, avec pour ambition le départ de 500 jeunes. Les objectifs visés par le dispositif Sac Ados tels que déterminés par la Région ex-Aquitaine ont été repris par la Région Nouvelle-Aquitaine et sont triples. Il s’agit principalement :

  • de permettre l'accès des 16-25 ans à la mobilité en France et/ou en Europe ;

  • de favoriser l'apprentissage de l'autonomie et la responsabilité dans le cadre d'un projet de vacances par un accompagnement éducatif à la préparation de ces projets et une contribution financière individuelle directe ;

  • et de renforcer, mobiliser et qualifier un réseau de structures partenaires.

12Entre 2006, année de lancement du dispositif par la Région, et 2016, ce sont 3034 jeunes aquitains qui ont pu partir en vacances dans le cadre de 845 projets accompagnés (voir courbe ci-dessous). En complément de ces jeunes ayant reçu le pack Sac Ados Aquitaine sur ces onze années, la chargée de mission du dispositif en ex-Aquitaine estime que par effet d’entrainement, environ un millier d’autres jeunes sont partis avec ceux aidés mais sans recevoir directement cette aide.

Nombre de jeunes bénéficiaires du dispositif Sac Ados en Aquitaine

Nombre de jeunes bénéficiaires du dispositif Sac Ados en Aquitaine

Données Région Nouvelle-Aquitaine

Le soleil, la mer, les copines et la Grèce

Le soleil, la mer, les copines et la Grèce

Les Cop’Europe testent l’Interrail Pass

Les Cop’Europe testent l’Interrail Pass

Emotions colorées

Emotions colorées

Ne perds pas le Nord

Ne perds pas le Nord

13Si l’on analyse les origines géographiques des jeunes bénéficiaires des bourses Sac Ados ex-Aquitaine et plus particulièrement ceux primés lors la campagne 2015, on peut prendre la mesure de fortes disparités départementales. De fait, les projets sont majoritairement portés par des jeunes Girondins, y compris lorsque l’on rapproche les taux de départ de l’assiette démographique des départements. Ainsi, les Girondins ont réalisé 68,1 % des séjours Sac Ados aquitains (+ 13,2 points par rapport à la normale démographique départementale), loin devant les jeunes des autres départements Lot-et-Garonne (11 %/+2,8 points), Dordogne (11 %/+1,7 point), Pyrénées-Atlantiques (7,7 %/-11 points) et Landes (2,2 %/-6,7 points).

Ecarts entre la distribution démographique des jeunes et le nombre de séjours réalisés

Ecarts entre la distribution démographique des jeunes et le nombre de séjours réalisés

Source INSEE (démographie) données Région Nouvelle-Aquitaine (séjours)

14Les destinations choisies par les jeunes sont, jusqu’en 2013, majoritairement de proximité (70 à 80 % des séjours se déroulent en Aquitaine). Alors que le nombre de départs atteint son apogée en 2014 (419 jeunes Aquitains ont bénéficié du dispositif cette année là), on assiste à un recul de cette prépondérance des destinations régionales (43 % des séjours) dû en particulier à l’éligibilité des bourses pour des destinations en Europe. Cette ouverture européenne, accompagnée par une accessibilité du dispositif à des jeunes âgés jusqu’à 25 ans, a très rapidement pris une ampleur conséquente : la destination « Europe » a concerné 10 % des projets en 2013 (année d’expérimentation), 37 % des projets en 2014, 45 % en 2015 pour devenir prédominante avec 57 % en 2016.

Destinations choisies par les jeunes Sac Ados en nombre de départs.

Destinations choisies par les jeunes Sac Ados en nombre de départs.

Données Région Nouvelle-Aquitaine

15Les séjours 2015 organisés en Région Aquitaine l’ont été quasi exclusivement vers des destinations littorales (92 % des projets sont positionnés sur le littoral Atlantique, un seul projet en montagne « La Pierre Saint-Martin » et deux vers l’intérieur des terres « Marmande »). Le département de la Gironde est le plus prisé (56 % des séjours) suivi de celui des Landes (31 % des séjours). Dans ce contexte, Arcachon arrive en tête des destinations avec 6 séjours (voir carte ci après).

16Les jeunes Aquitains qui partent en dehors de leur région (10 séjours) sont également très attirés par les littoraux, que ce soient ceux de la Méditerranée (3 séjours) de l’Atlantique (3 séjours) ou de la Manche (1 séjour). Paris (2 séjours) et Niort (1 séjour) complètent le panorama des destinations prisées par les jeunes en 2015 (voir carte ci après).

17Concernant les séjours européens réalisés en 2015, l’Espagne fait figure de destination « rêvée » avec 19 séjours (pratiquement la moitié des projets), ceux-ci étant très largement tournés vers la Méditerranée (16 séjours) dont Barcelone (7 séjours). Si on agrège à ces 19 séjours, les 3 réalisés en Grèce, les 2 en Italie et les 2 au Portugal, ce sont 67 % des séjours qui sont orientés vers le Sud (voir carte ci-après)

18Héliotropisme et aquatropisme semblent ainsi être des vecteurs puissants de structuration des pratiques vacancières des jeunes Sac Ados. A ce titre, on peut noter que les profils motivationnels de ces jeunes rejoignent ceux identifiés par différents travaux concernant les pratiques vacancières, des français en général ou des jeunes en particulier (voir encadré).

  • 8 « Les vacances des Français : leur fidélité aux principaux types de séjour », CREDOC pour la Direct (...)
  • 9 Disponible sur : www.ovlej.fr

Les motivations au départ en vacances :
Selon l’enquête conduite par le CREDOC en 19968, les trois premiers critères de réussite des vacances d’été des Français sont : le soleil, le repos et le dépaysement.
Concernant les jeunes, l’enquête de l’Observatoire des Vacances et des Loisirs des Enfants et des Jeunes (OVLEJ, 2002)9 montre que la représentation spontanée des vacances se structure autour de quatre thèmes principaux : le triptyque « soleil/mer/plage », le « repos », les » loisirs/activités » et le « dépaysement ».
Il semblerait donc que les jeunes se distinguent des « Français en général » par l’importance qu’ils accordent aux « loisirs/activités ». La définition qu’ils en donnent étant assez diverse : « sorties le soir, fêtes, activités culturelles, visites, promenades, shopping, sports, etc. » Il s’agirait donc pour eux, plus de « faire quelque chose » que de pratiquer une activité en particulier.

Flux des séjours organisés en Aquitaine en 2015

Flux des séjours organisés en Aquitaine en 2015

Données Région Nouvelle-Aquitaine

Flux des séjours organisés en France en 2015, hors Aquitaine

Flux des séjours organisés en France en 2015, hors Aquitaine

Données Région Nouvelle-Aquitaine

Flux des séjours organisés en Europe en 2015

Flux des séjours organisés en Europe en 2015

Données Région Nouvelle-Aquitaine

  • 10 Si 46 % des partants sont des filles en Aquitaine, celles-ci ne représentent que 40 % au niveau nat (...)

19Comme au niveau national, le profil des jeunes Aquitains a peu évolué au cours des 10 premières reconductions de l’opération en région : 42 % d’entre eux sont des mineurs, les filles représentent 46 % 10 des partants qui sont principalement lycéens (63 %), étudiants (18 %), apprentis (11 %) ou sans emploi - en insertion - en situation précaire (8 %). La taille moyenne des groupes oscille entre 3 et 4 participants. 25 % des jeunes Aquitains déclarent n’être jamais partis en vacances avant, y compris en famille, ce qui traduirait la capacité du dispositif Sac Ados à s’adresser aussi à des primo-partants.

20Cependant, l’ouverture du dispositif vers l’Europe et son accessibilité à des jeunes âgés jusqu’à 25 ans a fait sensiblement évoluer ces données, en particulier celles concernant le taux de mineurs (légèrement à la baisse : 36 % en 2015 contre 41 à 45 % les années précédentes) et le taux d’étudiants (en augmentation nette : 22 % en 2014 et 33 % en 2015 alors qu’il oscillait autour de 10 % les années précédentes).

21La durée moyenne des séjours est de 7 jours (3 jours de moins qu’au niveau national), le mode d’hébergement choisi par les Aquitains (contrairement aux pratiques nationales) reste le camping (77 %), la destination de prédilection est avant tout la mer (62 %), le moyen de transport utilisé est prioritairement la voiture (50 %) devant le train (29 %).

22Le coût moyen des séjours de 223 € en 2006, n’a cessé de croître pour arriver à 317 € en 2012, avant de se stabiliser autour de cette somme (310 € en 2015). La même année, le coût moyen des séjours organisés dans l’Union Européenne est de 776 €. A ce titre, et en considérant que l’aide du Conseil régional ne doit pas excéder 50 % des coûts des projets, on peut noter que l’effort moyen demandé aux jeunes partants n’est pas neutre, celui-ci représentant 180 € (58 %) en moyenne pour les séjours en France et 526 € (68 %) pour les séjours en Europe.

Coûts moyens des projets et part de l’auto financement en 2015

Coûts moyens des projets et part de l’auto financement en 2015

Données Région Nouvelle-Aquitaine

23Face à cette réalité économique, certains opérateurs de jeunesse, œuvrant plus particulièrement avec des publics précarisés, disent avoir renoncé à leur partenariat Sac Ados, confrontés aux difficultés éprouvées par les jeunes potentiellement intéressés par le projet, pour équilibrer leur budget.

24A ce titre, et tout en considérant l’efficacité du dispositif Sac Ados pour les jeunes qui ont besoin d’un « coup de pouce » leur permettant de franchir le cap du voyage, on peut légitimement interroger sa pertinence pour les populations plus précaires, qui restent encore trop éloignées de cette pratique, et pas seulement pour des raisons économiques (BUISSON, 2014 ; Dossier étude n° 162 CNAF, 2013).

25Globalement, l’activité Sac Ados ex-Aquitaine en 2015, s’est traduite par l’injection d’environ 177.000 euros (345 jeunes partants) dans l’économie touristique régionale, somme qui, si elle peut paraître peu conséquente en proportion du chiffre d’affaires du secteur en Aquitaine (plus de 7 milliards d’euros), n’en est pas moins significative dans le sens où elle acte d’une première immersion autonome des jeunes dans cet univers. A ce titre, et comme d’autres dispositifs, Sac Ados peut être considéré comme une étape transitionnelle vers la pratique touristique individuelle ou familiale à venir, tant il demande aux bénéficiaires d’appréhender l’ensemble des éléments structurant cette pratique.

Tour de l'Europe de 32 jours entre copains

Tour de l'Europe de 32 jours entre copains

8300 km en train, 1625 km en bus, 1100 km en avion, 465 km en ferry et 350 km à pieds pour 18 franchissements de frontières

Extrait du « memotrips » réalisé par le groupe « Cop’Europe » lors de leur voyage réalisé entre le 17 juillet et le 18 août 2017.

Tous sens en éveil

Am . . . . . am ?!?

Am . . . . . am ?!?

Notes

4 Village Vacances Familles, association de Tourisme Social, fondée en 1959, afin de permettre le départ en vacances des familles.

5 Appréhender les vacances en tant que projet d’intervention sociale demande de considérer celles-ci non pas uniquement comme un moment passé à l’extérieur de son domicile habituel, mais d’y associer les temps de préparation et ceux de réintégration de « l’espace-temps » quotidien. A ce titre, penser « projet vacances » demande d’intégrer à l'observation de l'objet vacancier le triptyque temporel « avant – pendant – après ».

6 Dans le cadre de la reconfiguration régionale, le dispositif a été transféré à la direction Jeunesse-Citoyenneté de la Nouvelle- Aquitaine.

7 Rebaptisée Nouvelle-Aquitaine au mois de juin de la même année.

8 « Les vacances des Français : leur fidélité aux principaux types de séjour », CREDOC pour la Direction du Tourisme, juillet 1996.

9 Disponible sur : www.ovlej.fr

10 Si 46 % des partants sont des filles en Aquitaine, celles-ci ne représentent que 40 % au niveau national.

Table des illustrations

Titre Evolution du nombre de packs Sac Ados distribués par Vacances Ouvertes 1992-2015
Crédits Données VO
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-1.png
Fichier image/png, 36k
Titre Evolution du type d’hébergement privilégié
Crédits Données VO
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-2.png
Fichier image/png, 19k
Titre Les acteurs impliqués dans le dispositif Sac Ados Nouvelle- Aquitaine (échelon suprarégional et régional)
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-3.png
Fichier image/png, 55k
Titre Nombre de jeunes bénéficiaires du dispositif Sac Ados en Aquitaine
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-4.png
Fichier image/png, 18k
Titre Le soleil, la mer, les copines et la Grèce
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 328k
Titre Les Cop’Europe testent l’Interrail Pass
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-6.png
Fichier image/png, 4,3M
Titre Emotions colorées
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 232k
Titre Ne perds pas le Nord
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-8.png
Fichier image/png, 15M
Titre Ecarts entre la distribution démographique des jeunes et le nombre de séjours réalisés
Crédits Source INSEE (démographie) données Région Nouvelle-Aquitaine (séjours)
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-9.png
Fichier image/png, 37k
Titre Destinations choisies par les jeunes Sac Ados en nombre de départs.
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-10.png
Fichier image/png, 100k
Titre Flux des séjours organisés en Aquitaine en 2015
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Titre Flux des séjours organisés en France en 2015, hors Aquitaine
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 640k
Titre Flux des séjours organisés en Europe en 2015
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 848k
Titre Contemplation
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
Titre Coûts moyens des projets et part de l’auto financement en 2015
Crédits Données Région Nouvelle-Aquitaine
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-15.png
Fichier image/png, 20k
Titre Tour de l'Europe de 32 jours entre copains
Légende 8300 km en train, 1625 km en bus, 1100 km en avion, 465 km en ferry et 350 km à pieds pour 18 franchissements de frontières
Crédits Extrait du « memotrips » réalisé par le groupe « Cop’Europe » lors de leur voyage réalisé entre le 17 juillet et le 18 août 2017.
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-16.png
Fichier image/png, 170k
Titre En Finlande
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-17.png
Fichier image/png, 1,9M
Titre Am . . . . . am ?!?
URL http://books.openedition.org/cse/docannexe/image/675/img-18.png
Fichier image/png, 611k

© Carrières Sociales Editions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540