Version classiqueVersion mobile

Écrits

 | 
Bernd Alois Zimmermann

Des moyens et des fins

Philippe Albèra

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De par sa naissance en 1918, Bernd Alois Zimmermann se situe à mi-chemin de deux générations : celle de Dallapiccola (né en 1904) et Messiaen (né en 1908) d’un côté, celle de Boulez (né en 1925) et Stockhausen (né en 1929) de l’autre ; cette position qu’il jugeait lui-même inconfortable – « le cul entre deux chaises », comme il le dira dans une lettre – n’aurait pas eu une telle incidence si Zimmermann n’avait pas vécu les années décisives de sa formation, entre quinze et vingt-sept ans, dans l’Allemagne hitlérienne. Le retard accumulé durant ces années, sans parler des blessures physiques et psychiques endurées, allait placer le compositeur en porte-à-faux avec le mouvement central de l’après-guerre aussi bien qu’avec la génération qui l’avait précédé : « Voilà le cadeau que nous a offert le Reich millénariste pour compenser le fait de nous avoir volé notre jeunesse », dira-t-il plus tard. La connaissance qu’il avait de la musique moderne en 1945 se réduisait à bien peu de choses, ...

© Éditions Contrechamps, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search