Version classiqueVersion mobile

Huit portraits de compositeurs sous le nazisme

 | 
Michael H. Kater

Carl Orff : un homme de légende

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I

Qui était Carl Orff ? Qui était Carl Orff sous le Troisième Reich ? Il n’y a probablement aucun autre compositeur allemand moderne dont la vie et la carrière soient autant enveloppées de mystères et d’incertitudes, surtout après la prise de pouvoir nazie. Et ce, malgré le fait qu’on jugea, peu après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, qu’il était difficile d’évaluer son œuvre en ne s’attachant qu’à sa personnalité musicale1. En dépit de cet avertissement tout à fait opportun, l’historien de la culture munichois Jens Malte Fischer regrettait en mars 1995 encore que l’œuvre du compositeur, surtout celle produite sous le Troisième Reich, n’ait pas fait l’objet d’un examen en profondeur jusqu’à aujourd’hui2. Pourquoi un autre historien de la culture munichois a-t-il alors soutenu qu’une autre thèse sur Orff et le national-socialisme n’apporterait aucune connaissance nouvelle et certainement rien de sensationnel3 ?

Il y a en effet deux écoles de pensée sur le cas de Carl Orff sous le ...

© Éditions Contrechamps, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search