Version classiqueVersion mobile

Écrits et entretiens

 | 
Helmut Lachenmann

La question du beau aujourd’hui (1976)

Traduction de Martin Kaltenecker

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1948, Pierre Boulez terminait l’un de ses essais sur ces mots : « Mais, là encore, j’ai horreur de traiter verbalement de ce qu’on nomme avec complaisance le problème d’esthétique. Aussi ne prolongerai-je pas davantage cet article : je préfère retourner à mon papier réglé.1 » Cette citation est une preuve assez ancienne déjà d’une allergie très répandue parmi les jeunes compositeurs dans les années cinquante face aux questionnements esthétiques. Dans l’ensemble des proclamations représentatives de l’avant-garde de l’époque, dans les écrits et les discussions, la question des critères du beau était consciemment écartée, mise de côté ou refoulée.

Il y avait à cela de bonnes raisons : on se savait « à la limite du pays fertile » ; en se référant à la technique sérielle de Webern, on voyait s’étendre devant soi un monde fait d’expériences sonores et temporelles nouvelles qu’il s’agissait d’explorer. Au centre de la pensée musicale se situait l’organisation du matériau sonore. Rien ne ...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search