Version classiqueVersion mobile

Introduction à la sociologie de la musique

 | 
Theodor W. Adorno

Classes et couches

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la mesure où la musique n’est pas manifestation de la vérité, mais réellement idéologie, c’est-à-dire dans la mesure où, par la forme à travers laquelle les populations la perçoivent, elle leur cache la réalité sociale, se pose obligatoirement la question de son rapport avec les classes sociales. Actuellement, l’apparence idéologique en dissimule l’existence. Il n’est même pas besoin de penser aux intéressés qui réclament et lancent des idéologies. Ce ne sont pas eux qui manquent. Mais même lorsque leur initiative subjective vient s’adjoindre, elle est secondaire en regard du contexte objectif d’aveuglement. Lui aussi crée l’apparence idéologique en musique. Ce qui, dans le rapport d’échange, s’adapte à ce que l’esprit qui gouverne le monde a fait des hommes, les trompe en même temps. En tant que source d’une conscience socialement fausse, la musique fonctionnante est intégrée dans le conflit social, sans que les planificateurs en aient l’intention et sans que les consommateurs...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search