Version classiqueVersion mobile

Écrits et entretiens

 | 
Helmut Lachenmann

Typologie sonore de la musique contemporaine (1966/1993)

Traduction de Michel Pozmanter et Martin Kaltenecker

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’émancipation du son, représenté acoustiquement et qui avait traditionnellement une fonction plutôt subordonnée en musique, constitue l’un des acquis essentiels de l’évolution de la musique de notre siècle. En remplaçant l’ancienne conception sonore, liée à la référence tonale, aux consonances et dissonances, l’expérience empirique et immédiate du son est devenue aujourd’hui non certes le point central de l’expérience musicale, mais elle y occupe néanmoins une position clé.

Entretemps, cette libération de l’aspect acoustique a produit toutes sortes de malentendus, de nature bienveillante ou malveillante, chez les auditeurs comme chez les compositeurs, tel ce fétichisme de la couleur sonore dont le fondement reste émotionnel et dont les impressionnismes larvés n’ont au fond plus rien à voir avec la démarche innovatrice qui était celle de l’avant-garde à l’origine.

Nous tenterons dans cet article de ramener cette diversité apparemment infinie de l’expérience sonore empirique à quelques...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search