Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

IV. Introduction aux œuvres

Alagoana, « Caprichos Brasileiros »

[1940-1950]

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le ballet Alagoana fut écrit entre 1940 et 1943, durant les accalmies de la guerre. L’instrumentation de la pièce ne fut cependant achevée que bien plus tard. L’œuvre ne fut créée dans son intégralité qu’en 1955, alors qu’il s’agissait pourtant de ma première composition pour grand orchestre (certains extraits du ballet avaient déjà été donnés précédemment à différents endroits). L’instrumentation d’une grande partie de l’œuvre s’étendit plus ou moins de 1947 à 1950 (la priorité était à d’autres choses à cette époque : je devais gagner ma vie en composant de la musique pour des pièces radiophoniques, pour le film, pour la scène, ainsi qu’en écrivant des articles, des critiques, etc.).

Un mythe indien est à l’origine du ballet. Il raconte que l’homme et la femme étaient destinés à l’immortalité jusqu’au jour où l’amour entra dans leur vie, et la mort avec lui. Le mythe est présenté dans le ballet comme une sorte d’action rêvée, selon la perspective d’un soi-disant « étranger », représ...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search