Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entretiens, textes, dessins

 | 
György Kurtág

Autres textes

Quatre chants sur des poèmes de János Pilinszky – 1988

Traduction de Peter Szendy, Lorand Gaspar, Sarah Clair et János Pilinszky

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Pilinszky-Lieder ont été très importants dans mon développement. Les quatre poèmes signifient pour moi quatre stations de la douleur (des Leidens), ou plus exactement de la souffrance (des Erleidens).

Dans le premier poème, l’ivresse de l’alcool est postulée, aucun mot ne la mentionne. Dans mon interprétation, le sujet du poème cherche – sur une seule note, et depuis la bestialité de l’inarticulé – ses premières syllabes balbutiantes, ainsi que les premières images d’une réalité aride. L’apparition longtemps attendue d’une seconde, voire d’une troisième note, a été pour moi, dans la composition, une expérience bouleversante.

Dans le second poème, ce sont des expressions tout à fait anodines qui représentent cette scène historique d’exécution que Dostoïevski a vécue avant son exil en Sibérie. Juste avant l’exécution, les condamnés ont été graciés. Comme vous le savez, cette scène est en partie à l’origine de l’épilepsie de Dostoïevski.

Le portrait de Hölderlin dans le troisième poèm...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540