Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

IV. Introduction aux œuvres

Tratto II

Introduction pour l’Exposition de 1970 à Osaka [1968]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La matériau acoustique à l’origine de Tratto est constitué exclusivement de sons sinusoïdaux. Après bientôt dix années d’expérience avec la musique électronique, le son sinusoïdal demeure le matériau sonore électronique le plus pur ; ceci ne l’empêcha pas d’être rapidement écarté et son utilisation d’être considérée comme quelque peu dépassée. Cela est peut-être dû au fait que les mélanges de sons sinusoïdaux se révélèrent, contre toute attente, relativement résistants aux diverses méthodes de transformations du son. Ils parvinrent (horribile dictu) à imposer leur caractère « instrumental » ; il est en effet différent de travailler avec des impulsions, des mélanges de sons sinusoïdaux, des bruits, de la voix ou quelque autre matériau de départ. Il existe sans aucun doute une sorte d’instrumentarium électronique qui fait preuve d’autant de diversité que celle qui existe par exemple entre les cordes et les cuivres dans l’instrumentarium traditionnel.

J’ai utilisé un système de battemen...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search