Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

III. Essais

Limitation et liberté

À propos de la musique dans les pièces radiophoniques (1958)

Note de l’éditeur

Paru sous le titre « Beschränkung und Freiheit » in Melos, H. 11, 1958, Mainz, Schott.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Disons-le d’emblée : la musique écrite pour les pièces radiophoniques est une « musique engagée1 ». (Pas moyen, ici, d’en faire un bouquet de musique « absolue »). Quelle place la musique occupe-t-elle donc au sein de la pièce radiophonique, quelle est sa fonction ? Complémentaire, en toute exigence ! Sa forme et son aspect seront purement et simplement déterminés par les exigences que lui pose le contenu, dont elle est la servante. Le postulat augustinien demeure ici en vigueur : la musique est la servante du texte. Limitation et liberté à la fois ! Limitation par quelque chose d’apparemment « extra-musical » ; liberté dans l’utilisation de tous les moyens musicaux – une liberté séduisante. Toutes les formes sont disponibles. Tout est possible. On peut rapprocher ce qui est disparate. Un son peut tout exprimer. Il n’y a tout simplement pas de forme dans la pièce radiophonique ; mais en revanche, il existe des milliers de configurations ; des fragments de formes, des contours, des t...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search