Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

IV. Introduction aux œuvres

Sonate pour violoncelle solo

[1960]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un extrait du « Liber Ecclesiastes » de la Vulgate a été choisi comme épigraphe de la sonate : « … et suis spatiis transeunt universa sub caelo ».

La musique, plus que toute autre forme artistique, se rapporte, ou est même livrée à l’écoulement du temps : au moment où un événement musical se produit, celui-ci plonge dans le passé et éveille chez l’auditeur l’attente de ce qui lui est opposé : le futur. Phases, couches et espace seront rassemblés dans l’unité du flux temporel de la perception et simultanément déployés dans cette même unité. L’un se transforme en l’autre ; pendant cette transformation, l’auditeur se transforme lui aussi ; et, s’il est consentant, il pourra expérimenter le processus de la transformation elle-même ; l’auditeur en a le même droit que l’interprète ou le compositeur – le temps s’« ouvre » : rêves, pensées et réalités apparaissent et alternent avec les souvenirs, les attentes et l’irréalité. L’organisation du temps mène à son propre dépassement : les moments...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search