Version classiqueVersion mobile

Introduction à la sociologie de la musique

 | 
Theodor W. Adorno

Opéra

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les remarques que je vais faire sur l’opéra1, aussi rudimentaires soient-elles, n’ont pas pour but d’en esquisser la sociologie. Mais, à travers ce modèle, j’aimerais secouer une habitude de pensée qui incarne de façon exemplaire ce qu’une conception musicosociologique irréfléchie a de discutable : l’hypothèse selon laquelle l’état esthétique des formes et produits musicaux s’harmonise nécessairement avec leur fonction sociale. Au contraire, la réception de produits peut s’éloigner de leur origine et de leur signification sociale jusqu’à la rupture. On ne peut décider de la qualité d’une musique, comme le veut le cliché de la sociologie vulgaire et de la joyeuse communauté, d’après l’ampleur de sa réception, ici et maintenant ou à n’importe quel moment. On ne peut guère moraliser davantage sur la fonction sociale d’une musique, fût-elle mineure, tant que la constitution de la société même et les instances qui ont du pouvoir imposent aux hommes cette musique, et tant que perdure une ...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search