Version classiqueVersion mobile

L'Atelier du compositeur

 | 
György Ligeti

IV. Commentaires sur les œuvres

Concerto hambourgeois

Traduction de Catherine Fourcassié

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La raison pour laquelle j’ai écrit un concerto pour cor solo et quatre cors naturels (dans l’orchestre), réside dans mon intérêt pour les harmonies d’une nouvelle nature. Cela repose sur le fait que, depuis de nombreuses années déjà, je refuse aussi bien le chromatisme total que le tempérament égal. Au cours des siècles d’histoire de la musique européenne, l’un et l’autre se sont usés de plus en plus – le chromatisme depuis Tristan de Wagner. Plusieurs compositeurs d’aujourd’hui partagent mes aspirations, mais d’autres sont revenus à une tonalité ou une modalité naïves. L’un de mes anciens étudiants, Manfred Stahnke, a développé des voies fructueuses vers des tonalités alternatives. Il a suivi la tradition qui s’étend de Harry Partch à Dean Drummond en passant par Ben Johnson et James Tenney. Las du chromatisme, je suis à la recherche d’une espèce de diatonisme non tempéré, qui permette cependant d’autres combinaisons harmoniques que celles de la tonalité européenne historique. Les ...

© Éditions Contrechamps, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search