Version classiqueVersion mobile

Écrits et entretiens

 | 
Helmut Lachenmann

Touché par Nono (1991)

Traduction de Olivier Mannoni et Martin Kaltenecker

À Carla Henius

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La tragédie grecque “rend hommage à la liberté humaine dans la mesure où elle autorise ses héros à lutter contre la puissance infiniment supérieure du destin” (die Übermacht des Schicksals). “Les contraintes et les limites de l’art” exigent que ce soit l’homme qui soit vaincu dans cette lutte, même lorsque l’erreur ou le crime qui entraînent cette défaite sont, à rigoureusement parler, pré-“destinés” (auch für das durch Schicksal begangene Verbrechen). Dans la tragédie grecque, le fatum est « une puissance invisible, hors de portée des forces naturelles » et qui s’impose aux dieux eux-mêmes. Mais la défaite de l’homme cristallise sa liberté, cette nécessité d’agir tout en restant lucide, d’agir “en opposition”, qui détermine la puissance du soi.1 »
George Steiner, Les Antigones

Dans le domaine des réalisations humaines, il existe des phénomènes fascinants, des sommets qui suscitent notre admiration et un étonnement non tant face à la souveraineté d’un génie qui affronte la matière, ...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search