Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

III. Essais

Mozart et l’alibi (1955)

Note de l’éditeur

Texte écrit en décembre 1955 pour la WDR lors de l’année Mozart (1956), puis publié sous le titre « Mozart und das Alibi » dans le programme du Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf en octobre 1971.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000004F20000033B991AF441.jpg

Zimmermann et son épouse au milieu des années cinquante

Si nous nous demandons quelle est la nature de notre relation au phénomène Mozart et dans quelle mesure son œuvre a gardé sa valeur à notre époque, alors nous devons simultanément nous poser la question des circonstances dans lesquelles cette œuvre devient efficiente. Et celle-ci présuppose au sens plus large d’autres interrogations, qui concernent les conditions générales requises pour que l’art puisse agir. Compte tenu de la menace de destruction totale du monde, quelle peut être, en fin de compte, la signification de l’art, et surtout de la musique, dans la conscience spirituelle de notre époque ; et quels types de comportement déterminent actuellement le caractère des hommes (jetés sur le rivage de ce siècle) liés entre eux par l’inéluctable société du simultané ? La réponse n’est pas encourageante : décomposition générale de la conscience, absence d’exigence spirituelle et manque d’assurance dans le jugement, capacité de co...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search