Version classiqueVersion mobile

Introduction à la sociologie de la musique

 | 
Theodor W. Adorno

Musique légère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le concept de musique légère repose dans les eaux troubles de l’évidence. Le fait que chacun sache ce qui lui arrive lorsqu’il allume la radio sans y penser semble dispenser de réfléchir à ce que cela signifie. Le phénomène devient une donnée qu’il faut accepter, qui est pour ainsi dire immuable et dont l’existence opiniâtre prouverait à elle seule son bon droit. Certes, à cause du soi-disant aplatissement général du goût ou encore à cause de l’isolement de la musique supérieure par rapport à la masse des auditeurs, on regrette parfois l’éclatement de la musique en deux sphères, tel qu’il est sanctionné depuis longtemps par les administrations de la culture, lesquelles réservent sans façon un secteur à la musique de divertissement. Mais le manque même de réflexion au sujet de la musique légère empêche également de comprendre le rapport entre des domaines dont les frontières sont désormais devenues rigides. Tous deux sont séparés et interdépendants depuis que l’art élevé et l’art inf...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search