Version classiqueVersion mobile

Écrits et entretiens

 | 
Helmut Lachenmann

Les sons représentent des événements naturels

Entretien avec Klaus Zehelein et Hans Thomalla (2001)

Traduction de Martin Kaltenecker

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1.

Voilà l’histoire. Pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, une petite fille traverse une ville, sans doute Copenhague. Il fait un froid terrible, elle est pieds nus. Elle a perdu en route les pantoufles de sa mère, qui est morte : l’une lui a été volée, l’autre a glissé quand elle a voulu éviter deux voitures qui passaient « à toute allure ». Elle est censée vendre des allumettes qu’on lui a confiées, elle erre à travers les rues, elle fait l’expérience de sa marginalité et se recroqueville à un moment contre un mur pour s’abriter. Si elle n’ose pas rentrer à la maison, c’est qu’elle n’a rien vendu. Comme elle est transie de froid, elle se décide à brûler l’une des allumettes pour se réchauffer. Voici le bruit de l’allumette (« ritsch… »), et voici une flamme, qui provoque une hallucination, plus puissante que tout ce à quoi l’allumette aurait pu servir par ailleurs : la petite fille se voit elle-même auprès d’un poêle, elle sent sa chaleur, étend ses pieds pour sy réchauffer – à ce...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search