Version classiqueVersion mobile

Au nom des opprimés

 | 
Klaus Huber

Klaus Huber, Essais

Quittez votre table de travail !

Conception et pratique de l’Institut pour la nouvelle musique à la Haute École de musique de Freiburg

Traduction de Marc-Ariel Friedemann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque je décidai, en 1973, de renoncer à mon activité de responsable de la classe de composition à l’Académie de musique de Bâle et d’accepter la proposition de la Haute École de musique de Freiburg-im-Breisgau, les expériences de 1968 étaient encore proches de nous. C’est pourquoi j’eus la possibilité – mais aussi l’occasion – de considérer mon choix pour Freiburg moins comme une opportunité de carrière professionnelle en tant qu’enseignant que comme un devoir : celui de repenser tout ce qui est lié à l’enseignement d’une discipline incroyablement compliquée. Quelques questions fondamentales se posaient, qui n’avaient pas seulement à voir avec l’idée que la génération étudiant (ou n’étudiant pas !) la composition à l’époque avait d’elle-même. « Pour qui composez-vous en fait ? » n’était qu’une des questions d’une longue liste concernant l’image du compositeur académique endurci.

En 1969, j’avais fondé le Séminaire international des compositeurs à Boswil (Suisse) afin de répondre à...

© Éditions Contrechamps, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search