Version classiqueVersion mobile

Introduction à la sociologie de la musique

 | 
Theodor W. Adorno

Musique de chambre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour dégager de la musique de chambre son aspect sociologique, je ne pars ni du genre, dont les frontières sont floues, ni des auditeurs, mais des instrumentistes. Par musique de chambre, j’entends essentiellement les produits de l’époque de la sonate, de Haydn jusqu’à Schönberg et Webern, caractérisée par le principe de la dissémination motivique. Ce type de musique se constitue, du fait de ses propriétés internes et de sa texture, à travers sa répartition entre quelques musiciens. Sa signification, de prime abord en tout cas, est attribuée pour le moins autant aux instrumentistes qu’à un auditoire auquel parfois on ne semble guère penser. En cela, la musique de chambre, à laquelle on peut adjoindre la plus grande partie de la production de lieder du XIXe siècle, se distingue aussi bien de la sphère d’influence de l’art sacré défini ecclésiastiquement, y compris pour petits ensembles, que du domaine de public, vague et étendu, du virtuose et de l’orchestre. Il faut se demander ce q...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search