Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

II. Critiques musicales

Chefs-d’œuvre de la nouvelle musique (1947)

Traduction de Vincent Barras

Note de l’éditeur

Paru sous le titre « Meisterwerke neuer Musik » in Kölner Universitätszeitung, novembre 1947, p. 118-119.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000004F20000034D5D18AB96.jpg

Internat Kloster Steinfeld, Zimmermann sur le deuxième rang, 3 e à partir de la gauche

Sous ce titre, le professeur Heinrich Lemacher1, musicologue, compositeur et fondateur, peu après la Première Guerre mondiale, de la Société pour la nouvelle musique, a donné lors du semestre d’été passé à Cologne une très intéressante série de conférences dont le moment central était constitué d’une introduction à la nouvelle musique2 ; la manière laissait reconnaître autant le praticien expérimenté et « rusé », si l’on peut dire, que le pédagogue éprouvé ; pédagogue dans la mesure où il réussit à présenter le chapitre en vérité fort peu simple de l’introduction à la nouvelle musique – thème qui, quoi qu’on en fasse, reste toujours sujet à de véhémentes controverses – en accordant toujours le premier rang à l’œuvre en tant que phénomène sonore (qui douterait que la musique ne soit pas en premier et en dernier lieu un phénomène sonore – et devrait l’être dans l’enseignement aussi !), sans l’analyse...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search