Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

IV. Introduction aux œuvres

Sonate pour violon seul

[1951]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Sonate pour violon seul fut écrite en 1951 après l’achèvement du Concerto pour violon. L’œuvre est le résultat d’une étude intensive des possibilités techniques et expressives du violon. Il est évident que l’instrument doit être traité très différemment selon qu’il s’agit d’un concerto ou d’une sonate solo. Le fait que le violon ne bénéficie pas d’un accompagnement semble être au départ une limitation. En réalité, c’est seulement ainsi que l’instrument peut déployer toute sa force expressive. Ernst Kurth disait très justement dans l’introduction aux Six Sonates et Partitas pour violon seul de J.-S. Bach : « L’idée de telles œuvres monodiques est la plus haute expression de l’art contrapuntique, centré sur le déploiement de lignes mélodiques ». Le déploiement contrapuntique d’une ligne : voilà qui oblige à repenser à la fois les caractéristiques fondamentales de l’intervalle, avec sa relation de note à note, la signification de la durée en rapport avec la succession des notes, et ...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search