Version classiqueVersion mobile

Au nom des opprimés

 | 
Klaus Huber

Klaus Huber, Essais

La pulsation du temps musical

À propos des quatuors à cordes de Scelsi, Huber et Crumb

Traduction de Marc-Ariel Friedemann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La maison de la radio m’a demandé de commenter les trois œuvres de cette matinée de concert. On pourrait interpréter cela comme si, par la parole, je devais expliquer devant vous la musique que vous allez entendre. Mais ce n’est pas là mon intention. L’interprétation, la transmission et l’élucidation des œuvres, même les plus difficiles, doivent être effectuées par les interprètes. Celui qui les présente ne peut qu’essayer de réduire un peu la distance éventuelle entre elles et les auditeurs afin de montrer ainsi sous son vrai jour la maîtrise des musiciens.

Mais les pièces sont-elles aussi difficiles pour l’auditeur que pour les interprètes ? Je pense que non ; à condition, toutefois, de les écouter de façon extrêmement attentive et critique. Cela fut toujours le cas – du moins depuis les quatuors tardifs de Beethoven. Et c’est précisément et en fin de compte une telle écoute qui a constamment encouragé les compositeurs à confier à l’effectif du quatuor à cordes une musique qui ose ...

© Éditions Contrechamps, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search