Version classiqueVersion mobile

Regards croisés sur Bernd Alois Zimmermann

 | 
Philippe Albèra
, 
Pierre Michel
, 
Heribert Henrich

V. Postlude

Entretien avec Sabine von Schablowsky

Laurent Feneyrou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans quel contexte religieux Bernd Alois Zimmermann a-t-il grandi ?

Il y a, à Steinfeld, un couvent salvatorien, avec une basilique que l’on peut encore voir aujourd’hui. Des frères y éduquaient de jeunes garçons et enseignaient notamment les langues anciennes (le grec et le latin), les mathématiques et autres sciences – j’ignore si l’école existe encore. C’est dans ce collège que Bernd Alois a grandi dès sa onzième année. Il y était heureux. Il assistait le frère qui tenait l’orgue, avant d’en jouer lui-même, et l’aidait pour la soufflerie – il m’a souvent parlé, et avec grand plaisir, de cet orgue baroque ancien. Quand il n’actionnait pas assez vite les soufflets, l’orgue se trouvait réduit au silence, après avoir fait d’étranges bruits d’affaissement. Cela l’impressionnait, comme jeune garçon, m’a-t-il dit. Il a vécu quelques années dans ce contexte. Au cours de cette période, vraiment heureuse, il se montrait gai avec ses camarades. Tout allait au mieux jusqu’au moment terrible o...

Auteur

Après des études à la Sorbonne, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Laurent Feneyrou est successivement Boursier Lavoisier du ministère des Affaires étrangères, conseiller pédagogique à l’Ircam, conseiller musical auprès de la direction de France Culture et directeur adjoint de l’Institut d’esthétique des arts contemporains (CNRS/Paris-I). Actuellement chargé de recherches au laboratoire Sciences et technologies de la musique et du son (CNRS/Ircam), il dirige avec Frédéric Durieux le séminaire « Composition et musicologie contemporaines » (CNRS/CNSMDP) et enseigne régulièrement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Éditeur des Écrits de Jean Barraqué (Paris, Publications de la Sorbonne, 2001), de Giacomo Manzoni (Paris, Basalte, 2006), de Luigi Nono (Genève, Contrechamps, 2007, nouvelle édition) et de Louis Saguer (Paris, Basalte, 2010), il dirige plusieurs ouvrages collectifs, notamment sur l’opéra et le théâtre musical moderne et contemporain (Musique et Dramaturgie, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003), sur les relations entre musique et politique au XXe siècle (Résistances et utopies sonores, Paris, CDMC, 2005), et sur Bruno Maderna (Paris, Basalte, 2 vol., 2007 et 2009)

© Éditions Contrechamps, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search