Version classiqueVersion mobile

Autour de l'animation sociale et socioculturelle en France et en Espagne / Alrededor de la animación social y socio-cultural en Francia y España

 | 
Luc Greffier

Présentation du Programme d’échange inter régional Aquitaine Aragon

Clotilde de Montgolfier

Texte intégral

1L’Institut d’Etude Politique et Sociale d’Aragon (IEPSA) et le département Carrières Sociales de l’IUT Michel de Montaigne ISIAT sont associés au sein d’un programme inter-regional Aragon-Aquitaine depuis 2008. Ce programme a pour vocation de mettre en œuvre une stratégie de coopération étroite entre les deux instituts dans le champ de la professionnalisation du secteur de l’animation.

2Le projet s’est développé à partir des constats initiaux suivants :

  • Premièrement, la reconnaissance d’enjeux sociaux communs (vieillissement, interculturalité, développement du temps libre, éducation environnementale…) tend à souligner le besoin d’animateurs professionnels en constante adaptation.
  • Deuxièmement, l’évolution des marchés du travail et des modèles économiques conduisent à rénover la réflexion sur l’organisation du secteur de l’animation socioculturelle.
  • Troisièmement, les partenaires espagnols font émerger un besoin de transferts de compétences en ingénierie de formation, avec la création du premier diplôme d’animation de niveau Master en Aragon (2010-2011).
  • Quatrièmement, les formations existantes de part et d’autre, sont insuffisamment ouvertes sur l’espace transfrontalier. En résulte un constat global de déficit réciproque d’ancrage transfrontalier de la recherche et des réseaux professionnels.

3La coopération mise en place vise le renforcement des pôles de compétences bordelais et aragonais à travers trois leviers : des actions de formation, des actions de recherche et autour de celles-ci la rencontre de professionnels aquitains et aragonais.

4En matière de formation, des échanges se sont déroulés dans l’optique de comparer les dispositifs de formations dispensés au sein de chaque institut, d’en analyser les référentiels de compétences et les référentiels de formation et de tendre vers la mise en place d’un diplôme commun de niveau I. Pour mettre en évidence les compétences requises dans l’exercice des métiers de l’animation et identifier les besoins en formation qui en découlent, chaque institution s’efforce d’établir un référentiel des métiers afin d’offrir un cadre de référence partagé. En effet, le vocabulaire, les missions, la typologie des métiers et des responsabilités dans l’animation, ne sont pas les mêmes de part et d’autre de la Frontière.

5D’autre part, des visites croisées d’enseignants ont été organisées qui ont permis les interventions d’enseignants aragonais auprès des étudiants français et réciproquement.

6En matière de recherche plusieurs actions se déroulent, le point d’orgue en la matière ayant été l’organisation d’un colloque de recherche international sur l’animation à Saragosse en octobre 2011. Le thème retenu pour ce colloque était « Animation, culture et citoyenneté ».

7Enfin des échanges entre professionnels du champ de l’animation français et aragonais ont été mis en place. L’objectif recherché ici est de favoriser l’activation de réseaux professionnels de l’animation entre les deux régions et de favoriser la mutualisation d’expériences.

Auteur

Directrice de l’IUT Michel de Montaigne, Université de Bordeaux 3

© Carrières Sociales Editions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search