Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entretiens, textes, dessins

 | 
György Kurtág

Deux hommages à György Ligeti

Laudatio pour György Ligeti – 1993

Traduction de Peter Szendy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comment raconte-t-on – quand on ne maîtrise pas les mots ?

Comment puis-je évoquer des scènes du temps que nous avons passé ensemble avec Ligeti, sans disposer de la technique minimale pour relier tel récit avec ses antécédents et conséquents ?

Si je pouvais composer mes souvenirs comme de la musique, je devrais raconter simultanément : les fils conducteurs – comme si je me voyais sur un podium, au centre ; les événements que, par exemple, Ligeti a vécus plus tôt, et que je ne connais que par son récit ou ceux des autres – disons, en haut ; les suites de l’action principale – aussi quelque part à côté, ou bien en haut, au premier plan ; et la lumière intermittente, pendant ces nombreuses années, d’une série d’incidents – en quelque sorte tout autour de nous.

Première scène, donc (au centre – sur le podium) :

Soir de Noël, 1957 – selon le télégramme que je garde toujours : à 23 h 02 – Paris, Gare du Nord.

Pour la première fois dans sa vie, Ligeti vient à Paris. J’attends à la gare. Mon am...

© Éditions Contrechamps, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540