Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

IV. Introduction aux œuvres

Nobody knows the trouble I see

[1954]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Concerto pour trompette date de 1954 et fut commandé par le Norddeutscher Rundfunk de Hambourg. L’œuvre est intitulée : « Nobody knows the trouble I see… » et est tirée du negro spiritual de même nom. Celui-ci est également le centre géométrique de toute l’œuvre, une tentative pour unifier trois principes structurels historiques et stylistiques différents entre eux : il s’agit de la forme du prélude de choral – avec le negro spiritual pentatonique comme cantus firmus –, celle de la variation dodécaphonique – encore liée à une forme de thématisme –, et enfin celle dérivée en quelque sorte du jazz concertant. Le negro spiritual est l’élément commun à ces différentes formes : à la fois comme cantus firmus, comme thème et comme « evergreen ». L’œuvre fut écrite sous l’effet de la frénésie raciste (qui existe encore aujourd’hui, malheureusement) et tente, en amalgamant trois principes formels stylistiquement aussi clairement hétérogènes en apparence, d’indiquer en quelque sorte le che...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search